Manimalworld

Requin-taureau (Carcharias taurus)


Le requin-taureau (Carcharias taurus) est un requin appartenant à la famille des Odontaspididae. Ce poisson est une des deux espèces formant le genre Carcharias. Malgré son air menaçant, sa gueule béante et ses dents effilées et recourbées lui donnant un air agressif, le requin-taureau est un animal relativement docile. Les quelques agressions sur l'homme qui lui sont attribuées sont non seulement rares mais souvent provoquées par des imprudences humaines.


Requin-taureau (Carcharias taurus)
Requin-taureau (Carcharias taurus)



DESCRIPTION

Le requin-taureau est un requin de taille moyenne mesurant entre 1,50 m et 3 m de long. La taille maximale enregistrée pour l'espèce est de 3,20 m pour une femelle et 3,01 m pour un mâle. Le dos du requin-taureau est très arrondi et son museau est étroit. La terminaison de la bouche est derrière les yeux. Les yeux sont petits (de diamètre d'environ 1 % de la taille) lui donnant un air plutôt félin.

Chez le requin-taureau l'aileron dorsal est de taille similaire à l'aileron anal. Le premier aileron dorsal se situe près de l’aileron pelvien. Les nageoires pectorales sont petites et ressemblent à des rames. Ce requin ne possède pas de quille contrairement à certaines espèces. Les nageoires caudales sont asymétriques, le lobe supérieur mesurant à peu près 27 % de la taille et le lobe ventral ne mesure qu’approximativement 11 % de la taille.

La mâchoire du requin-taureau est dotée de larges dents, ressemblant à des dagues. Il possède également une paire de canines se situant sur les côtés de la bouche et qui sont très apparentes. La couleur du dos varie entre le marron clair, le marron couleur sable et le marron gris. De larges taches peuvent couvrir l’ensemble du corps et disparaissent une fois qu'il atteint sa maturité sexuelle. La face ventrale est de couleur blanche.

Le requin-taureau, comme les autres squales, est obligé de nager sans cesse. Ne possédant pas d’opercules qui permettent par leurs mouvements cadencés de produire un courant d’eau qui traverse les branchies, il nage la gueule ouverte. L’eau aspirée par la gueule est ensuite expulsée par les fentes branchiales. Les branchies retiennent l’oxygène nécessaire à sa survie.


Carcharias taurus
Carcharias taurus

HABITAT

Le requin-taureau vit généralement au large des côtes australiennes, américaines et sud-africaines. Mais comme c'est un requin migrateur, on peut le trouver dans la plupart des mers chaudes du globe excepté dans le Pacifique oriental. Son aire de répartition s'étend dans l'océan Atlantique du Golfe du Maine jusqu'en Floride, dans le Golfe du Mexique, autour des Bahamas et dans les Bermudes. Il est également présent du sud du Brésil jusqu'en Argentine du Nord.

Dans l'Océan Atlantique oriental, il hante les îles du Cap-vert, le long des côtes du Sénégal et du Ghana, mais aussi du sud du Nigeria jusqu'au Cameroun. Dans l'Océan Indien, il vit le long des côtes de l'Afrique du Sud jusqu'au Mozambique, mais n'est pas présent autour de Madagascar. Il a également été rapporté que le requin-taureau serait présent dans la Mer Rouge, en Inde mais aussi au Japon, en Australie mais pas en Nouvelle-Zélande. Il est également présent le long des côtes de la Méditerranée.


Carcharias taurus distmap
Carte de répartition du requin-taureau

ALIMENTATION

Le requin-taureau est un prédateur vorace dont le régime alimentaire se compose d'une grande variété de poissons osseux. Le hareng, l'anguille de mer, le mulet, le colin, le pagre, le rémora et le bar de mer constituent principalement son bol alimentaire.

D’autres proies font également partie du festin du requin-taureau comme le calmar, le crabe, la langoustine ainsi que d’autres petits requins.

On a observé l’alimentation coopérative par des groupes de requins entourant les bancs en nageant en cercle tout en resserrant l'étau pour maintenir leurs proies en groupe et afin de pouvoir s’alimenter tranquillement.


Requin-taureau 01
Le requin-taureau est un animal vorace

REPRODUCTION

Le requin-taureau est une espèce ovovivipare. Contrairement à la plupart des poissons, les requins s’accouplent pour se reproduire, le mâle est doté d'un ptérygopode pour inséminer la femelle. Le mâle maintient la femelle en la mordant dans la région des branchies ou des nageoires. C’est pour cette raison qu’en général, les femelles portent plus de cicatrices que les mâles. La période d'accouplement a lieu aux alentours de mars et avril. Le requin-taureau est l'une des espèces de requins ayant un taux de reproduction faible et, par conséquent, il est facilement affecté par les pressions démographiques.

L'une des particularités du requin-taureau est le cannibalisme intra-utérin également appelé oophagie. Une fois éclos, les petits s'empressent de dévorer les autres œufs et de s'entredévorer. Il n'y aura au final qu'un seul petit qui naîtra, mais il sera mieux nourri et potentiellement plus résistant.

Le requin-taureau atteint généralement sa maturité sexuelle vers l'âge de 6-7 ans pour les mâles et 9 à 10 ans pour les femelles. La gestation de l'espèce est de 9 mois, après laquelle la femelle met au monde un seul petit. Celui-ci mesure environ 1 m de long et est totalement indépendant dès sa venue au monde. On ignore encore l’âge maximum que peut atteindre le requin-taureau en liberté, mais les spécimens en aquarium ont vécu au maximum 16 ans.


Requin-taureau 02
Accouplement du requin-taureau

COMPORTEMENT

Le requin-taureau est une espèce côtière, mais son territoire peut s’étendre jusqu’au large. Il évolue entre la surface et 200 m de profondeur, mais se trouve généralement dans les eaux dont la profondeur est inférieure à 70 m. Ce requin s’organise et chasse en groupe. Il est probable que cette espèce migre vers le sud pendant les mois d’hiver, mais les données sont insuffisantes pour établir des cartes de migration.

Le requin-taureau est un puissant requin mais nage à faible vitesse. Il possède la particularité unique d'ingurgiter de l’air en surface pour compenser sa flottabilité, ce qui leur permet de se tenir dans l’eau sans nager. Ce requin est très vorace, et c'est un redoutable prédateur, bien qu'inoffensif pour l'homme, car il est relativement docile.


Requin-taureau 03
Malgré son air patibulaire, le requin-taureau est particulièrement pacifique

MENACES

Auparavant, le requin-taureau était pêché sur toute son aire de répartition, bien que son importance économique varie selon les régions. Au Japon, par exemple, il est très prisé pour la consommation humaine. La viande est généralement congelée, fumée, ou encore séchée et salée. Elle est également employée pour en faire de la farine de poisson, le foie pour l'huile et les ailerons sont très demandés sur les marchés asiatiques.

La demande fut telle, que plusieurs espèces de requins, y compris le requin-taureau, ont vu leur population diminuer de près de 75 % entre 1980 et 1990. La pêche est aujourd'hui contrôlée et le requin-taureau est devenu une espèce protégée. Néanmoins, les prises accidentelles dans les filets des pêcheurs ainsi que dans les filets de protection des plages continuent à faire des ravages.

En raison de sa grande taille, de son air effrayant et du fait qu'il évolue en eau peu profonde, le requin-taureau peut être aisément approché par les plongeurs et est devenu une attraction populaire pour les plongeurs autonomes. Les guides de plongée recherchent les emplacements où ce requin se produit régulièrement, pour que les plongeurs amateurs puissent l'observer aux mêmes emplacements à plusieurs reprises. Des inquiétudes ont été notamment exprimées (récemment en Afrique du Sud), car cette perturbation de l'écosystème du requin-taureau pourrait porter préjudice à l'espèce comme sur son comportement habituel. Il est à craindre qu'à force d'être dérangé, ce requin ne finisse par quitter ces refuges qui sont important pour sa survie.


Requin-taureau 04
Gros plan du requin-taureau

CONSERVATION

Le requin-taureau est protégé depuis 1984 en Nouvelle-Galles-du-Sud en raison des baisses sérieuses des populations dues à la pêche commerciale et sportive. Au début de l'année 1997, le gouvernement du Queensland l'a également déclaré comme espèce protégée. Le gouvernement australien du Commonwealth a également suivi le mouvement en classant le requin-taureau comme espèce vulnérable dans toutes les eaux du Commonwealth ainsi que dans l'ensemble de l'Australie.

En outre, en 1997, le requin-taureau fut également déclaré espèce protégée dans l'Océan Atlantique dans les golfes des États-Unis où il évolue. La seule menace actuelle pour l'espèce en Australie du Sud-est est probablement la capture accidentelle des plus jeunes par les pêcheurs sportifs. Actuellement, le requin-taureau est classé dans la catégorie vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l'IUCN.


Requin-taureau 06
Portrait du requin-taureau

SAVIEZ-VOUS QUE ?

* En Australie, le requin-taureau a une réputation de mangeur d’hommes. Or, malgré son air menaçant et ses dents apparentes, il ne représente pas de réel danger pour l’être humain. Indolent, il préférera s’éloigner d’un plongeur trop insistant.

* Comme tout grand prédateur, le requin-taureau reste potentiellement dangereux lorsque la retraite lui est coupée et qu’il est contraint de forcer le passage. Dans ce cas précis, grâce à l’air comprimé à l’intérieur de la cavité stomacale, il semble qu’il soit capable d’émettre une sorte de détonation destinée à effrayer son adversaire.

* Fait étonnant chez le requin-taureau : le cannibalisme intra-utérin. Les embryons les plus développés dévorent les œufs non fécondés et les embryons les plus faibles. Ce phénomène sélectionne, avant la naissance, les individus les plus résistants.


Sand tiger shark
En anglais, le requin-taureau est appelé Sand tiger shark

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communRequin-taureau
English nameSand tiger shark
Español nombreTiburón toro
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseChondrichthyes
Sous-classeElasmobranchii
Super-ordreEuselachii
OrdreLamniformes
FamilleOdontaspididae
GenreCarcharias
Nom binominalCarcharias taurus
Décrit parConstantine Samuel Rafinesque
Date1810



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

Requin-taureau 05
Le requin-taureau

SOURCES