Manimalworld

Mustang


Le mustang est un cheval sauvage nord-américain appartenant à la famille des Equidae. Cet animal n'est pas une espèce distincte, mais un descendant du cheval domestique revenu à l'état sauvage du fait du phénomène du marronnage.


Mustang
Le mustang



DESCRIPTION

Le mustang est un grand quadrupède dont la taille varie entre 1,30 et 1,50 m de hauteur au garrot. Sa tête est assez grossière, son encolure souvent un peu creuse, le garrot fuyant, le dos fort et la croupe basse et inclinée. Ses membres osseux sont très résistants. Ses sabots sont très durs, ce qui rend inutile l'utilisation de fers. Une grande variété de robes est observée mais le bai, le bai-brun, l'alezan et l'isabelle sont les plus fréquentes.

La défunte American Mustang Association a mis au point un standard de race pour les mustangs porteurs de traits morphologiques associés aux premiers chevaux espagnols. Ceux-ci incluent un corps bien proportionné avec une tête propre et raffinée avec le front large et le petit museau. Le profil facial peut être droit ou légèrement convexe. Le garrot est de hauteur modérée et l'épaule doit être "longue et inclinée". La norme considère un dos très court, une circonférence profonde et un couplage musculaire sur les reins comme souhaitable. La croupe est arrondie, ni trop plate ni croupion d'oie. La queue est basse. Les jambes doivent être droites et saines. Les sabots sont ronds et denses.


Mustang 01
Mustang au Nevada

HISTOIRE

Les premiers mustangs descendaient des chevaux espagnols importés au Mexique par les Conquistadores vers le XVIe siècle. La majorité de ces chevaux provenait de races comme l'Andalou, le pur-sang arabe et le Berbère. Certains de ces chevaux se sont échappés ou ont été relâchés. Parfois aussi échangés ou volés par les Indiens, ils se répandirent rapidement dans la partie occidentale de l'Amérique du Nord. Il y a des indications que les tribus indigènes connaissaient plusieurs mythes anciens sur les chevaux. Certains Indiens ont affirmé que "l'herbe se souvenait des chevaux".

Les Indiens allèrent bientôt utiliser le cheval pour le transport. Il a remplacé le chien en tant qu'animal de trait et a amélioré en tant qu'éleveur les chances de succès dans les combats, le commerce et la chasse, en particulier la chasse aux bisons. Certaines tribus ont commencé à élever des chevaux spéciaux. Les meilleurs éleveurs étaient les membres des tribus Comanches et Shoshoni. Les Nez Percés étaient particulièrement bons éleveurs et ont développé l'une des premières vraies races américaines : les Appaloosa.

Tout au long de l'ère coloniale, y compris l'expansion occidentale des États-Unis au XIXe siècle, les chevaux ont été importés en Amérique par des explorateurs, des marchands et des colons, et leurs descendants ont été relâchés ou ont réussi à s'échapper. Ils ont donc rempli le pool génétique des troupeaux d'origine espagnole. Il arrivait que les éleveurs de bétail des régions occidentales lâchaient leurs chevaux en hiver et les laissaient prendre soin eux-mêmes, puis au printemps ils les récupéraient. Certains agriculteurs ont également tenté d'"améliorer" les caractéristiques des chevaux sauvages en éliminant l'étalon dominant et en les remplaçant par des animaux de leur choix. Dans certains cas, cela a permis d'éviter la consanguinité, en particulier dans les zones où les troupeaux pourraient être génétiquement isolés pendant les périodes de sécheresse grave. Dans d'autres endroits, des chevaux domestiques ont été placés dans les troupeaux qui n'étaient pas adaptés à la vie dans la prairie, comme les races de chevaux de trait lourds. Ceci a conduit à un déclin dramatique des populations et à un déclin de la qualité parmi les animaux qui ont réussi à survivre.

Au début du XXe siècle, on estimait que l'Amérique du Nord comptait deux millions de chevaux errants. Les mustangs étaient toujours considérés comme un bon butin à certains moments. Ils pouvaient être utilisés ou vendus (en particulier pour l'armée) ou le sexe pour servir de nourriture, en particulier pour les animaux domestiques. Les chevaux n'étaient plus populaires en tant que monture et avaient peu de valeur commerciale. La polémique mustang (Mustangs assassiner) a été filmée dans The Misfits par John Huston. Ce type d'abus, y compris la chasse en avion et l'utilisation de poison, a conduit en 1959 à la première loi fédérale pour la protection des chevaux en itinérance. Cette loi a ensuite été fusionnée avec la loi pour la protection du cheval errant sauvage et le Burro (âne sauvage) de 1971. Dans ce document, le Congrès américain a décrit les chevaux sauvages comme "des symboles vivants de l'histoire et de l'esprit pionnier de l'Occident qui contribuent à la diversité des êtres vivants dans ce pays et à enrichir la vie du peuple américain".


Mustang 02
Mustang femelle et son poulain accompagné d'un étalon

VIE SAUVAGE

Les mustangs vivent en troupeaux familiaux. Ces troupeaux sont de taille variable. Chaque groupe est protégé par un seul étalon et compte plusieurs juments, d'une à douze, leurs poulains de l'année et les jeunes mâles et femelles des années précédentes. Lorsque les jeunes mâles atteignent leur maturité sexuelle, généralement vers trois ans, ils sont chassés du troupeau par l'étalon. Les jeunes femelles sont également chassées du troupeau lors de leurs premières chaleurs et rejoignent le troupeau d'un autre étalon. Ainsi, les risques de consanguinité sont limités. Le troupeau est géré par une jument dominante, souvent la plus âgée et la plus expérimentée, qui choisit les déplacements du troupeau et aide l'étalon. L'étalon assure la sécurité du groupe tout en maintenant sa domination. Certains étalons peuvent également être accompagnés d'un subordonné, en position de dominé, qui n'est pas autorisé à saillir les juments mais qui peut aider à assurer la protection du troupeau. Les groupes de jeunes mâles ou d'étalons solitaires sont assez fréquents. Les groupes de juments ou les juments seules sont en revanche beaucoup plus rares.


Mustang 03
Troupeau de mustangs en Utah, USA

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communMustang
English nameMustang
Español nombreMustangos
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdrePerissodactyla
FamilleEquidae
GenreEquus

SOURCES


Wikipédia

Wikipédia anglais

Wikimedia Commons