Manimalworld

Parc national de Bandhavgarh


Le parc national de Bandhavgarh se situe dans les collines Vindhya au Madhya Pradesh. Ce parc national, au passé récent, est une réserve de tigres d'une superficie de 437 km².


Bandhavgarh
Bienvenue au parc national de Bandhavgarh



PRÉSENTATION DU PARC

Le Parc national de Bandhavgarh se situe dans l'état du Madhya Pradesh en Inde. Sa superficie est de 437 km². Ce parc national, créé en 1968, avait à l'origine une superficie de 105 km². Bandhavgarh est une réserve à tigres qui a une longue histoire. Riche en biotopes variés, elle héberge une faune diversifiée et très dense, comprenant un nombre important de tigres du Bengale (plus d'une cinquantaine).

Deux grandes forêts de sals (Shorea robusta) lui ont été rattachées au nord et au sud en 1986. Actuellement, le centre du parc, qui correspond à la surface initiale décrétée protégée en 1968, est la principale zone d'observation pour les touristes. Elle est formée de 32 collines.

Au coeur de cette dernière s'élève un vieux fort, perché sur des falaises hautes de 300 m, érigé par les Maharajas qui régnaient sur la région. Plus de la moitié du parc est couverte de forêts de sals. On observe cependant de la forêt mixte de sali, saj, dhobin et saja plus en altitude. Au nord s'étendent de grandes zones de prairies et de bambouseraies. De nombreux cours d'eau serpentent dans la vallée mais seuls 3 d'entre eux sont permanents. En hiver (de novembre à mi-janvier), la température varie entre 0°C, gel matinal, et 20°C pendant la journée. Le parc est fermé pendant la saison de reproduction, qui coïncide avec la mousson (de juillet à octobre). La pluviométrie atteint 120 cm par an.


Bandhavgarh carte
Situation géographique du
parc national de Bandhavgarh

HISTOIRE

Bandhavgarh a été, depuis plus de 2 000 ans, un centre d'activité et de colonisation humaine. Les plus vieux vestiges du parc sont des grottes contenant des inscriptions datant du premier siècle avant Jésus-Christ. Depuis ce temps-là, la région de Bandhavgarh a été dirigée par une succession de dynasties incluant les rois Chandela de Bundelkhand, les mêmes qui ont bâti les fameux temples de Khadjuraho. Les rois Baghel, ancêtres directes de la famille royale de Rewa actuelle, établirent leur dynastie à Bandhavgarh au XIIe siècle. L'endroit resta leur capitale jusqu'en 1917, date à laquelle ils transférèrent leur cour à Rewa, 120 km plus au nord.

Au fil des siècles, Bandhavgarh fut déserté et la nature reprit ses droits. La région devint plus tard une réserve royale pour la chasse. Au départ l'établissement de cette réserve eut un effet bénéfique pour la faune et la flore. Malheureusement les maharajas profitèrent de leur droit de chasse et décimèrent bon nombre d'espèces animales. Le tigre faisait partie des trophées les plus recherchés et c'est ainsi que près de 90 % de la population de tigres fut massacré. La colonisation anglaise n'eut pas d'effet plus satisfaisant. Les chasseurs en mal d'aventures et désirant se faire un nom dans la haute société affluaient d'Europe pour en rajouter au massacre.


Bandhavgarh safari
Safari touristique au parc national de Bandhavgarh

Une fois l'Inde devenue indépendante, Bandhavgarh resta la propriété privée du Maharaja de Rewa, jusqu'à ce que celui-ci la concède au gouvernement en vue de créer un parc national, en 1968. À partir de ce moment-là débute un long combat contre le braconnage pour restaurer la faune qui avait été décimé pendant tous ces siècles. Le pâturage du bétail domestique fut stoppé et l'on déplaça un village qui se trouvait dans les limites du parc. Les tigres recommencèrent à prospérer et l'extension du parc, en 1996, leur fournit les surfaces forestières nécessaires à leur survie.

La plus grande attraction de ce terrain est le tigre et ses vues. Il y a un dicton de ce parc qui dit : "Dans ce Parc, vous avez de la chance si vous voyez un tigre. Dans Bandhavgarh, vous êtes malchanceux si vous n'en voyez pas au moins un".


Parc national de Bandhavgarh
Visite du parc national de Bandhavgarh

LES TIGRES DE BANDHAVGARH

Ce qui fait la célébrité du parc national de Bandhavgarh est sans aucun doute ses tigres mais également ses nombreuses espèces animales présentes dans la réserve. Les félins peuvent être pistés soit en jeep soit à dos d'éléphant. Les cornacs et les gardes forestiers connaissent bien ces territoires et suivent régulièrement les déplacements des tigres, ce qui augmente vos chances de les repérer. Les éléphants sont en plus capables de grimper les pentes des collines, inaccessibles à tout véhicule.


Tigre du Bengale
Tigre du Bengale au parc national de Bandhavgarh

PROTECTION DU PARC DE BANDHAVGARH

Le succès du parc de Bandhavgarh en fait également son point faible. En effet les tigres présents dans l'enceinte de la réserve attisent les convoitises de collectionneurs peu scrupuleux. La médecine chinoise, utilisant les parties du tigre pour ses effets bénéfiques, est une menace supplémentaire pour les populations de ces félins. Les pastoraux de la région mènent leurs troupeaux paître à la limite du parc et posent souvent des pièges pour tuer les prédateurs qui seraient dans les parages. Pour anecdote, le 30 mai 2001, une tigresse fut ainsi retrouvée empoisonnée aux abords du parc alors qu'elle était gestante.


Tigre
Gros plan d'un tigre au parc de Bandhavgarh

ÉPILOGUE

Avec plus de 35 espèces de mammifères, 250 d'oiseaux, 111 de papillons et 16 sortes de serpents, le parc national de Bandhavgarh est une pure merveille de la nature qu'il nous faut absolument préserver. La perte d'un tel parc serait une catastrophe écologique pour la région ainsi que pour le pays.


SOURCES