Manimalworld

Loutre à cou tacheté (Hydrictis maculicollis)


La loutre à cou tacheté (Hydrictis maculicollis) est une espèce de loutre appartenant à la famille des mustélidés (Mustelidae). Elle est l'unique membre du genre Hydrictis. Autrefois, ce mammifère était classé parmi les espèces du genre Lutra avant d'être reclassé dans un genre distinct.


Loutre à cou tacheté (Hydrictis maculicollis)
Loutre à cou tacheté (Hydrictis maculicollis)



DESCRIPTION

La loutre à cou tacheté est une des nombreuses espèces de loutres. Elle mesure en moyenne 1,1 m de long et pèse environ 6 kg. Le dimorphisme sexuel est présent chez cette espèce, les femelles étant plus petites, plus légères et moins musclées que les mâles. Cette loutre est élégante et mince. Elle est caractérisée par des orteils fortement palmés, des griffes bien développées, et une queue relativement longue.

La fourrure peut être de couleur très variable, mais elle est généralement brun foncé, avec des taches et des stries distinctives de couleur plus pâle sur la gorge et le cou. Les dents sont assez petites. Elles sont spécialisées pour manger du poisson, plutôt que des crustacés, contrairement à celles de la loutre à joues blanches. Cependant, dans les régions les moins riches en poissons où elle réside, ces derniers ainsi que les crabes et les grenouilles constituent le régime alimentaire dans des proportions à peu près égales.

La position taxonomique de cette espèce n'est pas encore très claire. Bien que la loutre à cou tacheté soit classée dans un genre à part, l'opinion de KP Koepfli est que la prépondérance des preuves d'ADN la désignerait plutôt comme une espèce du genre Lutra.


Hydrictis maculicollis
Hydrictis maculicollis

HABITAT

La loutre à cou tacheté se produit dans tous les pays au sud du Sahara, du Sénégal à l’Éthiopie et au sud vers les provinces du Cap où elle a un habitat convenable. La distribution est importante, mais avec quelques déclins locaux.

La loutre à cou tacheté est un animal très aquatique. Ses besoins en sources d'eau permanentes avec des densités de poissons élevés sont primoridales pour sa survie. Elle préfère les grandes rivières, les lacs et les marais avec des zones d'eau libre. Elle vit dans des tanières qui se trouvent à proximité de ces sources d'eau. Parce qu'elle chasse principalement par la vue, la loutre à cou tacheté a besoin d'eau claire non polluée où il y a de nombreux petits poissons permettant d'assurer sa survie. Les longs roseaux, les hautes herbes et les arbustes sont indispensables pour un habitat optimum.


Hydrictis maculicollis map
Carte de répartition de la loutre à cou tacheté

ALIMENTATION

La loutre à cou tacheté est un animal carnivore qui tire son alimentation dans les milieux aquatiques. Le régime alimentaire de cette loutre se compose en majeure partie de poissons. Lorsque cette ressource vient à manquer, elle mange alors des invertébrés et des petits vertébrés. Les grenouilles, crabes, de mollusques, insectes aquatiques et les larves sont quelques-uns des aliments inclus dans son régime alimentaire.


Loutre à cou tacheté au zoo de San Diego
Loutre à cou tacheté au zoo de San Diego

REPRODUCTION

On sait très peu de choses sur le comportement reproductif de la loutre à cou tacheté. Les quelques bribes d'informations proviennent de spécimens vivant en captivité. La période de gestation dure environ deux mois. Les naissances ont généralement lieu en septembre et une portée compte entre deux et trois nouveau-nés. Les femelles commencent à se reproduire lorsqu'elles atteignent l'âge de deux ans.


Loutre à cou tacheté 02
Portrait de la loutre à cou tacheté
© Derek Keats

furetCOMPORTEMENT

La loutre à cou tacheté est généralement solitaire, mais peut être observée en petits groupes familiaux, en fonction de la période de l'année. Les mâles possèdent de grands territoires dans lesquels plusieurs femelles y vivent. La mère s'occupe de ses petits pendant environ un an. Le père peut jouer un rôle dans l'élevage des jeunes. La loutre à cou tacheté aime jouer seule ou avec ses congénères.


Loutre à cou tacheté 03
La loutre à cou tacheté est un animal très joueur
© Adam Hooker

MENACES

La principale menace qui pèse sur la loutre à cou tacheté est la destruction de l'habitat par le drainage des terres ou de la pollution en réponse à la densité de population humaine croissante et la persécution directe par la concurrence sur les poissons. Il y a un peu de chasse pour la viande de brousse et les pratiques cérémonielles. Bien que la protection au niveau juridique international et national soit en place, l'exécution de ces lois est nécessaire. Dans certains lacs, l'introduction de gros poissons tels que la perche du Nil supplante les petits poissons qui forment la base alimentaire des loutres, réduisant ainsi la disponibilité des proies.


Loutre à cou tacheté 04
Loutre à cou tacheté en captivité

CONSERVATION

La loutre à cou tacheté est une espèce en déclin en raison des changements dans leur environnement et l'interférence humaine. Actuellement, la loutre à cou tacheté est inscrite en Annexe II de la CITES et dans la catégorie préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN.


Spotted-necked otter
En anglais, la loutre à cou tacheté est appelée Spotted-necked otter

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communLoutre à cou tacheté
English nameSpotted-necked otter
Español nombreNutria de cuello manchado
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleMustelidae
GenreHydrictis
Nom binominalHydrictis maculicollis
Décrit parMartin Lichtenstein
Date1835



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Loutre à cou tacheté 05
La loutre à cou tacheté

SOURCES