Manimalworld

Faux-gavial de Malaisie (Tomistoma schlegelii)


Le faux-gavial de Malaisie (Tomistoma schlegelii) est un reptile appartenant à la famille des Crocodylidae. Ce crocodile est l'unique membre du genre Tomistoma. Le faux-gavial de Malaisie est également connu sous le nom de Gavial de Schlegel.


Faux-gavial de Malaisie (Tomistoma schlegelii)
Faux-gavial de Malaisie (Tomistoma schlegelii)



DESCRIPTION

Le faux-gavial de Malaisie est un crocodilien de grande taille pouvant atteindre 5 à 6 m de long. Comme le gavial dont il tire son nom commun, cette espèce a un museau effilé. Les juvéniles sont de couleur noire ou brun chocolat avec des bandes noires sur la queue et le corps, un ventre blanc crème et de taches foncées sur les mâchoires. Une grande partie de cette coloration est conservé à l'âge adulte. Les mâchoires du faux-gavial de Malaisie sont composées de 76 à 84 dents dont 4 à 6 prémaxillaires, 15 à 16 maxillaires et 19 à 20 mandibulaires.

La controverse sur la taxinomie de cette espèce demeure, comme les caractéristiques morphologiques (autres que la forme du museau) suggèrent qu'il appartient à la famille où il est actuellement placé les Crocodylidae. De récentes données biochimiques et immunologiques suggèrent une relation plus étroite avec le gavial, indiquant qu'il devrait être plutôt placé dans la famille des Gavialidae.


Tomistoma schlegelii
Tomistoma schlegelii

HABITAT

Le faux-gavial de Malaisie est une espèce qui vit en Indonésie notamment dans l'île de Sumatra et dans l'État du Kalimantan en Malaisie. Il y a des rapports non confirmés d'observations au Vietnam et à Sulawesi. Il semble avoir disparu de Thaïlande où aucun spécimen n'a été observé depuis 1970.

Le faux-gavial de Malaisie réside dans les lacs d'eau douce, les rivières et les marécages. Il semble préférer les couvertures végétales, les tapis flottants de végétation et les cours d'eau lents.


Tomistoma schlegelii range map
Carte de répartition du faux-gavial de Malaisie

ALIMENTATION

Le museau allongé du faux-gavial de Malaisie est parfaitement adapté pour la capture du poisson. Pourtant, des analyses stomacales effectuées sur des spécimens en Malaisie montrent qu'en plus des poissons, ce crocodile se nourrit également d'insectes, de crustacés et de petits mammifères. Il a même été signalé des faux-gavials s'alimentant de macaques.


Faux-gavial de Malaisie 01
Le faux-gavial de Malaisie se nourrit essentiellement de poissons

REPRODUCTION

On sait très peu de choses sur l'écologie de cette espèce. Chez le faux-gavial de Malaisie, la femelle atteint sa maturité sexuelle lorsqu'elle atteint la taille de 2,5 à 3 m de long. Le nid monticule dans lequel elle dépose entre 20 et 60 œufs est fabriqué à base de feuilles sèches et de tourbe. La période d'incubation dure environ 90 jours. Les parents abandonnent le nid dès la ponte terminée et ne prodiguent aucun soin parental aux nouveau-nés d'où une mortalité élevée.


Faux-gavial de Malaisie 02
Faux-gavial de Malaisie au zoo de Berlin
Auteur : Fritz Geller-Grimm

STATUT DE L’ESPÈCE

Les populations sauvages de faux-gavials de Malaisie sont estimées à moins de 2 500 individus. Néanmoins, les données d'enquêtes sur l'espèce étant encore très pauvres, les chiffres restent encore très aléatoires. La CITES a classé ce crocodile en Annexe I. La Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN classe ce reptile dans la catégorie En danger (EN) depuis 2002.


Gavial de Schlegel
Le faux-gavial de Malaisie est également appelé Gavial de Schlegel

MENACES

La destruction de l'habitat causée par la construction de barrages et la déforestation a été la cause principale du déclin du faux-gavial de Malaisie et reste encore la principale menace à ce jour. La chasse intensive dans certaines régions, en particulier à Sumatra, dans le milieu du XXe siècle a grandement contribué à la diminution de la population. Les captures accidentelles dans les filets de pêche ou encore l'empoisonnement sont encore d'autres menaces dont doit faire face ce crocodile.


Faux-gavial de Malaisie 04
Faux-gavial de Malaisie en captivité

CONSERVATION

Le faux-gavial de Malaisie est une espèce encore très mal connue de nos jours. Il existe peu de rapports et ceux réalisés révèlent que les populations sont très faibles disséminées dans des habitats fragmentés. Alors que la reproduction en captivité a été lancée en Europe et aux États-Unis, et que les animaux en captivité sont présents dans plusieurs centres à travers le monde, les plans de conservation et de gestion des populations sauvages font encore défaut. Des enquêtes sont toujours en cours pour évaluer la distribution actuelle en Malaisie, en Indonésie et dans d'autres pays.


Faux-gavial de Malaisie 05
Faux-gavial de Malaisie au zoo de Saint Louis (USA)

SAVIEZ-VOUS QUE ?

* La classification actuelle du faux-gavial de Malaisie est très discutée. Traditionnellement placé dans la famille des Crocodylidae, des analyses génétiques récentes le rapprochent plus des Gavialidae.


False gharial
En anglais, le faux-gavial de Malaisie est appelé False gharial

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communFaux-gavial de Malaisie
Autre nomGavial de Schlegel
English nameFalse gharial
Malayan gharial
Español nombreGavial malayo
Falso gavial
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseReptilia
Sous-classeArchosauromorpha
OrdreCrocodilia
FamilleCrocodylidae
GenreTomistoma
Nom binominalTomistoma schlegelii
Décrit parSalomon Müller
Date1838



Satut IUCN

En danger (EN)

SOURCES