Manimalworld

Blaireau européen (Meles meles)


Le blaireau européen (Meles meles) est un mammifère carnivore appartenant à la famille des mustélidés. C'est l'une des trois espèces de blaireau du genre Meles. Il s'agit de la plus grosse espèce de mustélidé vivant en Europe.


Blaireau européen
Le blaireau européen



DESCRIPTION

Le blaireau européen possède un corps trapu avec de courtes jambes robustes et une queue courte. Un mâle adulte mesure entre 56 et 90 cm de long pour un poids de 9 à 16 kg. La femelle pèse en moyenne 6 à 13 kg, mais n'est pas forcément plus petite que le mâle. La longueur de la queue varie de 11 à 20 cm.

Avec sa tête rayée de noir et blanc, le blaireau est l'un de nos mammifères le plus reconnaissable. Le reste du corps trapu s'affiche en gris, et les jambes, le cou, la poitrine et le ventre sont noirs. La tête, petite et au museau allongé, est blanche avec deux bandes noires qui entourent les yeux. La queue est courte et touffue. Son corps allongé et cylindrique est supporté par des pattes puissantes et courtes, munies de longues griffes.

La mâchoire du blaireau est nantie de molaires aplaties, de petites incisives et de canines proéminentes. Elles sont parfaitement bien adaptées à son régime omnivore.


Meles meles
Meles meles

HABITAT

Le blaireau d'Europe est un animal très répandu sur l’ensemble du continent eurasien au sud du Cercle Polaire. Il est présent sur tout le continent européen. La limite entre les aires de répartition du blaireau européen et le blaireau d'Asie est la région de la Volga. Le blaireau européen se trouve à l'ouest de la Volga et le blaireau d'Asie à l'est.

Le blaireau d'Europe est un animal très adaptable qui vit dans une grande variété d'environnements. L'habitat idéal de ce mustélidé se trouve dans les forêts de feuillus, de conifères ou les forêts mixtes adjacentes aux champs ouverts. Néanmoins, il peut occuper les haies, les broussailles, et les habitats riverains ainsi que les terres agricoles, prairies, steppes et les semi-déserts. Il préfère également les régions à climat modérément humide et les riches pâturages, car ce sont des conditions optimales pour les vers de terre, l'une de ses proies principales.


Meles meles range map
Carte de répartition du blaireau européen

ALIMENTATION

Le blaireau européen a un régime alimentaire omnivore. Les vers de terre sont sa source alimentaire de base et de nombreux aspects de son comportement tournent autour de leur recherche. En plus du lombric, le blaireau se nourrit aussi de lapins, campagnols, musaraignes, taupes, souris, rats et de hérissons. Il mange également une grande variété de gros insectes, y compris les chenilles et les guêpes. Il cible en particulier les guêpes en mangeant leurs nids. Elles sont consommées en grande quantité pendant les mois d'été.

Le blaireau se nourrit aussi de charognes et parfois d'oiseaux, de poissons, d'amphibiens, de limaces et d'escargots. Il consomme également plus de trente variétés de fruits. Certaines céréales telles que le maïs, l'avoine, le blé et l'orge conviennent également à ce mustélidé.


Blaireau
Le blaireau européen est un mammifère omnivore

REPRODUCTION

Le blaireau européen est généralement polygame. La femelle peut s’accoupler avec plusieurs mâles d’un même clan, mais les ovules fécondés ne s’implantent dans l’utérus que 10 mois après l’accouplement. La gestation dure en totalité 9 à 12 mois. Le blaireau peut se reproduire toute l'année, mais la période de reproduction s’étend généralement sur les mois de janvier à mars. Une portée comporte de 1 à 6 petits, avec une moyenne de 3. Le taux de survie n’est cependant que de 50 %.

Le poids moyen d'un blaireautin à la naissance est de 75 g. Les jeunes n’étant pas protégés par une couche de poils, ils ne sortent de la tanière que vers l'âge de 8 à 10 semaines. En moyenne, les petits sont sevrés au bout de 3 mois. Ils atteignent leur maturité sexuelle au bout de 2 ans.

Le plus ancien blaireau européen connu a vécu jusqu'à l'âge de 14 ans. À l'état sauvage, l'espérance de vie maximale est de 6 ans. Le taux de mortalité des jeunes dans leur première année est assez élevé, allant de 50 à 65%. Le taux de mortalité pour les adultes est de 30% chez les mâles et de 24% chez les femelles.


Blaireau 01
Le blaireau européen a une espérance de vie de six ans

COMPORTEMENT

Par rapport à la plupart des autres espèces de mustélidés, le blaireau européen est très grégaire. Les groupes sociaux peuvent contenir de deux à vingt trois individus. En moyenne, un groupe se compose de un à six adultes et de leur progéniture, et la taille du groupe dépend de la qualité des ressources et de leur l'abondance. Chaque groupe comporte un couple reproducteur dominant qui effectue la majorité des efforts de reproduction. Toutefois, lorsque les ressources sont abondantes d'autres individus peuvent également se reproduire. Il n'y a pas de hiérarchie après le couple dominant.

Bien que les mâles dominants aient les plus grands territoires individuels, le territoire des mâles se recoupent souvent. Le degré de sociabilité chez le blaireau européen dépend beaucoup des conditions environnementales. Ceux résidant dans des zones à faible densité de population tendent à être plus solitaires tandis que ceux habitant dans des zones à forte densité de populations ont tendance à vivre en groupe.

Le blaireau européen construit de grands réseaux de terriers communaux appelés pavés. Il remplit souvent les pavés avec de l'herbe séchée ou d'autres matières végétales, qui sont principalement utilisés pendant l'hiver et l'automne. Bien que ce mustélidé soit assez familier dans nos paysages, peu de gens ont réellement vu ce mammifère nocturne insaisissable dans son habitat naturel. Pendant la journée, le blaireau est inactif, et le reste du temps il reste dans son terrier. Dans certaines conditions, ils peuvent sortir pendant la journée, par exemple pendant les étés chauds, lorsque la nourriture se fait rare. Bien qu'il n'hiberne pas, il passe beaucoup de temps dans sa tanière pendant les périodes de froid en hiver.


Blaireau 02
Le blaireau européen est une espèce grégaire

PRÉDATEURS

En dehors de l'homme, le blaireau adulte n'a pas de prédateurs naturels. Toutefois, les loups, les lynx et les ours vivant sur les mêmes aires géographiques que le blaireau peuvent parfois s'en prendre à eux, en particulier les jeunes. Le mode de vie fouisseur et de groupe peut aider à éviter les prédateurs potentiels. Enfin, le blaireau est notoirement agressif pouvant probablement jouer un rôle important dans la prévention des prédateurs.


Blaireau européen 02
Le blaireau européen n'a pas de prédateurs naturels

MENACES

Le blaireau européen peut endommager les cultures et entraîner des problèmes d'affaissement. Il est considéré comme un ravageur dans certains cas. L’animal a disparu d’une grande partie de son aire de répartition initiale du fait des modifications de son environnement. La destruction de son habitat, la chasse, le piégeage et les accidents de la route sont les principales menaces dont il doit faire face. Opportuniste à l’instar de son cousin, le blaireau d'Amérique, il a cependant réussi à s’accommoder de la présence de l’homme.

Protégé dans de nombreux pays dont l'Angleterre, la Belgique et les Pays-Bas, le blaireau est considéré comme une espèce de gibier en France. Le piégeage du blaireau est interdit bien qu'il arrive qu'il soit prit accidentellement. En France et dans les pays frontaliers, les populations de blaireaux ont beaucoup souffert des campagnes de destruction des renards mises en œuvre dès les années 1950 pour lutter contre la rage. Le gazage fut interdit en France en 1991.

Des arrêtés préfectoraux autorisant la destruction de blaireaux par tous les moyens menacent encore ce mustélidé dans nos contrées. Une étude menée en Lorraine de 2006 à 2009 n'a montré aucune augmentation de la population de blaireaux. Par conséquent, ces prélèvements massifs d'animaux pourraient faire chuter de manière importante les populations de blaireaux et peuvent même entraîner localement des extinctions.


Blaireau d'Europe portrait
Portrait du blaireau européen

CONSERVATION

Le blaireau européen n'est pas menacé d'extinction. Selon la Liste rouge de l'IUCN, l'espèce est classée dans la catégorie préoccupation mineure (LC). Il est répandu et abondante dans la région paléarctique et les densités ont augmenté en Europe au cours des dernières décennies.

S'il est protégé dans la plupart des pays d'Europe, les chasseurs français ne semblent pas s'inquiéter sur le sort du blaireau en France. Ces mêmes chasseurs vont même jusqu'à demander son inscription dans la liste des animaux nuisibles.

Pour en savoir plus sur le blaireau européen :

* Étude, réhabilitation et sauvegarde du blaireau européen

* Abolir le déterrage

* BBC Wildlife Finder


SOUS-ESPÈCES

Selon la classification officielle de l'ITIS, l'espèce Meles meles comporte huit sous-espèces distinctes :

 

- Meles meles arcalus

- Meles meles heptneri

- Meles meles meles

- Meles meles rhodius

- Meles meles canescens

- Meles meles marianensis

- Meles meles milleri

- Meles meles severzovi

 
Blaireau d'Europe
Le blaireau d'Europe

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communBlaireau européen
English nameEuropean badger
Español nombreTejón común
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleMustelidae
GenreMeles
Nom binominalMeles meles
Décrit parCarl von Linné (Linnaeus)
Date1758



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

European badger
En anglais, le blaireau européen est appelé European badger

SOURCES