Manimalworld

Genette commune (Genetta genetta)


La genette commune (Genetta genetta) est un mammifère carnivore appartenant à la famille des viverridés (Viverridae). En Europe, elle est l'unique représentante de cette famille. Cette genette est répartie en plusieurs sous-espèces qui vivent en Europe, en Afrique et au Proche-Orient. La genette commune est également appelée Genette d'Europe.


Genette commune (Genetta genetta)
Genette commune (Genetta genetta)



DESCRIPTION

La genette commune est un viverridé, dont la taille se situe entre celle de la martre et celle du chat. Un mâle adulte mesure de 86 à 105 cm de long et une femelle de 84 à 102 cm. La queue mesure de 33 à 51 cm de long. Le poids de la genette varie de 1,4 à 2,5 kg.

La genette se reconnaît facilement grâce à une crête de longs poils noirs qui relient les épaules et longe le dos jusqu'à la base de la queue qui peut être hérissée en cas de menace. Le pelage du corps est brun pâle à jaunâtre comportant de trois à quatre rangées de taches sombres s'étendant horizontalement à travers le corps. La queue comporte entre huit et treize anneaux de couleurs noirs se terminant par une pointe blanche. La partie inférieure des pattes est sombre.

La tête de la genette est fine, allongée et de forme triangulaire avec un museau pointu paré de zone sombre. Les oreilles sont un peu plus grandes que celle du chat et de formes ovales. Les yeux sont bruns. Des taches blanchâtres sont visibles sous les yeux et à proximité de la pointe du museau. Comme le chat, la genette a des griffes rétractables, ce qui lui permet de grimper aux arbres avec agilité. Les pattes avant possèdent la caractéristique d’être plantigrades, et les postérieures d’être digitigrades. Ces dernières sont un peu plus longues que les antérieures.

Sa vue, limitée au blanc et au noir, est le sens le moins développé chez ce prédateur. Cependant, l'ouïe et l'odorat sont très performants, comme le toucher grâce aux vibrisses.


Genetta genetta
Genetta genetta
Auteur: Antonio Vázquez

HABITAT

La genette commune occupe une aire de répartition vaste comprenant l'Afrique du Nord, les zones de savanes en Afrique sub-saharienne, les îles de la Méditerranée, l'Arabie, le Yémen et Oman. L'espèce a également été introduite en Europe, notamment au Portugal, en Espagne, en France, en Belgique, en Suisse, en Allemagne et en Italie.

La genette favorise les zones sèches comme les collines rocheuses et les forêts méditerranéennes où les crevasses dans les rochers et les arbres fournissent de la nourriture, un abri et la protection contre les prédateurs. Bien qu’il lui arrive de vivre dans des granges abandonnées, elle évolue principalement dans des zones calmes non perturbées par les activités humaines que ce soit en plaine, dans les collines ou en moyenne montagne. Elle a tendance à vivre là où on trouve une forte densité de sa proie de prédilection, la souris des bois (Apodemus sylvaticus).


Genetta genetta range map
Carte de répartition de la genette commune

ALIMENTATION

La genette commune est un animal carnivore dont le régime alimentaire se compose surtout de rongeurs tels que la souris des bois qui est sa proie principale, de campagnols, de rats, de loirs et d’écureuils. Elle mange également de nombreux arthropodes (coléoptère et dermaptères), des lagomorphes tels que le lapin de garenne, des mustélidés, des insectivores comme les musaraignes et les taupes, des oiseaux, des insectes, des amphibiens, des poissons et des reptiles. En cas de disette, la genette se nourrit également de fruits démontrant ainsi une attitude plutôt opportuniste. Contrairement à la fouine, la genette ne s'approche pas des habitations, n'attaquant que rarement les animaux de basse-cour.

Chasseuse remarquable, la genette est certainement la plus habile de tous les viverridés. Elle chasse autant au sol que dans les arbres. Pour chasser, elle se glisse et se faufile dans la végétation ou les rochers pour sauter sur sa proie ne lui laissant aucune chance de fuite. Les proies sont tuées d'une morsure à la nuque. Pour les petites proies, elle se contente seulement de tendre le museau et de les mordre sans s'aider de ses pattes. Pour les plus grosses, elle les immobilise d'abord avec ses pattes.


Genette commune 03
La genette commune est un animal carnivore

REPRODUCTION

Contrairement à bon nombre d'espèces, la genette mâle n'a pas de cycle sexuel saisonnier étant sexuellement actif toute l'année. On dénombre néanmoins deux périodes de rut, entre janvier et février et de mai à juin. Certains auteurs situent la reproduction plutôt de novembre à décembre et de février à mars. Cette absence de périodes fixes peut s'expliquer par le fait que la femelle puisse entrer en œstrus dès qu'un mâle se présente, à n'importe quelle période de l'année

Après une période de gestation de 70 jours environ, la femelle donne naissance à une portée de 1 à 4 petits mesurant de 23 à 27 cm pour un poids de 61 à 82 g chacun. La femelle les met au monde dans les cavités de grands arbres ou au sol dans des souches, dans le creux des rochers, dans une végétation dense ou encore dans le terrier abandonné d'un blaireau.

À la naissance, les jeunes sont sourds, aveugles et recouvert d'un fin duvet. À l'âge de 8 jours, ils ouvrent les yeux. Les petits sortent de la tanière à l'âge de 45 jours et commencent à manger de la viande après 7 semaines. Comme chez la plupart des prédateurs, la femelle participe seule à l'élevage des petits. La genette atteint sa maturité sexuelle à l'âge de 2 ans et peut immédiatement se reproduire.

L'espérance de vie de la genette commune est d'environ 13 ans en captivité. Elle est susceptible d'être plus courte à l'état sauvage.


Genette commune femelle et ses petits
Genette commune femelle et ses petits
Auteur: Antonio Vázquez

COMPORTEMENT

La genette commune est un animal principalement nocturne, bien que les jeunes genettes puissent être actives pendant la journée. Elle n'a pas de terrier fixe (sauf en période de gestation), et passe souvent ses journées à dormir sous un rocher, dans un arbre, ou encore dans un terrier abandonné.

La genette commune adulte a tendance en solitaire, bien que les domaines vitaux du mâle et de la femelle se chevauchent souvent. Elle préfère rester dans les zones où elle est protégée par la végétation, notamment des bois, et s'aventure seulement dans des zones ouvertes pour chasser.

La genette a un certain nombre d'appels vocaux différents, chacun utilisé dans certaines situations. L'appel en dents de scie est normalement utilisé par la mère et sa progéniture au cours des 5 premiers mois, alors que l'appel "ronronnement" est utilisé par la progéniture dans leur première semaine de vie, et le "gémissement" est affiché par les jeunes genettes. Il existe 2 types d'appels agressifs : le "grondement" émis par les jeunes genettes après qu'elles ont développé leur comportement de chasse, tandis que le "cliquetis" communique une menace grave.


Genette commune 02
La genette commune est un viverridé arboricole

MENACES

La genette commune n'est actuellement pas considérée comme sérieusement menacée. Cependant, la chasse de cette espèce pour sa fourrure attrayante est courante dans de nombreux pays, et elle est également chassée pour l'utilisation dans des médicaments traditionnels dans certaines régions. La déforestation pour le développement humain peut aussi avoir un impact sur ​​la genette, et les chiens domestiques sont connus pour tuer cette espèce.

En France, la genette commune doit faire face à quelques prédateurs naturels. Le loup et le lynx sont des prédateurs potentiels mais c'est une prédation rarissime compte tenu que l'aire de répartition des espèces n'est pas tout à fait le même.

La prédation par le grand-duc d'Europe est sans doute plus régulière. Elle a notamment été constatée dans les Grands Causses et dans l'Hérault, après analyse de pelotes de réjection du rapace. Les cas de prédations par le grand-duc d'Europe sont sans doute plus nombreux que ceux par de grands rapaces diurnes comme les aigles, du fait du caractère nocturne de la proie et de la fréquentation des mêmes habitats.


Genette commune 01
Gros plan de la genette commune

STATUT ET CONSERVATION

La genette commune est classée comme Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN.

Bien qu'il n'existe pas de stratégies de conservation spécifiques en place pour la genette, on la trouve dans de nombreuses zones protégées dans toute sa répartition. Dans certains pays, dont le Maroc, l'Algérie et la Tunisie, la genette est également protégée par la loi. La genette commune bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux mammifères protégés sur l'ensemble du territoire. Il est interdit de la chasser ou de la capturer ainsi que de détruire, altérer ou dégrader son milieu naturel. Qu'elle soit vivante ou morte, il est aussi interdit de la transporter, colporter, de l'utiliser, de la détenir, de la vendre ou de l'acheter.


Genette commune en captivité
Genette commune en captivité

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS et MSW reconnaissent cinq sous-espèces de genette commune :

- Genetta genetta afra

- Genetta genetta dongolana

- Genetta genetta felina

- Genetta genetta genetta

- Genetta genetta


Genette d'Europe
La genette commune est aussi appelée Genette d'Europe

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communGenette commune
Autre nomGenette d'Europe
English nameCommon genet
Español nombreGineta, jineta
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleViverridae
Sous-familleViverrinae
GenreGenetta
Nom binominalGenetta genetta
Décrit parCarl von Linné (Linnaeus)
Date1758



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Common genet
En anglais, la genette commune est appelée Common genet

SOURCES