Manimalworld

Crocodile de Nouvelle-Guinée (Crocodylus novaeguineae)


Le crocodile de Nouvelle-Guinée (Crocodylus novaeguineae) est une espèce de reptile appartenant à l'ordre des crocodiliens dans la famille des Crocodylidae. C'est une des douze espèces de crocodile que regroupe le genre Crocodylus.


Crocodile de Nouvelle-Guinée (Crocodylus novaeguineae)
Crocodile de Nouvelle-Guinée (Crocodylus novaeguineae)



DESCRIPTION

Le crocodile de Nouvelle-Guinée est une espèce de crocodile de taille moyenne ne dépassant guère le 3,5 m pour les mâles et 2,7 m pour les femelles. L'aspect physique est semblable à celui du crocodile du Siam, surtout chez les juvéniles des deux espèces. Le museau est relativement étroit. La couleur du corps est brun-gris avec des bandes foncées sur le corps et la queue. Ces bandes sont plus apparentes chez les jeunes et s'estompent avec l'âge. La mâchoire du crocodile de Nouvelle-Guinée est composée de 66 à 68 dents.


Crocodylus novaeguineae
Crocodylus novaeguineae

HABITAT

L'aire de répartition du crocodile de Nouvelle-Guinée se situe en Indonésie. On le trouve généralement en Nouvelle-Guinée occidentale (anciennement Irian Jaya), en Nouvelle-Guinée ainsi qu'en Papouasie-Nouvelle-Guinée. On pouvait également l'observer dans les îles Aru, mais il semble avoir aujourd'hui disparu.

Le crocodile de Nouvelle-Guinée est présent dans les marais d'eau douce et les lacs. Il est plus rare dans les zones côtières et totalement absent aux endroits où l'on peut rencontrer le crocodile marin. Généralement ce crocodile reste dans les zones couvertes pendant la journée ne se prélassant que rarement dans les endroits ouverts. On peut également le rencontrer dans les systèmes fluviaux pendant la saison sèche.


Crocodylus novaeguineae range map
Carte de répartition du crocodile de Nouvelle-Guinée

ALIMENTATION

Le crocodile de Nouvelle-Guinée se nourrit principalement la nuit. Son régime alimentaire se compose essentiellement de poissons, d'oiseaux ainsi que d'autres vertébrés tels que les amphibiens et les reptiles. Les jeunes se nourrissent d'invertébrés aquatiques et d'insectes.


Crocodile de Nouvelle-Guinée 01
Gros plan du crocodile de Nouvelle-Guinée

REPRODUCTION

Chez le crocodile de Nouvelle-Guinée, les femelles atteignent leur maturité sexuelle lorsqu'elles atteignent 1,6 m de long et 2,5 m pour les mâles. Pendant la saison de reproduction, les femelles construisent leur nid sur des monticules de terre et de végétation. La ponte se déroule environ 2 semaines après l'accouplement. Les crocodiles qui vivent au Nord pondent entre 22 et 45 œufs pendant la saison sèche généralement sur des tapis de végétation. Les crocodiles qui vivent au Sud pondent leurs œufs sur des nids construit sur la terre ferme au début de la saison des pluies. Les femelles restent près du nid pour défendre leurs œufs contre les prédateurs. L'incubation dure environ 80 jours, après quoi les jeunes sortent de leur coquille. Il a été rapporté que le mâle et la femelle peuvent aider à l'ouverture du nid et à déplacer les petits éclos pour les emmener dans l'eau.


Crocodile de Nouvelle-Guinée 02
Crocodile de Nouvelle-Guinée au zoo de Wuppertal

STATUT DE L’ESPÈCE

Les populations actuelles de crocodile de Nouvelle-Guinée sont estimées entre 50 000 et 100 000 individus. L'espèce est inscrite à l'Annexe II de la CITES. La Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN répertorie ce crocodile dans la catégorie préoccupation mineure (LC)


Crocodile de Nouvelle-Guinée 03
Crocodile de Nouvelle-Guinée en captivité

CONSERVATION

Le crocodile de Nouvelle-Guinée fait l'objet d'une commercialisation contrôlée par la CITES. L'espèce a du faire face à une chasse excessive entre les années 1950 et 1960 jusqu'à ce qu'une loi datant des années 1970 permette de débuter un programme de conservation et d'élevage. Les œufs de crocodiles et les nouveau-nés sont également récoltés et vendus aux élevages en échange d'argent. Un programme semblable est en cours de lancement en Nouvelle-Guinée occidentale pour réduire le commerce illégal, par la formation d'un groupe de travail pour la gestion des crocodiles qui existe dans le cadre de la CITES. Pour une espèce menacée de disparition, la mise en place de programmes d'élevage en ranch et le contrôle efficace ont grandement contribué à son rétablissement. Cette gestion sera affinée dans un futur proche. Malgré le braconnage ou la chasse aux œufs pour la consommation locale, la conservation de l'espèce semble bien engagée.


Crocodile de Nouvelle-Guinée 04
Portrait du Crocodile de Nouvelle-Guinée

SOUS-ESPÈCES

À ce jour, il n'y a aucune sous-espèce de crocodile de Nouvelle-Guinée reconnue. En 1989, Hall décrit les différences morphologiques entre les populations ainsi que sur les modes de reproduction entre les populations qui résident au Nord et celles du Sud. Ces deux populations sont en effet séparées par une chaîne de montagne qui s'étend entre la Nouvelle-Guinée occidentale et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Jusqu'à récemment, le crocodile de Nouvelle-Guinée comptait deux sous-espèces :

- Crocodylus novaeguineae novaeguineae

- Crocodylus novaeguineae mindorensis

Aujourd'hui la sous-espèce Crocodylus novaeguineae mindorensis est reconnue comme étant une espèce distincte et est maintenant nommée Crocodile des Philippines (Crocodylus mindorensis)


New Guinea Crocodile
En anglais, le crocodile de Nouvelle-Guinée est appelé
New Guinea Crocodile

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communCrocodile de Nouvelle-Guinée
English nameNew Guinea crocodile
Español nombreCocodrilo de Nueva Guinea
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseReptilia
Sous-classeArchosauromorpha
OrdreCrocodilia
FamilleCrocodylidae
GenreCrocodylus
Nom binominalCrocodylus novaeguineae
Décrit parKarl Patterson Schmidt
Date1928



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

crocodileSOURCES