Manimalworld

Faucon pèlerin (Falco peregrinus)


Le faucon pèlerin (Falco peregrinus) est un faucon appartenant à la famille des Falconidae. Ce magnifique oiseau est le rapace le plus rapide du monde animal. Déchirant l’air des ses longues ailes pointues, le faucon pèlerin est un prédateur aérien sans égal.


Faucon pèlerin 01
Le faucon pèlerin



DESCRIPTION

Les faucons sont de petits oiseaux de proie. Le faucon pèlerin à un bec court et recourbé dès la base. Ce rapace est très facile à identifier au vol par sa silhouette d’ancre formée par ses longues ailes et sa queue. Son plumage est de couleur variable allant du gris clair au gris foncé.

Le faucon pèlerin adulte mâle a les parties supérieures gris-bleu foncé, avec une zone plus pâle sur le bas du dos jusqu’aux couvertures caudales. La queue est longue, avec des bandes grises et blanches. Les parties inférieures sont blanchâtres sur la gorge et le haut de la poitrine. Le bas de la poitrine, l’abdomen et le bas-ventre sont grisâtres, densément barrés de noir. Le dessous des longues ailes pointues est noir et blanc.

Le faucon pèlerin a la calotte et la nuque noires, et une large moustache noire contrastant avec les joues blanches. Les yeux sont foncés avec un large cercle oculaire jaune. Le bec est gris avec le bout noir et la cire jaune. Les pattes et les doigts sont jaunes.


Falco peregrinus
Falco peregrinus

HABITAT

Le faucon pèlerin est un rapace que l’on peut rencontrer un peu partout ou presque. Il fréquente notamment l’Europe, l’Amérique du nord, l’Amérique du sud, l’Afrique, l’Asie et l’Océanie. Sur ces divers continents, il évite les forêts tropicales, les zones totalement gelée tel que le Groenland et le coeur des déserts trop secs. En Océanie on le trouve surtout en Australie, Nouvelle-Calédonie, Vanuatu, Fidji, Samoa, mais pas en Nouvelle-Zélande.

Le faucon pèlerin aime les terrains dégagés, comme les landes, les plateaux et les terres semi-désertiques où il peut profiter de leur vue exceptionnelle. En France, le faucon pèlerin est assez commun dans les régions montagneuses où il habite les hautes parois rocheuses, parfois les carrières et autrefois les falaises côtières. En hiver, il fréquente aussi les baies et les estuaires, se posant alors au sol.

Les noms français et scientifique de l’espèce, pregrinus, traduisent ses habitudes de grand voyageur. On peut à l’occasion le voir en mer loin des côtes, lors de ses migrations vers les zones d’alimentation hivernales.

Les oiseaux les plus nordiques effectuent les plus longs déplacements. Des faucons pèlerins originaires de Scandinavie viennent passer l’hiver en France.


Falco peregrinus distribution
Carte de répartition du faucon pèlerin

ALIMENTATION

Les oiseaux tels que des passeraux, comme l’alouette des champs et le pipit farlouse à des espèces plus grandes telles que le pigeon ramier ou le geai des chênes, constituent les proies principales du faucon pèlerin. En hiver, le long des côtes, des laridés, des limicoles et des canards.

Les proies sont capturées en vol au terme de descentes en piqués très rapides. Parfois le faucon pèlerin fait décoller des oiseaux et en capture un près du sol.

En moyenne, un faucon pèlerin a besoin de 100 grammes de nourriture par jour, mais cette quantité augmente fortement pendant l’élevage des jeunes. En période de reproduction, il peut chasser très loin, son territoire variant de 40 à 200 km².

Les mammifères sont rarement pris pour cible, mais la capture de lapins de garenne et de chauve-souris a déjà été signalée.

Il ne chasse qu’au vol et percute ses proies avec le bréchet après avoir effectué un long piqué quasi vertical (les ailes fermées). Le buffetage est une technique de chasse typique du faucon pèlerin.


Faucon pèlerin
Le faucon pèlerin est un prédateur rapide comme l’éclair

TECHNIQUES DE CHASSE

Le faucon pèlerin peut chasser en vol ou depuis un perchoir. Il situe sa proie avec sa vue perçante, et ensuite, il commence son piqué, un plongeon aérodynamique, avec la queue et les ailes repliées et les serres pendantes, prêtes à heurter la proie. Il l’assomme ou il la tue, et il fond sur elle pour la rattraper dans les airs. Quand la proie est trop lourde, le faucon pèlerin la laisse tomber sur le sol, et la dévore sur place, après l’avoir plumée.

Le faucon pèlerin rate souvent son coup et la proie arrive à s’échapper. Il s’élève à une grande hauteur, et pique à une vitesse allant de 320 km/h à 380 km/h. Il contrôle son plongeon, capture sa proie et atterrit quand il le veut. C’est l’animal le plus rapide dans sa façon de chasser. Il peut aussi chasser sur le sol, avec les serres, pour capturer des mammifères.


Faucon pèlerin chasse
Technique de chasse du faucon pèlerin

REPRODUCTION

Mâles et femelles sont unis pour la vie et nichent habituellement dans de hautes falaises inaccessibles. Les couples utilisent la même aire d’année en année.

Au printemps, le mâle fait la cour à la femelle en exécutant des acrobaties aériennes. On peut alors voir des couples de faucon faire des spirales, des ascensions et des piqués. La saison de la reproduction dépend en fait de la latitude et de son climat. La ponte a lieu en février et en mars dans le nord de la zone tempérée, d’avril à mai dans les zones plus nordiques et plus froides, d’août à octobre dans l’hémisphère sud (printemps austral), et de juin à décembre à l’équateur.

Les corniches où ils s’installent doivent être assez larges pour accueillir jusqu’à cinq jeunes et être hors de portée des prédateurs. Le faucon pèlerin ne fabrique pas de nid et dépose ses oeufs à même le sol. Il lui arrive parfois d’utiliser un ancien nid de grand corbeau.

En France, la ponte et la couvaison ont lieu entre avril et juin. Il y a une couvée par an, de deux à cinq oeufs. Ceux-ci ont une base claire, mais fortement tachetée de brun-rouge. Selon le nombre des taches, l’oeuf peut avoir une apparence allant d’un crème tacheté à un brun-rougeâtre. Après la ponte, l’incubation est assurée par le mâle et la femelle (cette dernière passant plus de temps à couver que le mâle), et dure entre vingt huit et trente deux jours dans la majorité des cas. Les poussins naissent à peu près en même temps. Si la première couvée est rapidement perdue, la femelle peut pondre une seconde fois. On note que ce comportement est beaucoup plus rare chez les populations boréales, du fait de la faible durée de la belle saison.

Les jeunes sont capables de voler au bout de trente cinq à quarante cinq jours. En moyenne, ils sont un ou deux à survivre jusqu’à cette étape. Après l’envol, les parents apprennent aux jeunes à chasser, en volant à leur côté avec une proie morte dans leurs serres, puis en la lâchant, jusqu’à ce que les jeunes arrivent à toucher celle-ci. Cette phase d’apprentissage, pendant laquelle le jeune reste encore dépendant de ses parents pour la nourriture, peut durer de six à neuf semaines, après quoi les jeunes se séparent des adultes.

La maturité sexuelle est atteinte vers l’âge de vingt mois, et les premières reproductions ont lieu vers l’âge de deux ans. Entre les premiers vols et les premières reproductions, ce sont plus de 50% des jeunes qui seront décédés de causes diverses. La mortalité devient moins importante par la suite.


Faucon pèlerin naissent 02
Les jeunes faucons pèlerins naissent à même la roche

COMPORTEMENT

Le faucon pèlerin chasse principalement à l’aube et au crépuscule. Il frappe et capture des oiseaux en vol, dans des espaces ouverts. On peut le voir souvent chasser sur les eaux dégagées, les marais, les champs, la toundra.

Le faucon pèlerin est en couple pour la vie, et retourne au même endroit pour nicher. La parade nuptiale est spectaculaire, avec de magnifiques parades aériennes. Le mâle et la femelle montent haut des les airs afin d’effectuer un vol acrobatique, avec des spirales tourbillonnantes et des piqués rapides, souvent en se touchant en l’air, par les serres, le plumage ou le bec.

Ils dorment l’un près de l’autre, et le mâle lisse les plumes de la femelle, lui grignote les serres ou prend son bec dans le sien. Une fois le couple scellé, ils chassent ensemble et la femelle réclame de la nourriture au mâle.


Faucon pèlerin portrait
Portait du faucon pèlerin

CHANT

Le faucon pèlerin huit, réclame... Il est habituellement silencieux, excepté au nid. Son cri le plus fréquent est un "ka-yak, ka-yak, ka-yak" perçant, criard et sec, devenant un "kek-kek-kek" quand il est en alerte.


Faucon pèlerin gros plan
Gros plan du faucon pèlerin

VOL

Le faucon pèlerin est l’oiseau le plus rapide en vol du monde. En piqué, il peut atteindre la vitesse vertigineuse de 320 km/h. Ses ailes longues et pointues lui permettent un vol puissant, rapide et agile.

Le vol battu est lent, raide avec des battements peu amples. En vol à voile, les ailes sont à l’horizontale avec la main légèrement relevée.


Faucon pèlerin vol
Le vol du faucon pèlerin

MENACES

Dans les années 1960, l’usage massif d’organochlorés en l’agriculture entraînait un déclin spectaculaire de l’espèce dans beaucoup de ses sites de nidification en Europe. Même si ce facteur a encore une influence sur les taux de reproduction, actuellement la menace principale est le prélèvement d’oeufs et de jeunes pour son utilisation et son commerce.

Le faucon pèlerin adulte peut être tué par de grands oiseaux de proie tels que le grand duc et les aigles. Les poussins et les jeunes sont tués par les chats, les ours et les renards. Les oeufs sont également prélevés par l’homme pour alimenter les fauconneries.

Le faucon pèlerin est sensible aux pesticides, car il est presque en haut de la chaîne alimentaire.


Faucon pèlerin dessin
Dessin d’un faucon pèlerin

aigleSOUS-ESPÈCES

Selon l'indexation taxonomique de l'ITIS, il y aurait dix-sept sous-espèces distinctes de faucon pèlerin :

 

- Falco peregrinus anatum

- Falco peregrinus brookei

- Falco peregrinus calidus

- Falco peregrinus cassini

- Falco peregrinus ernesti

- Falco peregrinus fruitii

- Falco peregrinus harterti

- Falco peregrinus japonensis

- Falco peregrinus macropus

- Falco peregrinus madens

- Falco peregrinus minor

- Falco peregrinus nesiotes

- Falco peregrinus pealei

- Falco peregrinus peregrinator

- Falco peregrinus peregrinus

- Falco peregrinus radama

- Falco peregrinus tundrius

 
Faucon pèlerin 04
Le faucon pèlerin est un splendide rapace

MYTHOLOGIE

Dans la mythologie égyptienne, le faucon représente le dieu Horus, un des dieux les plus puissants et les plus souvent représentés du panthéon égyptien. Son archétype est sans doute un Falco biarmicus ou un Falco peregrinus. Les deux espèces ont d’ailleurs pu jouer un rôle équivalent dans la naissance du mythe. En rapport avec le statut de prédateur du faucon, le dieu Horus est aussi un dieu de pouvoir, puisque la couronne d’Egypte lui est attribuée par les dieux. À ce titre, les anciens égyptiens ont momifié nombre de faucons.

Dans la mythologie scandinave, plusieurs dieux prennent des formes de faucon, comme Freya. Loki, à l’occasion, emprunte cet aspect à Freya, pour se déguiser en faucon. Yggdrasil est également associé à cet oiseau.

Dans la mythologie celtique, le druide Fintan se transforme en faucon.

Dans la mythologie slave, Svarog, dieu du Soleil, du ciel, du feu et de la métallurgie a pour animaux sacrés le boeuf à cornes dorées, le cheval, le sanglier et le faucon appelé Varagna. Selon Jakobson, Svarog est l’un des noms tabou du faucon sacré.


Horus le dieu faucon faucon
En Egypte, le dieu Horus était représenté avec une tête de faucon

SAVIEZ VOUS QUE ?

* Pendant la seconde guerre mondiale, les faucons pèlerins étaient systématiquement abattus par les militaires pour qu’ils ne capturent pas les pigeons porteurs de messages.

* Le faucon pèlerin a des yeux proportionnellement plus grands que ceux de l’homme et peut repérer une proie à près d’un kilomètre.

* Le mâle est appelé "tiercelet" parce qu’il est plus petit que la femelle, ou "forme", d’environ un tiers.

* Ce n’est pas d’aujourd’hui que l’extraordinaire acuité visuelle du faucon pèlerin a été remarquée par les hommes. Le hiéroglyphe égyptien ci-dessous, est vieux de 3500 ans. Vous pouvez remarquer l’exacte reproduction de l’oeil du faucon avec le dessin noir de la tête.

* Ce symbole utilisé au temps des pharaons, représentait en écriture le verbe "voir".


Faucon en hiéroglyphe
Le verbe voir en hiéroglyphe égyptien

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communFaucon pèlerin
English namePeregrine Falcon
Español nombreHalcón peregrino
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseAves
OrdreFalconiformes
FamilleFalconidae
GenreFalco
EspèceFaucon
Nom binominalFalco peregrinus
Décrit parMarmaduke Tunstall
Date1771



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Peregrine falcon
En anglais, le faucon pèlerin est appelé Peregrine falcon

REMERCIEMENT


Document crée par :
FALLEN ANGEL
signature fallen angel

SOURCES