Manimalworld

Céphalophe bleu (Philantomba monticola)


Le céphalophe bleu (Philantomba monticola) est une antilope appartenant à la famille des bovidés dans le genre Philantomba. Il est le plus commun des céphalophes actuellement connu.


Céphalophe bleu (Philantomba monticola)
Céphalophe bleu (Philantomba monticola)



DESCRIPTION

Le céphalophe bleu est une petite antilope mesurant entre 55 et 90 cm de long, de 32 à 41 cm de haut, pour un poids allant de 3,5 à 9 kg. Les cornes coniques mesurent de 2 à 10 cm. Celles-ci ne sont pas toujours présentes chez les femelles.

Comme les autres espèces de céphalophes, le céphalophe bleu a un corps trapu distinctif, de grandes pattes arrière, le dos voûté et court, une forme de corps adaptée pour un déplacement facile en sous-bois dense. On distingue sous chaque œil une glande olfactive qui sert à marquer son territoire.

La couleur de la robe est très variable selon la région où il habite. Cela peut aller du gris ardoise au brun foncé. Certains spécimens ont un éclat bleuâtre sur le dos d'où son nom commun. Les parties inférieures sont blanchâtres, ainsi que le dessous de la queue, où poils blancs légèrement plissés réfléchissent la lumière si bien que sur le sol noir de la forêt la queue ressemble à une lumière clignotante.


Philantomba monticola
Philantomba monticola

HABITAT

Le céphalophe bleu est une espèce largement distribuée dans toute l'Afrique centrale, orientale et du sud. Il vit de l'est du Nigeria jusqu'au Kenya en passant par l’Angola, la Zambie, le Malawi, le Zimbabwe, dans certaines parties du centre du Mozambique ainsi que sur les îles de Zanzibar, Pemba, Mafia et Bioko. On le trouve également dans certaines régions d'Afrique du Sud, mais il semble y avoir une zone vide dans la répartition de l'espèce entre les populations vivant au Zimbabwe et celles du Mozambique en Afrique du Sud.

Le céphalophe bleu occupe une grande variété d'habitats forestiers tels que la forêt tropicale de plaine, les terres agricoles côtières, les broussailles, les taillis denses ainsi que la forêt de montagnes jusqu'à des altitudes de 3 000 m. Il vit à la fois en forêt primaire et secondaire et peut également vivre dans de petites parcelles de forêts et les maquis modifiés ou dégradés. On peut également l'apercevoir près des établissements humains.


Philantomba monticola map
Carte de répartition du céphalophe bleu

ALIMENTATION

Le céphalophe bleu est une espèce principalement frugivore qui se nourrit de fruits, de graines ou de champignons. Il lui arrive de suivre les singes et les oiseaux qui se nourrissent en forêt pour ramasser les fruits qu'ils laissent tomber. Occasionnellement, ce céphalophe peut également manger des insectes ou même de petits animaux. Il passe jusqu'à 67 à 76 % de ses heures d'éveil en quête de nourriture sur son territoire.


Céphalophe bleu 02
Le céphalophe bleu est un mammifère herbivore

REPRODUCTION

Le céphalophe bleu est considéré comme une espèce monogame ne s'accouplant qu'avec une seule femelle. Néanmoins, il arrive que certains mâles aillent s'accoupler avec d'autres femelles. La reproduction peut se produire tout au long de l'année.

La gestation dure entre 196 et 216 jours. À terme, la femelle met au monde un seul petit. Même s'il est capable de se lever une demi-heure après sa naissance, le nouveau-né reste tout de même caché dans la végétation dense durant les premières semaines de sa vie. Le jeune est sevré vers l'âge de 2 mois ou demi et 3 mois et finit par quitter le territoire par lui-même. Les femelles atteignent leur maturité sexuelle à l'âge de 9 à 12 mois et les mâles vers 12 à 18 mois.

En captivité, le céphalophe bleu vit généralement 10 à 15 ans, mais l'individu captif le plus ancien enregistré a vécu jusqu'à l'âge de 16 ans. Dans la nature, sa durée de vie est plus courte. Le spécimen le plus âgé connu a vécu jusqu'à l'âge de 12 ans.


Céphalophe bleu 01
Le céphalophe bleu appartient à la famille des bovidés

COMPORTEMENT

Les céphalophes bleus vivent en couple dans les forêts denses. Les adultes passent la journée se déplaçant à travers leur territoire à la recherche de nourriture. Ces animaux sont diurnes, mais peuvent également avoir un comportement nocturne lorsque la femelle est en œstrus. Mâles et femelle se nourrissent généralement chacun de leur côté, mais se retrouve régulièrement ensemble. Les couples défendent leur territoire contre les intrus. Généralement, ceux-ci n'insistent pas bien qu'il arrive que le combat devienne inévitable. Les batailles entre céphalophes bleus se terminent généralement sans blessures.


Céphalophe bleu 03
Portrait du céphalophe bleu

PRÉDATEURS

La petite taille de céphalophes bleus les rend vulnérables à de nombreuses espèces carnivores, telles que les hyènes tachetées, lycaons, chats dorés africains, léopards, crocodiles, babouins, pythons, civettes, aigles couronnés, varans et, bien entendu, l'homme. Lorsqu'un prédateur est repéré, le céphalophe bleu donne l'alarme pour prévenir ses congénères. Les longs membres postérieurs lui permettent de plonger rapidement dans la végétation dense et de disparaître. C'est cette capacité qui a donné aux céphalophes leur nom afrikaans signifiant "plongeur".


Céphalophe bleu 04
Gros plan du céphalophe bleu

MENACES

Le céphalophe bleu est fortement chassé dans toute son aire de répartition, car sa viande est prisée dans de nombreuses régions. La plupart des espèces de céphalophes sont particulièrement populaires auprès des chasseurs, car ils sont faciles à attraper et à transporter tout en ayant assez de viande pour être rentable. Toutefois, le céphalophe bleu semble être en mesure de mieux résister à la pression que la plupart des autres espèces de céphalophes. Actuellement, il demeure très répandu et abondant.

Une autre menace potentielle peut également peser sur l'espèce, telle que la destruction de son habitat forestier pour l'agriculture et l'expansion humaine. L'abattage des arbres fruitiers et la chasse que subissent certaines espèces de singes en particulier peuvent également dégrader l'habitat du céphalophe bleu et l'approvisionnement alimentaire.

Bien que ce bovidé soit en mesure de tolérer cette menace et qu'il puisse survivre dans des régions modifiées par l'homme, la chasse et la perte d'habitat pourraient menacer les populations dans certaines régions, conduisant ainsi à plusieurs déclins locaux.


Céphalophe bleu 05
Le céphalophe bleu est une petite antilope

STATUT ET CONSERVATION

Le céphalophe bleu n'est pas considéré comme une espèce menacée. Il est inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN et en Annexe II de la CITES.

Dans l'avenir, le céphalophe bleu devrait continuer à survivre, si la densité des populations reste stable dans son aire de répartition actuelle. Bien que les aires protégées ne représentent qu'une petite partie de son aire de répartition totale, ses populations sont généralement stables.


Céphalophe bleu 06
Le céphalophe bleu n'est pas une espèce menacée

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît douze sous-espèces distinctes de céphalophes bleus :

- Philantomba monticola aequatorialis

- Philantomba monticola anchietae

- Philantomba monticola bicolor

- Philantomba monticola congicus

- Philantomba monticola defriesi

- Philantomba monticola hecki

- Philantomba monticola lugens

- Philantomba monticola melanorheus

- Philantomba monticola monticola

- Philantomba monticola musculoides

- Philantomba monticola simpsoni

- Philantomba monticola sundevalli

Blue duiker
En anglais, le céphalophe bleu est appelé Blue duiker

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communCéphalophe bleu
English nameBlue duiker
Español nombreDuiquero azul
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleCephalophinae
GenrePhilantomba
Nom binominalPhilantomba monticola
Décrit parCarl Peter Thunberg
Date1789



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

SOURCES