Manimalworld

Sanglier géant de Palawan (Sus ahoenobarbus)


Le sanglier géant de Palawan (Sus ahoenobarbus) est un mammifère appartenant à la famille des Suidae. Il y a peu, ce sanglier était considéré comme une sous-espèce de sanglier à moustaches. Il est aujourd'hui classé comme une espèce distincte. Le sanglier géant de Palawan est également appelé Sanglier barbu de Palawan.


Sanglier géant de Palawan (Sus ahoenobarbus)
Sanglier géant de Palawan (Sus ahoenobarbus)
© Field Museum



DESCRIPTION

Le sanglier géant de Palawan est un sanglier à moustaches mesurant entre 1 et 1,6 m de long et 1 m au garrot pour un poids maximal de 150 kg. Tout comme le sanglier à moustaches, il a un crâne allongé et une grosse touffe dense de cheveux blancs entourant les joues et le museau. Le pelage du corps est brun rougeâtre avec des poils épars de couleur noire. Le mâle est légèrement plus grand que la femelle.

Physiquement similaire au sanglier à moustaches, les scientifiques pensaient que le sanglier géant de Palawan appartenait à une des trois sous-espèces de ce dernier. Toutefois, des preuves génétiques indiquent qu'il est différent et est aujourd'hui considéré comme une espèce distincte. Afin qu'il soit unanimement considéré comme tel, une étude approfondie est nécessaire, bien que les informations disponibles actuellement semblent plaider en faveur d'une espèce distincte.


Sus ahoenobarbus
Sus ahoenobarbus
© Field Museum

HABITAT

Le sanglier barbu de Palawan est une espèce endémique des Philippines. On le trouve uniquement dans les îles de Balabac, Palawan et Calamian. Il fréquente principalement les forêts de conifères du niveau de la mer jusqu'à environ 1 500 m d'altitude. Il est également connu pour empiéter dans les terres cultivées au bord des forêts. Si la plupart des informations proviennent des 2 sous-espèces de sanglier à moustaches dont il était la troisième, on remarque que le sanglier de Palawan est beaucoup plus sédentaire que Sus barbatus et ne migre pas comme ce dernier.


Sus ahoenobarbus map
Carte de répartition du sanglier géant de Palawan

ALIMENTATION

Le sanglier géant de Palawan est un animal omnivore au régime alimentaire très varié. Sa nourriture principale se compose de fruits, de graines, de racines et de champignons. Il ne dédaigne pas les petits vertébrés et les charognes qu'il peut rencontrer.


Sanglier géant de Palawan 01
Le sanglier géant de Palawan est un animal omnivore

REPRODUCTION

On sait peu de choses sur la biologie du sanglier géant de Palawan. Le peu d'information connue émane d'observations faites sur les sous-espèces Sus barbatus barbatus et Sus barbatus oi dont il représentait auparavant la troisième sous-espèce.

Les mâles adultes sont généralement solitaires ne rejoignant les groupes de femelles uniquement pour se reproduire. Les femelles et les marcassins vivent en groupes familiaux. Le pic de la saison de reproduction coïncide avec la transition entre la floraison et la fructification dans les forêts. On suggère que les sangliers peuvent prendre des repères visuels pour se reproduire à partir de la chute des pétales des fleurs. Après l'accouplement, la femelle construit un nid temporaire dans la végétation dans lequel elle donnera naissance à ses petits. Après une période de gestation comprise entre 90 et 120 jours, elle met au monde une portée de 3 à 11 marcassins. Le nid ne sera utilisé que pendant une période variant d'une semaine à dix jours.


Sanglier géant de Palawan 02
Gros plan du sanglier géant de Palawan

STATUT DE L’ESPÈCE

Le sanglier géant de Palawan est, comme son cousin le sanglier à moustaches, une espèce en danger d'extinction. La Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN classe ce sanglier dans la catégorie vulnérable (VU). Le nombre d'individus vivant à l'état sauvage est encore inconnu de nos jours.


Sanglier géant de Palawan 04
Sanglier géant de Palawan au zoo d'Avilon aux Philippines

MENACES

En raison de la chasse intensive et la perte rapide de son habitat, le sanglier géant de Palawan est le sanglier le plus menacé d'extinction dans le sud-est de l'Asie. La croissance démographique conjuguée aux faibles revenus est très contraignante pour les populations locales. L'agriculture est une subsistance vitale pour eux au détriment des forêts riches en faune à Palawan.

En outre, malgré l'interdiction de l'exploitation forestière commerciale dans toute la province de Palawan dans les années 1990, les petites exploitations illégales sont encore responsables de l'appauvrissement continu de zones boisées. La déforestation impacte sur la survie du sanglier de Palawan. Cette situation est encore aggravée par la chasse intensive pour la viande et, en particulier, l'utilisation accrue des méthodes de chasse non traditionnelles telles que les explosifs.


Sanglier géant de Palawan 03
Sanglier géant de Palawan en captivité

CONSERVATION

Actuellement, il n'existe aucune mesure de conservation visant spécifiquement le sanglier géant de Palawan. L'une des raisons importantes à l'élaboration d'une stratégie efficace est le manque d'informations sur l'espèce en particulier celle concernant le statut des populations. Un plan d'action écrit en 1993 par l'IUCN, concernant les sangliers et les pécaris, soulignait la nécessité à établir entre autres la taille et la portée de la population actuelle. Quinze ans plus tard, et sans aucune raison de croire que le sanglier géant de Palawan est moins menacé qu'il ne l'était dans les années 1990, cette information de base semble encore faire défaut.


Sanglier barbu de Palawan
Le sanglier géant de Palawan est également appelé
Sanglier barbu de Palawan

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communSanglier géant de Palawan
Autre nomSanglier barbu de Palawan
English namePalawan bearded pig
Español nombreJabalí barbudo de Palawan
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
FamilleSuidae
GenreSus
Nom binominalSus ahoenobarbus
Décrit parHuet
Date1888



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

Palawan bearded pig
En anglais, le sanglier géant de Palawan est appelé
Palawan bearded pig
© Tom Junek

SOURCES