Manimalworld

Civette palmiste d'Owston (Chrotogale owstoni)


La civette d'Owston (Chrotogale owstoni) est une civette appartenant à la famille des viverridés (Viverridae) et l'unique représentant du genre Chrotogale. Ce mammifère fut nommé ainsi en hommage au collecteur de faune Alan Owston. La civette d'Owston est également appelée Civette palmiste d'Owston.


Civette palmiste d'Owston (Chrotogale owstoni)
Civette palmiste d'Owston (Chrotogale owstoni)



DESCRIPTION

La civette d'Owston est une civette de taille moyenne. Elle mesure entre 56 et 72 cm de long (tête-corps), pour un poids allant de 2 à 3,5 kg. La queue mesure de 35 à 72 cm de long.

La forme du corps ainsi que les rayures du pelage sont semblables à celles de la civette palmiste à bandes (Hemigalus derbyanus). Néanmoins, la civette d'Owston reste facilement identifiable grâce à son pelage qui comporte des rangées de petites taches noires sur le cou, les côtés, et les branches ainsi que d'une queue qui est sombre sur les deux derniers tiers.

Le pelage est de couleur fauve chamois et gris avec un motif contrasté de rayures longitudinales noires ou brunes sur la tête, le cou et les épaules. Il y a également des taches noires sur les côtés de la nuque, les pattes, les cuisses avant, et les flancs. On observe quatre bandes dorsales sombres et claires sur le corps et la queue, et les deux derniers tiers de la queue sont complètement noirs. Le dessous de la civette est blanc crème pâle, mais chez les mâles cela peut virer à l'orange de la poitrine à l'aine. Chez les femelles, la coloration orange se produit principalement autour de leurs organes génitaux.

Le crâne de la civette d'Owston est assez petit, avec un long museau effilé contenant de petites dents. Les incisives sont rapprochés, larges, et disposées en demi-cercle, une caractéristique unique par rapport aux autres viverridés et même aux carnivores en général.


Chrotogale owstoni
Chrotogale owstoni

HABITAT

La civette palmiste d'Owston est une civette originaire du Vietnam, du Laos, du sud de la Chine ainsi que du sud-ouest du Yunnan l'une des provinces du Guangxi.

La civette d'Owston préfère les habitats à végétation dense à proximité des sources d'eau de plaine, les forêts à feuilles persistantes et à la fois les forêts primaires et secondaires à larges feuilles. Bien que cette espèce est considérée comme largement terrestre, elle est également connue pour rechercher sa nourriture et se reposer dans les arbres.


Chrotogale owstoni distribution
Carte de répartition de la civette d'Owston

ÉCOLOGIE

On ne connaît presque rien de la biologie de la civette d'Owston à l'état sauvage. La plupart des informations recueillies proviennent d'animaux captifs.

La civette d'Owston quitte sa tanière au crépuscule pour se nourrir de vers de terre, qui semblent former l'essentiel son alimentation naturelle, ainsi que de petits vertébrés, d'invertébrés, de poissons, de grenouilles et d'insectes. Elle mange aussi des fruits et autres matières végétales. Elle recherche principalement ses proies au sol, en utilisant son long museau pour dénicher son repas.

Sur la base d'informations recueillies auprès d'animaux en captivité, l'accouplement se produit généralement entre janvier et mars, mais peut durer jusqu'en avril ou mai. Après une période de gestation de 75 à 90 jours, la femelle met au monde une portée de 1 à 3 jeunes pesant entre 80 et 135 g chacun. Les petits sont sevrés à l'âge de 12 à 18 semaines.

Cette chasseuse nocturne est considérée comme une espèce solitaire qui marque son territoire avec ses glandes odorifères et l'urine. La sécrétion nauséabonde produite par ses glandes peut également être utilisée pour la défense contre les prédateurs. Les tanières sont construites sous de grands troncs d'arbres, dans des grottes, dans des broussailles denses, ou peuvent être placées en hauteur dans la canopée dans les creux des arbres ou sur des branches abritées. Même si elle est une excellente grimpeuse, elle est majoritairement terrestre.


Civette palmiste d'Owston juvénile
Civette palmiste d'Owston juvénile

MENACES

En raison du peu de recherches effectuées sur cette espèce à l'état sauvage, on ne connaît pas grand-chose sur l'état de conservation de la civette d'Owston. Cependant, cette civette est considérée comme menacée en raison de son aire de répartition restreinte, la destruction de son habitat, la chasse pour sa viande et certaines parties de son corps utilisées en médecine traditionnelle.

La civette d'Owston est très vulnérable au piégeage, qui est très répandu dans son aire, en raison de sa nature terrestre. La viande de civette est consommée et vendue dans les restaurants, tandis que les parties de son corps (y compris les os, le pénis, glande odorante et de la vésicule biliaire) sont utilisées en médecine traditionnelle et les belles peaux sont vendues à des taxidermistes ou gardées comme trophées.


Civette d'Owston gros plan
Gros plan de la civette d'Owston

viverridesSTATUT ET CONSERVATION

La civette d'Owston est inscrite en Annexe I de la CITES et classée comme Vulnérable (VU) sur la Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN.

La civette d'Owston occupe certaines zones protégées en Chine, telle que la réserve nationale de Dawei Mountain, la réserve nationale de Jinping Diviser et la réserve nationale de Huanlian Mountain, ainsi que 10 aires protégées au Vietnam, notamment le parc national de Cuc Phuong.

Lorsque cinq bébés furent pris en charge par le parc national de Cuc Phuong, en 1995, le projet de conservation de la civette d'Owston a été créé pour étudier l'écologie et le comportement des espèces avant de les relâcher dans le parc les surveiller. Le braconnage se poursuivant, un programme de reproduction en captivité a été lancé avec succès en 1997. En décembre 2004, les six premières civettes d'Owston ont été envoyées dans des zoos européens en vertu d'un programme de prêt pour l'élevage, pour élargir et renforcer l'élevage en captivité de cette espèce.

Ensuite, le projet de conservation de la civette d'Owston a développé une approche plus diversifiée pour la conservation de la civette d'Owston ainsi que d'autres petits carnivores au Vietnam. Cela comprenait entre autres des programmes d'éducation, le renforcement de moyens pour les gardes forestiers et les gardiens de zoo, de sauvetage, la réhabilitation et le développement d'options de placement pour les petits carnivores, la recherche en captivité et de la recherche sur le terrain.

Le programme a également pris sous son aile plusieurs civettes saisies par les gardes de protection des forêts aux commerçants illégaux. En 2005, ce programme est devenu le Programme de conservation des petits carnivores (SCP) et à partir de 2008 est devenu le Programme de conservation des carnivores et Pangolin.


Civette d'Owston au parc national de Cuc Phuong
Civette d'Owston au parc national de Cuc Phuong

PLUS D'INFOS

Pour plus d'informations sur la civette d'Owston :

* Small Carnivore Conservation

* World Association of Zoos and Aquariums


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communCivette d'Owston
Autre nomCivette palmiste d'Owston
English nameOwston's palm civet
Español nombreCiveta de Owston
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleViverridae
Sous-familleHemigalinae
GenreChrotogale
Nom binominalChrotogale owstoni
Décrit parMichael Rogers Oldfield Thomas
Date1912



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

Owston's palm civet
En anglais, la civette d'Owston est appelée Owston's palm civet

SOURCES