Manimalworld

Zébrâne


Le zébrâne est le résultat du croisement entre le zèbre et d'une ânesse. En 2005, à la Barbade, un petit zébrâne naquit de l’union d’une zébresse de Burchell et d’un âne. On l’appelle également âne-zèbre, donzèbre ou donzed. On peut rencontrer des zébrânes sauvages en Afrique du Sud, là où zèbres et ânes vivent en étroit voisinage.


Zébrâne
Le zébrâne



DESCRIPTION

Le zébrâne prend la couleur ou le gène de la couleur dominante de la mère et le père lui donne les zébrures sur son corps.

Le zébrâne est extrêmement rare dans la nature, mais un certain nombre de zoos ont réussi à en élever. Le premier zoo ayant obtenu un zébrâne par hybridation était le zoo de Colchester en Angleterre du Sud-est.

Comme les mulets, ils sont généralement stériles en raison d’un nombre impair de chromosomes qui empêche la méiose.


Zébrâne juvénile
Zébrâne juvénile

COMPORTEMENT

Le zébrâne peut avoir différents caractères selon l’espèce de zèbre utilisé pour l’hybride. Par exemple en hybridant un zèbre de Grévy, l’animal aura tendance à être plus agressif comme l’est le zèbre de Grévy. Le zébrâne naissant à partir d’un zèbre des plaines sera lui beaucoup plus docile.


Zébrâne juvénile en captivité
Zébrâne juvénile en captivité

HISTOIRE

Bien que les zébrânes soient rares, les zoos ont réussi à en produire. Le zoo de Colchester dans l’Essex déclara à tort, en 1971, avoir produit le premier zébrâne.

En effet, dans "De l’origine des espèces par voie de sélection naturelle" (1859), Charles Darwin mentionne quatre illustrations en couleurs d’hybrides entre âne et zèbre, dont le fameux croisement opéré en 1815 entre un âne et un quagga. Dans "La variation des animaux et des plantes sous l’action de la domestication", Darwin écrit "J’ai vu, au musée britannique, un hybride d’âne et de zèbre dont les pattes arrières étaient tachetées." puis "Il y a de nombreuses années, j’ai vu au jardin zoologique un curieux triple hybride, d’une jument baie, par un hybride d’un âne mâle et d’une femelle zèbre". Puis il relate à nouveau le croisement avec un quagga réalisé par Lord Moreton. Ces deux écrits sont antérieurs aux déclarations du zoo de Colchester.


Zonkey
En anglais, le zébrâne se nomme Zonkey

Un zébrâne est montré et décrit dans "Miracles de la vie animale" (1930) publié par J.A. Hammerton. Dans la même période, on rapporte des croisements entre zèbres de Grévy et ânes de Somalie.

Un programme d’élevage en zoos, en 1975, donna lieu à plusieurs hybrides. Dans la semaine de Noël 1975 naquit le troisième zébrâne du zoo de Colchester, obtenu en appariant une ânesse à différents zèbres.

Les tentatives antérieures pour croiser des zèbres avec des chevaux ou des ânes n’avaient pas donné de petits ayant survécu. Le but du zoo était de créer pour l’Afrique un animal de travail résistant aux maladies. Les experts du zoo de Colchester crurent que leur succès était dû à l’utilisation d’un âne arabe (une variété que l’on n'avait pas encore essayé de croiser) et avaient bon espoir que les hybrides seraient viables et fertiles. Un zébrâne est toujours visible à Colchester, mais c’est le dernier qui y est élevé car la politique du zoo est désormais d’empêcher les croisements.

Les éleveurs d’animaux exotiques qui ont des zèbres élèvent parfois des zébrânes.


Zébrâne 01
Le zébrâne est un animal imprévisible

SOURCES

Welcome to Flickr - Photo Sharing

Wikipédia

A Z Animals