Manimalworld

Trichechidae


Les Trichechidae forment une famille appartenant à l'ordre des siréniens (Sirenia) et ne compte qu'un seul genre, le genre Trichetus. Ces grands mammifères aquatiques herbivores au corps fuselé sont communément appelés lamantins. Leur large mufle et leur mode d'alimentation leur valent parfois le surnom de "vaches de mer".


Trichechidae
Les Trichechidae



DESCRIPTION

Les lamantins mesurent en moyenne entre 2,8 et 3 m pour un poids allant de 400 à 500 kg. La taille maximale enregistrée est de 3,6 m de long pour 1 775 kg. Les femelles sont généralement plus grandes et plus lourdes que les mâles. À la naissance, un lamantin pèse environ 30 kg.

Les lamantins diffèrent des dugongs par la forme du crâne et celle de la nageoire caudale. Les lamantins ont un museau plus court que leurs compatriotes siréniens. Leurs petits yeux largement espacés ont des paupières qui se ferment de façon circulaire. Bien que ces yeux soient petits, l'animal voit mieux que l'on ne pourrait croire. En effet, il distingue les formes et les couleurs. Leur lèvre supérieure, très souple, est préhensile. Ils utilisent cette lèvre pour recueillir la nourriture et la manger, ainsi que pour les interactions sociales et la communication. Les adultes n’ont pas d’incisive ni de canines mais un ensemble de dents à l’intérieur des joues, qui ne sont pas clairement différentiables entre molaires et prémolaires. Ces dents sont remplacées en continu tout au long de leur vie, par des nouvelles qui poussent en arrière de la mâchoire, les plus jeunes dents poussent les plus vieilles vers l’avant, qui tombent lorsqu’elles sont le plus en avant dans la bouche.

La queue est en forme de pagaie arrondie, ce qui le caractérise également avec les dugongs car celle-ci ressemble plus aux queues des baleines. Cette queue peut compter plus de vertèbres que le reste du corps du lamantin. L'animal se déplace sous l'eau à l'aide de sa puissante nageoire caudale, ses deux membres antérieurs lui servant de gouvernail.


Lamantin 01
Le lamantin des Caraïbes

RÉPARTITION

Les trois espèces qui composent cette famille vivent le long de la côte sud-est des États-Unis, dans les Antilles et dans les régions adjacentes de l'Amérique du Sud, dans les bassins hydrographiques de l'Amazone et de l'Orénoque en Amérique du Sud et dans l'Afrique tropicale de l'Ouest.


Trichechidae 01
Carte de répartition des lamantins

ÉCOLOGIE

Les lamantins sont des animaux exclusivement herbivores, non ruminants, dont le régime alimentaire se compose de plantes flottantes ou immergées. Les plantes aquatiques ont un faible contenu énergétique, ce qui explique peut-être que les lamantins ont un taux métabolique très bas, et ne peuvent vivre au-dessous de 20 °. Les palétuviers (Rhizophora), les jacinthes d'eau (Eichhornia crassipes), les bourgous (Echinochloa pyramidalis) ou encore les graminées (ex. Paspalum vaginatum) forment l'essentiel de ses repas. Un lamantin peut manger jusqu'à 50 kg de végétaux par jour.

Le mode de reproduction des lamantins reste encore peu connu. Généralement, la femelle atteint sa maturité sexuelle vers l'âge de 7 ans. Après une gestation d'environ 12 mois, elle met au monde un seul petit pesant 30 kg en moyenne. Les jumeaux sont rares mais possibles. Une femelle lamantin peut nourrir deux petits à la fois. C'est cependant un phénomène exceptionnel, car ces siréniens ont rarement deux petits à la fois, mais il arrive qu'un orphelin soit adopté par une nourrice qui n'est pas sa mère. L'espérance de vie peut atteindre 60 ans.

Même s'ils peuvent jeûner pendant de longues périodes, ils semblent que les lamantins se déplacent lors de l'hiver pour trouver des endroits plus chauds, où la nourriture ne manque pas. Si l'on admet que les lamantins sont solitaires, il semble qu'ils forment des groupes instables. Ces groupes semblent être des crèches formées de plusieurs juvéniles ou encore ils se retrouvent lors de "jeux". Le regroupement, s'il est effectué au hasard, permet la synchronisation de la respiration. Le lamantin est donc considéré comme espèce modérément sociale. Pour d'autres auteurs, les lamantins sont monogames et vivent en petites familles composées de deux adultes, un juvénile et un bébé.


Lamantin 02
Lamantin femelle et son petit au zoo de Beauval

LISTE DES ESPÈCES

Selon les classifications actuelles, la famille des Trichechidae compte trois espèces distinctes classées en un seul genre :

* Trichechus

* Lamantin d'Amazonie - Trichechus inunguis

* Lamantin d'Afrique de l'Ouest - Trichechus senegalensis

* Lamantin des Caraïbes - Trichechus manatus

- Trichechus manatus latirostris (lamantin de Floride)

- Trichechus manatus manatus (lamantin des Antilles)

Une quatrième espèce pourrait encore se rajouter, le lamantin nain (Trichechus pygmaeus). Cependant, sn statut actuel est encore incertain, car il pourrait bien être considéré comme une sous-espèce de lamantin d'Amazonie bien qu'il soit endémique d'un affluent de la rivière Aripuanã.


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreSirenia
FamilleTrichechidae
Décrit parTheodore Nicholas Gill
Date1872

SOURCES