Manimalworld

Rhinocéros de Sumatra (Dicerorhinus sumatrensis)


Le rhinocéros de Sumatra (Dicerorhinus sumatrensis) est l'un des cinq rhinocéros formant la famille des Rhinocerotidae et l'unique membre du genre Dicerorhinus. Le rhinocéros de Sumatra est actuellement classé par l’IUCN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) comme étant en danger critique (CR), car c’est l’un des mammifères les plus rares à l’état sauvage vivant sur notre planète après le rhinocéros de Java.


Rhinocéros de Sumatra (Dicerorhinus sumatrensis)
Rhinocéros de Sumatra (Dicerorhinus sumatrensis)



DESCRIPTION

Le rhinocéros de Sumatra est le plus petit rhinocéros vivant. De nombreuses caractéristiques distinguent le rhinocéros de Sumatra des autres rhinocéros. Avec une longueur de presque 3 m en dehors de la queue et une hauteur au garrot de 1,30 m, il est relativement petit. La présence de poils sur son corps est remarquable. Les jeunes possèdent un pelage dense et, chez les jeunes adultes, les poils rouge brun se voient encore distinctement. Chez les animaux plus âgés, les poils sont noirs et plus rares.

Le rhinocéros de Sumatra a une queue relativement grande comparé aux autres espèces. Celle-ci mesure environ 50 cm. Ce sont des animaux trapus pouvant atteindre un poids de près de 1000 kg lorsqu’ils arrivent à maturité. Son espérance de vie est d’environ 40 ans.


Dicerorhinus sumatrensis
Dicerorhinus sumatrensis

À la différence des deux autres genres de rhinocéros d’Asie (le rhinocéros de Java, et le rhinocéros indien), le rhinocéros de Sumatra a deux cornes. Cependant, la corne avant ne mesure que 25 cm de long, tandis que la seconde est une excroissance à peine visible n’étant pas pointue.

Les deux sexes sont dotés de cornes, celles des mâles sont plus grandes que celles des femelles. La corne antérieure est sensiblement plus grande que celle de l’arrière. Les cornes des mâles sont plus grandes que celles des femelles.


Rhinocéros de Sumatra portrait
Portrait du rhinocéros de Sumatra

CRI DU RHINOCÉROS

Les cris du rhinocéros sont le baret et le barrissement. On dit qu'il barète et qu'il barrit. Pour écouter les cris du rhinocéros, cliquez sur les lecteurs ci-dessous :

     
Écouter les cris du rhinocéros

HABITAT

On estime à seulement 300 le nombre de rhinocéros de Sumatra survivant actuellement en petites populations sur l’île de Sumatra, dans la péninsule de Malaisie et à Sabah au nord de Bornéo. Des vestiges de populations clairsemées sont rapportés dans des zones reculées et inaccessibles de Thaïlande et de Myanmar, mais aucune preuve concrète de leur existence ne permet de l’affirmer. Malgré son nom, on le trouve non seulement dans l’île de Sumatra, mais également dans de vastes étendues du sud-est asiatique. Il a cependant été exterminé dans une grande partie de son ancien habitat.

Le rhinocéros de Sumatra vit dans les forêts denses, qu’elles soient en plaine ou en altitude. Il est bien adapté à la vie en forêt tropicale dense du sud-est asiatique. Par le passé, les rhinocéros de Sumatra arpentaient librement un territoire qui s’étendait du pied de l’Himalaya au Bhoutan jusqu’en Inde via Myanmar, la Thaïlande, la Malaisie, l’île de Sumatra et Bornéo. Sa présence dans les états de l’Est asiatique (Laos, Cambodge et Vietnam) n’a pas été validé, bien que plusieurs observations non confirmées aient été faites.


Dicerorhinus sumatrensis range map
Carte de répartition du rhinocéros de Sumatra

ALIMENTATION

Le rhinocéros de Sumatra est un mangeur de feuilles avec un régime très varié basé sur la grande diversité d’espèces végétales des forêts tropicales. La liste des espèces consommées contient des centaines de références, sans compter les bananes sauvages, les graminées, herbacées et les roseaux.

Cet ongulé consomme les extrémités des plantes poussant au sol de la forêt ainsi que les feuilles des arbustes qu’il casse pour atteindre leur couronne et enfin arrachent les épiphytes des troncs.

Le rhinocéros de Sumatra se nourrit en forêt primaire, mais majoritairement dans de petites zones de végétation secondaire plus juteuse créées par des glissements de terrain, des arbres tombés et le long des berges des rivières. Il est également friand de fruits tombés des arbres.


Rhinocéros de Sumatra juvénile
Rhinocéros de Sumatra juvénile

REPRODUCTION

Les mâles atteignent leur maturité sexuelle vers l’âge de 7 ou 8 ans. Les femelles, plus précoces, l’atteignent à l’âge de 4 ou 5 ans. De nature plutôt solitaire, le rhinocéros de Sumatra ne se recherche que lors du rut. La période de gestation dure entre 14 et 15 mois. Les petits à la naissance pèsent environ 60 kg et sont sevrés quand ils atteignent l’âge de 18 mois. La femelle se reproduit environ tous les 3 à 4 ans.


Rhinocéros de Sumatra en captivité
Rhinocéros de Sumatra en captivité

COMPORTEMENT

Le rhinocéros de Sumatra passe le plus clair de leur journée à patauger dans des trous boueux, mais reste plus actif la nuit que le jour. Il peut également utiliser des mares temporaires qu’il rend plus profondes grâce à ses cornes et ses énormes pieds. En zone montagneuse, les mares sont peu abondantes et certaines sont utilisées continuellement et deviennent alors des trous d’eau caractéristiques modelés sur plusieurs mètres avec une pente.

L’accès à la boue est essentiel pour la thermorégulation, le maintien d’une peau en bon état et la lutte contre les ectoparasites et les insectes piqueurs.

Vivant en solitaire sur un territoire délimité, le mâle et la femelle ne se retrouvent qu’au moment de l’accouplement. Le reste du temps, les rhinocéros de Sumatra se tiennent à l’écart les uns des autres. Si des mâles se rencontrent au temps du rut, il peut en résulter des batailles. Les domaines sont marqués avec les crottes et l’urine. Ils peuvent se regrouper, mais il existe toujours une zone réservée où les congénères ne sont pas tolérés.


Rhinocéros de Sumatra au zoo de Cincinnati
Rhinocéros de Sumatra au zoo de Cincinnati

POPULATIONS

À Sumatra on trouve environ 200 individus en 3 populations majeures, les plus grandes étant celles du parc national de Bukit Barisan Selatan et du parc national de Gunung Leuser.

Dans la péninsule de Malaisie environ 75 rhinocéros de Sumatra survivraient majoritairement en 4 régions, la plus grande étant dans le parc national du Taman Negara.


Dicerorhinus sumatrensis lasiotus
Dicerorhinus sumatrensis lasiotus

MENACES

Les plus grandes menaces pour les rhinocéros de Sumatra sont le braconnage pour leur corne et la perte de leur habitat lié au développement humain.

La corne est utilisée en Asie comme médicament antalgique et antipyrétique et le commerce de la corne de rhinocéros entre Bornéo et les autres contrées du sud-est asiatique et la Chine est décrite depuis plus de deux mille ans comme ayant des effets aphrodisiaques, ce qui est totalement faux.

Au cours des siècles, le rhinocéros de Sumatra a été exterminé dans la majorité de son aire de répartition, alors qu’en bien des endroits l’habitat idéal est toujours présent. Ces massacres ont duré jusqu’en 1995, année où il ne restait plus que 300 spécimens à travers le monde, pour la plupart dans des zones protégées tels que des parcs nationaux. Dès lors, le déclin a stoppé grâce aux efforts soutenus des équipes anti-braconnage baptisées Unités de Protection des Rhinos dans tous les territoires principaux des rhinocéros.


Rhinocéros de Bornéo (Dicerorhinus sumatrensis harrisoni)
Rhinocéros de Bornéo
(Dicerorhinus sumatrensis harrisoni)

Mis à part le braconnage, la destruction de l’habitat pour l’agriculture et le développement humain sont encore d'autres menaces qui pèsent sur les populations de rhinocéros. Bien qu’officiellement tous les territoires des rhinocéros soient strictement protégés par la réglementation, en pratique beaucoup de zones sont sujettes à l’installation à grande échelle de populations humaines pauvres et sans terres, tandis que la gestion des parcs nationaux n’a habituellement pas les moyens ou le soutien politique pour contrer ce pillage.

Quoi qu’il en soit, l’habitat n’est pas pour le moment un facteur limitant, mais une population de rhinocéros plus importante ou mieux protégée pourrait souffrir d’une réduction de son habitat disponible dans un futur proche.


Rhinocéros de Sumatra en captivité
Rhinocéros de Sumatra en captivité

PROTECTION

Avec une protection stricte maintenue, à la fois pour les rhinocéros restants et de leurs habitats au cours du siècle prochain, les populations de rhinocéros de Sumatra pourraient, espérons-le, être capable de croître à nouveau jusqu’à au moins 2 000 à 2 500 individus. Ce chiffre étant le minimum selon les biologistes des populations afin de garantir une survie à long terme de l’espèce.

Le retour des rhinocéros de Sumatra dans les aires de répartition où ils ont été exterminés reste par conséquent une composante vitale de la stratégie de conservation de cette espèce.


Rhinocéros de Sumatra gros plan
Gros plan du rhinocéros de Sumatra

DÉCOUVERTE

En juin 2006, l’équipe du WWF annonçait enfin une bonne nouvelle. Un piège photographique installé en février dans l’île de Bornéo a fonctionné à hauteur de ses espérances : un rhinocéros de Sumatra a été pris en photo. Ces animaux, de petits rhinocéros portant deux cornes à l’instar de leurs confrères africains, sont extrêmement rares et mal connus. Ils résident dans les forêts denses de Malaisie et des îles de Sumatra et de Bornéo, où ils mènent une existence des plus discrètes.

Combien de spécimens de rhinocéros de Sumatra, considérés par certains spécialistes comme un cousin très proche du rhinocéros laineux de la préhistoire, reste-t-il dans le monde ? "On ignore encore leur nombre, mais on sait qu’ils sont très, très peu nombreux", a déclaré Mahedi Andau, directeur du Sabah Wildlife Department. Certains parlent de 300 animaux. Ce qui est sûr, c’est que ces rhinocéros sont en voie d’extinction.

Les conservateurs pensent que le rhinocéros surpris par la caméra fait partie des 13 spécimens découverts l’année dernière dans la jungle de Sabah. Ils forment le vœu que cette population réduite évoluant en Malaisie sera en mesure de se reproduire et de se développer. Mais ils espèrent surtout qu’elle ne sera pas la cible du braconnage.


Rhinocéros de Sumatra peinture
Peinture représentant le rhinocéros de Sumatra

SOUS-ESPÈCES

On distingue trois sous-espèces parmi les rhinocéros de Sumatra, dont voici la liste avec leur habitat originel :

* Dicerorhinus sumatrensis sumatrensis : sud-est asiatique continental et l’île de Sumatra.

* Dicerorhinus sumatrensis harrisoni : ’île de Bornéo.

* Dicerorhinus sumatrensis lasiotus : Bangladesh, Inde et au Myanmar (Birmanie), mais probablement éteint.


Dicerorhinus sumatrensis sumatrensis
Dicerorhinus sumatrensis sumatrensis

ASIAN RHINO PROJECT

L'Asian Rhino Project (ARP) est une association à but non lucratif qui soutien les trois espèces de rhinocéros en Asie. L'ARP a été fondé en 2003 par Kerry Crosbie. En novembre 2003 une terrible nouvelle faisait état de la perte de l'ensemble de la population captive de rhinocéros de Sumatra dans l'un des quatre centres d'élevage en captivité (Sungai Dusun Sumatran Rhino Breeding Center) réduisant ainsi la population d'individu en captivité au nombre de 8.

Après avoir entendu la nouvelle de cette terrible catastrophe l'Asian Rhino Project a décidé d'en apprendre davantage sur le sort des rhinocéros de Sumatra. La mission de l'ARP est de sensibiliser les populations locales sur le sort de l'animal et de fournir un appui pour la conservation des trois espèces très menacées de rhinocéros d'Asie : le rhinocéros de Sumatra, le rhinocéros de Java et le rhinocéros indien. Actuellement, l'association est tout à fait en mesure de le faire grâce aux dons divers, aux adhésions ainsi qu'aux fonds de financements de diverses sociétés. Ces fonds permettent entres autres à réaliser les divers projets mis en place pour la conservation des rhinocéros en Asie.


Asian Rhino Project
Logo de l'Asian Rhino Project

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communRhinocéros de Sumatra
English nameSumatran rhinoceros
Español nombreRinoceronte De Sumatra
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdrePerissodactyla
FamilleRhinocerotidae
Sous-familleRhinocerotinae
EspèceRhinocéros
GenreDicerorhinus
Nom binominalDicerorhinus sumatrensis
Décrit parJohann Gotthelf Fischer
Date1814



Satut IUCN

En danger critique (CR)

Sumatran rhinoceros
En anglais, le rhinocéros de Sumatra est appelé Sumatran rhinoceros

FICHE POUR ENFANTS

retrouvez à présent une fiche simplifiée en image du rhinocéros de Sumatra pour vos enfants. Découvrir le monde animal tout en s'amusant est peut être la clé afin que les générations futures sauvent ce patrimoine faunistique que nous offre mère nature.


Rhinocéros de Sumatra fiche pour enfant
Fiche pour enfant du rhinocéros de Sumatra
© Manimalworld

SOURCES