Manimalworld

Requin renard commun (Alopias vulpinus)


Le requin renard commun (Alopias vulpinus) est une des trois espèces de requins renards, les deux autres étant le requin renard pélagique et le requin renard à gros yeux. Ce poisson est une espèce de requin appartenant à la famille des Alopiidae dans le genre Alopias.


Requin renard commun (Alopias vulpinus)
Requin renard commun (Alopias vulpinus)



DESCRIPTION

Ce qui caractérise le requin renard commun des autres requins, c'est que le lobe supérieur de son aileron caudal mesurant environ la moitié de la taille totale de son corps. Cet aileron lui sert lors de la chasse et est aussi son système de défense puisqu’il frappe et blesse ses attaquants avec sa queue. Les hommes craignent davantage sa queue que ses dents.

Chez le requin renard commun les nageoires pectorales sont longues et falciformes se terminant en pointe. La première nageoire dorsale est assez grande et est placée plus près des nageoires pectorales que des nageoires pelviennes. Ces dernières sont presque aussi grandes que la première dorsale. La deuxième nageoire dorsale et la nageoire anale sont minuscules comparées aux autres.

Le requin renard commun est la plus grande espèce de sa famille. Sa taille moyenne est d'environ 5 m pour un poids de 230 kg. La taille maximale enregistrée pour l'espèce est de 5,70 m. Le spécimen le plus lourd connu est une femelle dont le poids avoisinait les 510 kg. La bouche du requin renard commun est petite et arquée avec des sillons dans les coins. Les dents sont petites, triangulaires et à bord lisse. La mâchoire supérieure est composée de 25 à 50 rangées de dents et la mâchoire inférieure de 32 à 53 rangées. Chaque rangée est dotée de 21 à 22 dents.

La couleur de la face dorsale du requin renard commun est bleu-gris foncée alors que la face ventrale est blanche. La ligne de rencontre entre la coloration dorsale et ventrale est souvent irrégulière. Certains spécimens présentent également une tache blanche à l'extrémité des nageoires pectorales.


Alopias vulpinus
Alopias vulpinus

HABITAT

Le requin renard commun est un requin dont l'aire de répartition s'étend dans toutes les eaux tropicales et tempérées froides du globe. On le retrouve un peu partout dans le monde, des mers tempérées aux eaux tropicales. Son rayon d’action dans l’hémisphère nord ne dépasse pas les latitudes de l’Islande en Europe, de la Nouvelle-Angleterre sur la côte des États-Unis et de l’Oregon sur la côte ouest.

Le requin renard commun est un grand migrateur qui se déplace vers les hautes latitudes en suivant les courants d'eaux chaudes. Dans l'océan Pacifique, les mâles ont tendance à aller plus loin que les femelles, allant jusqu'à l'île de Vancouver à la fin de l'été et au début de l'automne. Ce requin vit dans les eaux continentales et en pleine mer, bien qu'il ait tendance à être plus abondant à proximité des terres. C'est plutôt le cas des juvéniles qui fréquentent le littoral et plus particulièrement les baies. Si la plupart des individus préfèrent les eaux en surface, ils peuvent néanmoins descendre à près de 500 m de profondeur.


Alopias vulpinus distribution
Carte de répartition du requin renard commun

ALIMENTATION

Le requin renard commun est un animal carnivore ou plus précisément principalement ichtyophage, car son alimentation est essentiellement composée de poissons osseux (97 %). Il attaque plutôt les poissons vivant en bancs comme le maquereau, le tassergal, le hareng et l'orphie. Il lui arrive également de s'attaquer à des poissons plus gros comme les cavalos. Il complète également son bol alimentaire de calmars ainsi que d'autres invertébrés pélagiques.

Selon de nombreuses observations effectuées pour l'espèce, on sait que le requin renard commun attaque en groupe d’environ quatre individus en rassemblant ses proies en bancs compacts à l'aide de leur queue. Le long lobe de sa nageoire caudale semble lui servir d'arme pour assommer ses proies. La preuve est qu'il arrive souvent que certains spécimens aient été attrapés à des palangres et étaient accrochés par la queue, après avoir sans doute enlevé l'appât.

Le requin renard commun est un animal gourmand et sa malice est réputée lorsqu'il se met en chasse. Son surnom de renard des mers lui vient du fait qu'il est très rusé.


Renard des mers
Le requin renard commun est également appelé Renard des mers

REPRODUCTION

Comme bon nombre d'espèces de lamniformes, le requin renard commun est un animal vivipare. Il se reproduit un peu partout sur son aire de répartition, bien que des zones de reproduction soient connues comme, par exemple, au sud de la Californie. L'accouplement a généralement lieu en été entre juillet et août. Avant l’accouplement, le mâle fait des nages synchronisées et mordille la femelle. Pour l’accouplement, le mâle saisit la femelle par la mâchoire pour la maintenir en place pendant la fécondation.

Le requin renard commun atteint sa maturité sexuelle entre l'âge de sept et treize ans pour les mâles et entre huit et quatorze ans pour les femelles. La période de gestation est de l'ordre de neuf mois, après quoi la femelle donne naissance à une portée composée de deux à quatre petits. Les embryons en développement sont oophages : ils se nourrissent d’œufs ovulés par la génitrice.

Les nouveau-nés mesurent généralement entre 1,14 et 1,60 m à la naissance pour un poids d'environ 6 kg. Ils grandissent d'environ 50 cm par an en sachant que les adultes grandissent de 10 cm par an. L'espérance de vie pour un requin renard commun est de quinze ans en moyenne. La durée de vie maximale pour l'espèce est estimée à environ quarante ans.


Requin-renard commun 01
Requin renard commun au large de l'île de Malapascua

COMPORTEMENT

Le requin renard commun est capable de sauter hors de l’eau cinq fois de suite. Il est parfois sociable lorsqu’il s’agit de chasser. En effet, ce requin peut chasser en groupe d’environ quatre individus pour rassembler ses proies. Le reste du temps, il est solitaire. Il est nocturne et très migrateur, chassant pendant presque toute la nuit.


Requin-renard commun 02
Requin renard commun au large de l'île des Visayas

MENACES

La principale menace pour le requin renard commun est la pêche industrielle. Les principaux pays pratiquant ce type d'activité sont Taïwan, la Chine, le Japon, la République de Corée, la France, la Norvège, la Russie, l’Espagne et le Royaume-Uni. Les États-Unis manifestent également un intérêt croissant pour ce produit.

La pêche sportive est également une menace non négligeable pour l'espèce. L’insuffisance des données concernant cette pêche nous empêche de connaître le niveau réel des captures. Les Californiens le tuaient par plaisir jusqu’à récemment. Il est maintenant protégé dans cet État, mais il ne l’est pas dans le reste du monde.

La régression des populations de requin renard commun a conduit l'IUCN à inscrire l'espèce dans la Liste rouge des espèces menacées dans la catégorie vulnérable (VU).

À part l'homme, le requin renard commun a très peu d'ennemis. Les juvéniles sont des proies faciles pour les grands requins. Mis à part les observations d'orques se nourrissant d'adultes au large de la Nouvelle-Zélande, on ne connaît pas de prédateurs naturels.


Requin renard commun 03
La pêche industrielle est une lourde menace
pour le requin renard commun

CONSERVATION

En 2007, les trois espèces de requins renards ont vu leur statut être réévalué par l'IUCN passant de Données insuffisantes (DD) à vulnérable (VU). L'effondrement rapide des populations a conduit à ce résultat. Les États-Unis gère la pêche du requin-renard commun avec comme règlementation des quotas permettant de fixer une limite sur les prises, les tailles minimales pour la pêche sportive et des limites de rétention. Le Shark feeding est illégal en vertu de la loi fédérale américaine.

Dans les années 1990, après l'épuisement des stocks du requin renard commun par la pêche au filet maillant en Californie, la flotte était limitée à 70 bateaux et des restrictions ont été placées sur la saison, la plage de fonctionnement, et les débarquements. Il est prouvé que la sous-population de Californie se redresse, et le taux potentiel de croissance de la population a été estimé à 4-7 % par an.


Requin renard commun 04
Les prises accidentelles de requin renard commun sont nombreuses

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communRequin renard commun
Autre nomRenard des mers commun
English nameCommon thresher
Español nombreTiburón azotador
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseChondrichthyes
Sous-classeElasmobranchii
Super-ordreEuselachii
OrdreLamniformes
FamilleAlopiidae
GenreAlopias
EspèceRequin-renard
Nom binominalAlopias vulpinus
Décrit parPierre Joseph Bonnaterre
Date1788



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

Common thresher
En anglais, le requin renard commun est appelé Common thresher

SOURCES