Manimalworld

Épervier


L'épervier est un petit rapace dont la majorité appartient au genre Accipiter dans la famille des Accipitridae. Pris comme un concept, sans distinction d'espèce, l'épervier est porteur d'un certain nombre de valeurs symboliques et culturelles en relation avec son mode de chasse, ses capacités de vol ou son dimorphisme sexuel.


Épervier
L'épervier
Auteur: John Gerrard Keulemans-Wikimedia Commons



GÉNÉRALITÉS

L'épervier a une tête petite, des ailes courtes et rondes à leur extrémité ainsi qu'une longue queue. Comme dans toutes les familles de sa race, la femelle est trois fois plus grande que le mâle, et c'est pourquoi on appelle celui-ci un "tiercelet". C'est un oiseau silencieux dans ses déplacements et vole principalement au ras du sol. Il atteint son plumage définitif vers l'âge de 2 ans.

Le milieu de vie idéal de l'épervier se situe dans les forêts ou encore dans les régions pleines d'arbustes. Le régime alimentaire principal de l'épervier consiste en petits oiseaux tels que le moineau, l'étourneau sansonnet, les grives et le pinson des arbres, bien que de temps en temps il se nourrit de souris, de campagnols et de jeunes lapins. Quand il y a une pénurie de nourriture, il mangera même des insectes tels que les coléoptères.

Ce petit rapace construit son nid dans la fourche d'un arbre entre fin avril et début mai. La femelle pond généralement 5 ou 6 oeufs qu'elle couvera pendant 30-35 jours. Les oisillons ont besoin d'une grande quantité de nourriture, chacun mangeant chaque jour deux ou trois oiseaux de la taille d'un moineau. À 25 jours, les juvéniles commencent à voler dans les branches des arbres, mais continuent à être nourris par leurs parents. L'espérance de vie est d'environ 16 ans.


Épervier 01
Illustration d'un épervier
Auteur : Fabien Cayet - E-monsite

SAVIEZ-VOUS QUE ?

* Les éperviers sont des oiseaux solitaires qui ne se rassemblent que pour se reproduire au printemps et au début de l'été. La femelle construit un nid composé de rameaux verts et secs, et le plus souvent placé dans les branches d'un conifère, près du tronc.

* L'épervier transporte sa proie vers un "poteau de plumaison" qui est généralement un poteau de clôture ou une souche d'arbre. C'est un oiseau très fort qui peut porter des proies aussi lourdes que lui.

* On peut souvent apercevoir un épervier dans les champs à cause de la foule de petits oiseaux qui se rassemblent et le mobilisent pour tenter de l'éloigner de leurs nids.


LISTE DES ESPÈCES

Liste des noms en français des espèces portant le nom épervier selon la CINFO (2009, complétée en 2014), en regard du nom scientifique valide reconnu par la classification de référence (version 5.2, avril 2015) du Congrès ornithologique international (IOU).

* Épervier à collier interrompu - Accipiter collaris

* Épervier à collier roux - Accipiter cirrocephalus

* Épervier à cuisses rousses - Accipiter erythronemius

* Épervier à gorge grise - Accipiter erythrauchen

* Épervier à gorge rayée - Accipiter ventralis

* Épervier à pieds courts - Accipiter brevipes

* Épervier à poitrine blanche - Accipiter chionogaster

* Épervier à poitrine rousse - Accipiter rhodogaster

* Épervier à queue tachetée - Accipiter trinotatus

* Épervier besra - Accipiter virgatus

* Épervier bicolore - Accipiter bicolor

* Épervier brun - Accipiter striatus

* Épervier d'Europe - Accipiter nisus

* Épervier de Cooper - Accipiter cooperii

* Épervier de Cuba - Accipiter gundlachi

* Épervier de Frances - Accipiter francesiae

* Épervier de Hartlaub - Accipiter erythropus

* Épervier de Horsfield - Accipiter soloensis

* Épervier de Madagascar - Accipiter madagascariensis

* Épervier de Nouvelle-Bretagne - Accipiter brachyurus

* Épervier des Célèbes - Accipiter nanus

* Épervier des Nicobar - Accipiter butleri

* Épervier des Ovampos - Accipiter ovampensis

* Épervier du Chili - Accipiter chilensis

* Épervier du Japon - Accipiter gularis

* Épervier menu - Accipiter rufiventris

* Épervier minule - Accipiter minullus

* Épervier nain - Accipiter superciliosus

* Épervier shikra - Accipiter badius