Manimalworld

Dauphin de Commerson (Cephalorhynchus commersonii)


Le dauphin de Commerson (Cephalorhynchus commersonii) est un dauphin appartenant à l'ordre des cétacés. Il est l’une des quatre espèces du genre Cephalorhynchus. Ce mammifère marin est également connu sous les noms de Céphalorhynque ou encore Dauphin panda. Il doit son nom au naturaliste explorateur français Philibert Commerson, qui l’a décrit pour la première fois en 1767 après les avoir aperçus dans le détroit de Magellan.


Dauphin de Commerson (Cephalorhynchus commersonii)
Dauphin de Commerson (Cephalorhynchus commersonii)



DESCRIPTION

Le dauphin de Commerson est l’une des plus petites espèces de dauphin. Il est facilement identifiable grâce à ses couleurs. En effet sa tête, ses nageoires dorsales et caudales sont de couleur noire alors que le reste du corps est blanc. La délimitation entre les deux couleurs est très nette.

La taille du dauphin de Commerson varie selon son habitat. En Amérique du Sud, il mesure environ 1,40 m alors que dans les îles Kerguelen, il mesure environ 1,70 m de long. Les spécimens les plus lourds enregistrés à ce jour pesaient 45 kg en Amérique du Sud et 86 kg dans les îles Kerguelen.

Par sa petite taille, sa tête émoussée, sa forme trapue, ce cétacé pourrait nous faire penser au marsouin, mais son comportement extraverti est bien typique du dauphin.

La nageoire dorsale possède une arête longue et droite se terminant sur un bout arrondi, le retour est clairement concave mais non falciforme. La nageoire caudale possède une encoche médiane. L’animal n’a, par contre, pas de bec. Le cri du dauphin de Commerson ressemble à des sifflements.

Le plus vieux dauphin de Commerson recensé est mort à l’âge de 18 ans.


Cephalorhynchus commersonii
Cephalorhynchus commersonii

HABITAT

Le dauphin de Commerson est présent sur deux habitats bien distincts. Ces deux populations sont séparées de plus de 8 500 km l’une de l’autre ce qui en fait deux sous-espèces bien distinctes :

* Cephalorhynchus commersonii commersonii

Cette sous-espèce est présente près des îles Falkland, les îles Malouines ainsi que sur les eaux côtières d’Amérique du Sud. Il est déjà arrivé que l’on puisse en observer un peu plus au nord près des côtes brésiliennes ou encore sur la côte oust de l’Amérique du Sud près de l’île de Chiloé au Chili.

* Cephalorhynchus commersonii kerguelenensis

Cette sous-espèce de dauphin de Commerson habite les eaux côtières peu profondes autour des îles Kerguelen au sud de l’Océan Indien.

Aucun spécimen n’a encore été vu entre les îles Kerguelen et l’Amérique du Sud. Cependant, il a déjà été rapporté une observation de spécimens isolés au-dessus du plateau continental sud-africain en 2004. Il s’agit là de faits tout à fait exceptionnels car ces observations ont été faites à plus de 4 000 km des limites connues de sa distribution originelle.


Cephalorhynchus commersonii distribution
Carte de répartition du dauphin de Commerson

ALIMENTATION

Le dauphin de Commerson se nourrit principalement de poissons côtiers ou pélagiques, de crustacés et de calmars. Le dauphin de Commerson semble être un opportuniste, s’alimentant principalement près du fond. Mais le bol alimentaire de ce cétacé varie également selon son habitat d’origine.

En Amérique du Sud le régime alimentaire de ce dauphin se compose d’une majeure partie de crevettes, de trois petites espèces de poissons, de calmars, de dix-sept espèces d’autres invertébrés et de quatre espèces d’algues.

Aux îles Kerguelen, les dauphins de Commerson se nourrissent de près de vingt espèces de poissons différentes et de crustacés.


Céphalorhynque
Le dauphin de Commerson est également appelé Céphalorhynque

REPRODUCTION

La saison de reproduction du dauphin de Commerson se déroule généralement de septembre à février. Les mâles et les femelles atteignent leur maturité sexuelle à peu près au même âge, entre six et neuf ans.

Peu de naissances de dauphins ont pu être observées en milieu naturel et le dauphin de Commerson ne fait pas exception à la règle. On sait par contre qu’il est vivipare. La femelle ne donne naissance qu’à un seul petit à la fois contrairement à de nombreuses espèces de mammifères. La période de gestation dure environ onze mois.

La naissance a lieu en eau peu profonde afin que le bébé et la mère puissent respirer en surface plus rapidement. Sortir du ventre maternel est un grand choc pour les bébés cétacés car ils se retrouvent brusquement propulsés dans un univers humide et rond. Et surtout, ils sont incapables de respirer donc, ils se mettent à couler. Mais, fort heureusement pour lui sa mère est là et veille sur lui.


Dauphin de Commerson 01
Dauphin de Commerson au large de la Patagonie

COMPORTEMENT

Le dauphin de Commerson est un animal très actif. On le voit souvent nageant rapidement à la surface et bondissant hors de l’eau. Il fait souvent des vrilles et des vires en nageant et peu surfer sur les déferlantes quand il s’approche très près du rivage.

Il aime escorter les bateaux rapides, les précédant, les suivant ou les doublant de tous les côtés.

Le dauphin de Commerson est un animal social qui vit principalement en groupe. Ces groupes sont généralement formés de trois ou quatre spécimens mais il est déjà arrivé de manière exceptionnelle que l’on puisse observer des groupes de plus de cent individus.

Ce dauphin est connu pour sa rapidité et pour sa manière de s’engager dans divers types de sauts. Le dauphin de Commerson nage souvent à l’envers.


Dauphin de Commerson 02
Le dauphin de Commerson est un animal grégaire

POPULATIONS

La population sud-américaine est la plus importante. On la trouve dans différents sites abrités de la côte argentine, dans le Détroit de Magellan et près des îles Malouines. L’autre population reste cantonnée près des îles Kerguelen, à 8 500 km à l’est de leurs plus proches cousins.

La population globale n’est pas connue, mais on peut considérer l’espèce comme commune. Une étude datant de 1984 a évalué à 3 400 le nombre d’individus présents dans le Détroit de Magellan.


Cephalorhynchus commersonii commersonii
Cephalorhynchus commersonii commersonii

MIGRATION

* En Amérique du Sud

Il y a peu de données sur les mouvements ou les migrations. Mis à part en Patagonie, le nombre de dauphins de Commerson est plus élevé pendant les mois les plus froids (mai-décembre), lorsque les bancs de poissons sont plus grands. Ces populations diminuent pendant les mois les plus chauds. On pense que les dauphins suivent les poissons qui se déplacent en mer pendant les mois d’hiver. Ceci expliquerait les recensements très bas effectués dans le Détroit de Magellan pendant ces périodes. Malgré le peu d’informations que l’on a sur ces mouvements, les plus grands déplacements documentés sont d’environ 300 km.


* Aux îles Kerguelen

Les observations préliminaires effectuées tout au long de l’année indiquent que tous les dauphins de Commerson ne migrent pas. La plupart des mouvements se font de juin à décembre. Mais comme on ne les trouve que très rarement au-dessus du plateau continental, on pense qu’ils se déplacent plutôt dans d’autres parties de l’archipel beaucoup moins accessibles.


Cephalorhynchus commersonii kerguelenensis
Cephalorhynchus commersonii kerguelenensis

MENACES

Autrefois, diverses espèces de petits cétacés, dont principalement le dauphin de Commerson, étaient harponnées et employées comme amorce pour pêcher le crabe royal en Argentine et au Chili. Plus tard, alors que le crabe royal devenait un espèce surexploitée, les efforts de pêche se décalèrent vers le Paralomis granulosa. Certains spécimens de dauphins de Commerson sont parfois victimes de la pêche sportive. D’autres sont capturés vivant et semblent s’être parfaitement adaptés à la vie en captivité.

Le dauphin de Commerson est, comme d’autres espèces d’odontocètes, victimes des filets des pêcheurs. On compte environ une trentaine de victimes par an dues aux filets de pêche placés sur les rivages de la Terre de Feu orientale. Des dauphins sont également victimes des chalutiers croisant en mer près des côtes de la Patagonie. Ces bateaux n’ont d’ailleurs aucun motif de les remettre à l’eau vu que ces dauphins sont utilisés comme amorce et ils n’évitent donc pas ces secteurs et font même tout pour en favoriser les prises.

La pollution fait aussi des victimes parmi les populations. Des niveaux bas d’hydrocarbures chlorés (DDT) ont été trouvés dans la graisse de certains dauphins des îles Kerguelen, confirmant notamment la présence des contaminants dans les océans loin des sources de pollutions principales. Cependant, ces niveaux restent dix à cent fois inférieurs à ceux enregistrés sur des cétacés vivant dans l’Atlantique nord.

Les activités de tourisme ont récemment augmenté en Patagonie. Le nombre de touristes a grimpé de 532 en 1999 jusqu’à 2 113 en 2001. Pendant cette période, on a dénombré tout de même quelques accidents avec des dauphins s’étant aventuré trop près des bateaux.


Dauphin de Commerson 03
Dauphin de Commerson en captivité

CONSERVATION

Bien que les dauphins de Commerson aient pu avoir été sérieusement affectés par une pêche délibérée pour servir d'appât dans la pêche aux crabes entre 1970 et 1980, la pression qui pesait sur eux commença à diminuer vers la fin des années 1980. Cependant, la prise accidentelle dans les filets constitue toujours et encore un facteur de mortalité pour cette espèce côtière. L'appauvrissement des ressources alimentaires dues à la compétition des pêches commerciales ainsi que la pollution toujours croissante dans leur milieu naturel constituent d'autres menaces non négligeable sur ces cétacés, bien qu'ils soient moins affectés que les autres espèces.

Le statut de conservation démontre bien que l'espèce étant encore assez commune, il est normalement inutile de s'alarmer bien qu'il nous faut rester vigilent. Le dauphin de Commerson étant très peu étudié, l'IUCN a classé ce dauphin comme données insuffisantes (DD) en 2008, en Annexe II de la CITES ainsi qu'en Annexe II par la Convention sur les espèces migratrices (CMS) pour les populations d'Amérique du Sud. Cependant, ce dauphin à été déclaré Monument naturel provincial et protégé en Province de Santa Cruz en 2001.

Peu exhibé dans les parcs et unique espèce du genre Cephalorhynchus en captivité. Entre 1978 et 1987, cinquante individus ont été capturés dans les eaux d'Argentine et du Chili, à des fins d'exhibition. La capture de spécimens vivants est aujourd'hui interdite. En 2010, on ne comptait pas moins de dix-sept individus captifs dans cinq delphinariums aux États-Unis et au Japon. Le Japon détient 59 % de la population captive. Soixante-douze individus sont morts en captivité, et seuls quatre des cinquante individus de souche sauvage sont vivants en 2009. La population se constitue de 65 % de mâles et de 76 % d'individus nés en captivité.


Dauphin panda
Le dauphin de Commerson est parfois appelé Dauphin panda

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communDauphin de Commerson
Autres nomsCéphalorhynque
Dauphin panda
English nameCommerson's Dolphin
Skunk Dolphin
Piebald Dolphin
Panda Dolphin
Español nombreDelfín pío
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCetacea
Sous-ordreOdontoceti
FamilleDelphinidae
GenreCephalorhynchus
Nom binominalCephalorhynchus commersonii
Décrit parBernard Germain de Lacépède
Date1804



Satut IUCN

Données insuffisantes (DD)

Commerson’s dolphin
En anglais, le dauphin de Commerson est appelé Commerson’s dolphin

FICHE POUR ENFANTS

Retrouvez ci-dessous une fiche simplifiée en image pour vos enfants du dauphin de Commerson.


Dauphin de Commerson 04
Fiche pour enfants du dauphin de Commerson
© Manimalworld

SOURCES