Manimalworld

Crapaud accoucheur commun (Alytes obstetricans)


Le crapaud accoucheur commun (Alytes obstetricans), également appelé Alyte accoucheur ou crapaud accoucheur, est une espèce d'amphibien appartenant à la famille des Alytidae. Ce crapaud, originaire d'Europe de l'Ouest, est une des cinq espèces d'anoures formant le genre Alytes. Comme les autres membres du même genre, c'est le mâle qui porte les oeufs enchevêtrés dans le dos et les cuisses jusqu'à ce qu'ils soient prêts à éclore.


Crapaud accoucheur commun (Alytes obstetricans)
Crapaud accoucheur commun (Alytes obstetricans)



DESCRIPTION

Le crapaud accoucheur commun est un petit crapaud trapu dont la taille ne dépasse pas les 5 cm. La femelle est généralement plus grande que le mâle. Il se différencie du crapaud commun (Bufo bufo) par ses yeux proéminents aux pupilles verticales et des glandes parotoïdes à peine visibles. Leur dos est très rugueux et de couleur grise ou brune. Le ventre est blanc gris et granuleux. On distingue une marque en forme de triangle entre les deux épaules. Le dessus des pattes avant et arrière est rosâtre. Les doigts ne sont pas palmés et les pattes arrière sont bien adaptées au fouissage. Les mâles reproducteurs sont dépourvus de callosités nuptiales et de sac vocal. En été, ils portent des chapelets d’oeufs enroulés autour de leurs pattes arrière.


Alytes obstetricans
Alytes obstetricans
Auteur: Laurent Lebois - Ecobalade

HABITAT

Le crapaud accoucheur commun est présent dans huit pays d'Europe. Son aire de répartition s'étend de la moitié nord du Portugal et de l'Espagne (où les populations sont très fragmentées), dans la majeure partie de la France, jusqu'au sud de la Belgique, à l'extrême sud-est des Pays-Bas, au Luxembourg, à l'ouest et au sud-ouest. En Allemagne, sa répartition s'étend du centre-nord et ouest du pays ainsi qu'au nord de la Suisse. Des populations ont été introduites au Royaume-Uni. Cet amphibien se produit à des altitudes allant du niveau de la mer jusqu'à 2 400 m d'altitude (dans les Pyrénées).

Le crapaud accoucheur habite les zones humides où il peut s’enfouir dans des terres meubles, près des points d’eau et dans des étendues dégagées. Il est présent dans les formations végétales assez ouvertes comme les carrières, sablières, éboulis, pentes rocheuses, berges, vieux murs, pelouses, landes, mais totalement absent des zones inondables. Il est possible de le trouver en milieu forestier, par exemple à proximité d'habitations abandonnées. Il montre une grande habileté à grimper dans les talus. C'est une espèce plutôt montagnarde que de plaines.


Alytes obstetricans 01
     Répartition actuelle du crapaud accoucheur commun

ALIMENTATION

Le crapaud accoucheur commun est animal carnivore qui chasse principalement ses proies la nuit. Près de 95 % de son régime alimentaire se compose d'insectes comme les coléoptères, les mouches, les papillons de nuit et les moustiques. Les gastéropodes (limaces, escargots), les lombrics, les araignées et les cloportes peuvent compléter son menu. Sa langue en forme de disque ne peut être projetée en avant pour attraper ses proies comme le font de nombreux autres anoures.


Alyte accoucheur
Le crapaud accoucheur commun est également appelé
Alyte accoucheur

REPRODUCTION

L’accouplement a lieu pendant la nuit, d’avril à août. Le mâle saisit la femelle dans la région lombaire. Il stimule la région cloacale de la femelle en la grattant avec ses orteils. Après environ 35 minutes, le mâle contracte soudainement les flancs de la femelle. Elle étend ses pattes arrière et éjecte une masse d'oeuf. Le mâle relâche ensuite sa pince lombaire, prend une position axillaire et insémine les oeufs. Au bout de 10-15 minutes, le mâle dilate la masse d'œufs avec ses pattes postérieures, les pose alternativement sur son corps et les rallonge jusqu'à ce que les ficelles d'oeufs soient enroulées autour de ses chevilles. Un mâle peut copuler à nouveau et porter jusqu'à trois couvées autour de ses jambes avec un total de 150 oeufs ou plus.

Les oeufs se développent sur le dos du mâle pendant 3 à 8 semaines avant qu'il ne les dépose dans l'eau juste avant leur éclosion. Les jeunes têtards sortent peu à peu de leur coquille et restent dans l’eau. Plus vigoureux que les têtards des autres amphibiens, ils ont un meilleur taux de survie, supérieur à 40 %. La métamorphose des têtards peut intervenir avant l'hiver (2 à 5 mois après l'éclosion) ou après l'hivernage (9 à 15 mois plus tard). En plaine, le mâle peut se reproduire à 1 an, la femelle à 2 ans. Sa durée de vie peut atteindre 5 ans.


Crapaud accoucheur commun 02
Crapaud accoucheur commun juvénile
Auteur: Christian Fischer - Wikimedia Commons

COMPORTEMENT

C'est une espèce terrestre mais qui vit toujours près des points d'eau, généralement en petites colonies plus ou moins dispersées. Lorsqu'il est menacé, le crapaud accoucheur commun se gonfle et se remplit d'air pour le rendre aussi grand que possible. Il peut également se lever sur les quatre membres, relever sa croupe et se tenir dans une posture menaçante, la tête basse et les yeux fermés. L'alyte accoucheur est un excellent fouisseur, il creuse, les pattes postérieures en avant, et peut construire ainsi des terriers de dix mètres de longueur.

Espèce crépusculaire et nocturne, l'alyte accoucheur est principalement actif au crépuscule. Hormis quand il doit aller mouiller ses oeufs, le jour, il reste caché dans les fissures, dans les murs de pierres sèches ou sous le bois mort et ne sort qu'à la tombée du jour pour chasser.


Crapaud accoucheur commun 01
Crapaud accoucheur commun en Espagne
Auteur: Felix Reimann - Wikimedia Commons

MENACES

Comme tous les amphibiens cette espèce est en régression et a disparu dans une grande partie de son aire de répartition. La destruction, la dégradation et le morcellement de son habitat (surtout les zones humides) sont les principales causes de son déclin. La régression générale des insectes pourrait priver les crapauds adultes d'une partie de leur nourriture.

Des populations de cette espèce sont menacées, en particulier à la limite nord de son aire de répartition. Ces populations souffrent des perturbations causées par la libération de poissons dans leurs eaux de reproduction. Les populations situées le long de la frontière nord, par exemple dans le Limbourg, l’Allemagne de l’Est, la Forêt-Noire et les parties occidentale et centrale de l’aire de distribution suisse, ont disparu sans raison apparente. Des mortalités massives, épidémiques et inexpliquées de crapauds ont été enregistrées en Europe du Sud en 1997, 1998 et 1999. En 1992 des mortalités importantes de têtards et larves en cours de métamorphose étaient constatées en altitude dans des lacs pyrénéens.

Les serpents aquatiques, certains mammifères, les hiboux et les échassiers sont les principaux prédateurs des crapauds adultes. Les larves ont quasiment les mêmes en plus des oiseaux, des libellules des tritons et des larves de salamandres.


Crapaud accoucheur commun 03
Crapaud accoucheur commun au jardin Ortolan à Auch
Auteur: M. Nicolas - Nature Midi-Pyrénées

STATUT ET CONSERVATION

La Liste rouge de l'IUCN ne considère pas le crapaud accoucheur comme comme une espèce menacée et le classe dans la catégorie Préoccupation mineure (LC). L'espèce est également citée dans l'annexe II de la convention de Berne et dans l'annexe IV de la directive Habitats (Natura 2000). Elle est protégée en France, en Belgique et au Luxembourg.

Le crapaud accoucheur est supposé être présent dans un certain nombre de zones protégées. Des recherches supplémentaires sur le déclin actuel sont nécessaires, en particulier sur les effets de la maladie. Dans le centre de l'Espagne, il existe un programme de reproduction en captivité pour cette espèce et certaines réintroductions ont été effectuées.


Common midwife toad
En anglais, le crapaud accoucheur commun est appelé
Common midwife toad

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communCrapaud accoucheur commun
Autres nomsCrapaud accoucheur
Alyte accoucheur
English nameCommon midwife toad
Español nombreSapo partero común
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseAmphibia
Sous-classeLissamphibia
OrdreAnura
FamilleAlytidae
GenreAlytes
Nom binominalAlytes obstetricans
Décrit parJosephus Nicolaus Laurenti
Date1768



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

SOURCES


AmphibiaWeb.org

Tout sur les grenouilles, crapauds, rainettes et dendrobates

IUCN

Flaky - Centerblog

Le Jardin de la Salamandre en Dordogne

Nature Midi-Pyrénées

Amphibian Species of the World

Liste rouge IUCN

Batrachos, la passion des Amphibiens et Reptiles

EcoBalade

Wikimedia Commons

Regards croisés avec la biodiversité - Ultrawild