Manimalworld

Raton laveur de Cozumel (Procyon pygmaeus)


Le raton laveur de Cozumel (Procyon pygmaeus) est un mammifère appartenant à la famille des Procyonidae. Il est l'une des trois espèces formant le genre Procyon. Ce raton laveur est une espèce endémique de l'île de Cozumel située au large de la côte de la péninsule du Yucatan au Mexique. Il est classé en danger critique d'extinction (CR) sur la Liste rouge de l'IUCN. Le raton laveur de Cozumel est également appelé raton laveur pygmée ou raton laveur nain.


Raton laveur de Cozumel
Le raton laveur de Cozumel



DESCRIPTION

Le raton laveur de Cozumel est la plus petite des espèces de raton laveur. Il mesure entre 35 et 43 cm de long pour un poids moyen de 3 à 4 kg. La queue mesure entre 22 et 25 cm ce qui représente plus de la moitié de la taille de l'animal. Le raton laveur de Cozumel ressemble physiquement au raton laveur commun, bien qu'il soit plus petit et que son museau soit plus mince. Le pelage est également plus terne.

Comme tous les ratons laveurs, le raton laveur de Cozumel a un visage de renard, une queue annelée, et un masque distinctif de couleur noir à travers les yeux, mais ce dernier devient plus brun voir gris en son centre. Le pelage est court, hérissé, et de couleur brun grisâtre, avec les parties inférieures couleur chamois. Les mâles ont tendance à être plus grands que les femelles, et ont des canines plus développées.

Auparavant, certains scientifiques considéraient le raton laveur de Cozumel comme une sous-espèce de raton laveur commun. Cependant, des analyses génétiques et morphologiques suggèrent que ce raton laveur soit une espèce distincte. Aujourd'hui, le raton laveur de Cozumel est classé dans le genre Procyon comme une espèce à part entière.


Procyon pygmaeus
Procyon pygmaeus

HABITAT

Le raton laveur de Cozumel est une espèce endémique de l'île de Cozumel d'où il tient d'ailleurs son nom. Cozumel est une île située au large des côtes de la péninsule du Yucatan au Mexique. Les principales populations de ratons laveurs sont limitées aux zones côtières de la moitié nord de l'île. Le raton laveur nain habite généralement les mangroves et autre végétation côtière dans les zones sablonneuses. Cependant, il a également été observé dans les forêts et dans les zones agricoles, ou encore parfois à proximité des habitations humaines et des routes.


Procyon pygmaeus range map
Carte de répartition du raton laveur de Cozumel

ALIMENTATION

La spécificité de l'habitat du raton laveur de Cozumel est en grande partie en raison du type d'aliments qu'il consomme. Son régime alimentaire se compose dans l'ensemble de crabes, de fruits, de grenouilles, de lézards et d'insectes. Cet animal est un omnivore généraliste, mais les crabes constituent l'essentiel de son alimentation représentant en fait plus de 50% de son alimentation. Le régime alimentaire du raton laveur de Cozumel est quelque peu saisonnier. Pendant la saison des pluies, les fruits humides et la végétation sont plus abondants et deviennent alors l'alimentation principale de ce raton laveur. Puis, pendant la saison sèche, il commence à consommer plus des crabes, d'insectes et de lézards. Étant donné que les crabes constituent la majorité de la nourriture qu'il mange, cela pourrait être la raison de leur répartition très limitée. Il reste près de l'eau où les crabes sont abondants.


Raton laveur de Cozumel gros plan
Gros plan du raton laveur de Cozumel

REPRODUCTION

Peu d'informations sont disponibles sur le comportement reproducteur du raton laveur de Cozumel. Les femelles semblent donner naissance principalement entre novembre et janvier, avec éventuellement une seconde portée pendant les mois d'été. Elles construisent des tanières dans des arbres creux, les crevasses des rochers, des troncs d'arbres, dans des bâtiments abandonnés, ou dans le terrier d'un autre animal. Elles donnent généralement naissance à un maximum de 7 petits, après une période de gestation d'environ 60 à 73 jours. Bien que les juvéniles peuvent atteindre leur maturité sexuelle dès leur premère année de vie, la plupart ne se reproduisent pas avant l'année suivante.


Raton laveur pygmée
Le raton laveur de Cozumel est aussi appelé Raton laveur pygmée

COMPORTEMENT

Le raton laveur de Cozumel est principalement un animal nocturne et est habituellement solitaire, même s'il peut parfois constituer des groupes familiaux. Les populations vivent dans des densités d'environ 17 à 27 individus par km², habitant dans des domaines vitaux d'environ 67 hectares en moyenne. Cependant, les individus ne semblent pas défendre véritablement leur territoire.

Comme d'autres ratons laveurs, le raton laveur de Cozumel est susceptible d'avoir un bon sens du toucher, en utilisant ses mains habiles pour manipuler les aliments. C'est également un bon grimpeur et un excellent nageur.


Raton laveur nain
Le raton laveur de Cozumel est également appelé Raton laveur nain

MENACES

Le raton laveur de Cozumel est l'un des carnivores les plus menacés au monde. La population totale est estimée à moins de 250 individus matures divisés en petites sous-populations isolées. La répartition du raton laveur de Cozumel est également limité à une seule île, où il ne réside que sur quelques grandes zones côtières, en dépit de l'habitat apparemment propice ailleurs.

L'une des principales menaces pour le raton laveur de Cozumel vient des espèces introduites. Les carnivores tels que les chiens et les chats domestiques menacent non seulement ce raton laveur directement par la prédation et la concurrence, mais aussi par la transmission de maladies et de parasites, y compris la gale, la rage et la maladie de Carré. Le boa constricteur (Boa constrictor), un autre prédateur potentiel, a également été introduit sur l'île de Cozumel et est maintenant bien établi. L'introduction de ratons laveurs communs comme animaux de compagnie apporte de nouvelles menaces de transmission de maladies mais aussi l'hybridation qui pourrait à long terme menacer la pureté de l'espèce.

Le raton laveur de Cozumel est également menacé par le développement touristique rapide à Cozumel. Bien que l'île est encore relativement bien conservés, la petite zone de mangrove préféré par le raton laveur coïncide avec les zones côtières où le développement touristique se développe. La construction de routes fragmente encore davantage l'habitat du raton laveur, augmentant le nombre de tués sur la route et en aidant à la dispersion des espèces introduites.

Les ouragans constituent une menace importante pour le raton laveur pygmée, particulièrement à la lumière de sa répartition déjà limitée et sa faible population. D'autres menaces pèsent sur le raton laveur de Cozumel comprenant la surexploitation de l'eau douce sur l'île et la perturbation de la population humaine en constante expansion. Cette espèce peut aussi être chassée ou capturée comme animal de compagnie, même si ces activités ne sont pas considérées comme des menaces majeures à l'heure actuelle.


Raton laveur de Cozumel 02
Le raton laveur de Cozumel est en grand danger d'extinction

CONSERVATION

Le raton laveur de Cozumel est listé comme une espèce en danger critique d'extinction (CR) sur la Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN. Pourtant, malgré son statut, il n'est pas juridiquement protégé et il n'existe aucune zone protégée sur l'île de Cozumel.

Les mesures de conservation recommandées pour ce raton laveur comprennent l'établissement d'aires protégées sur l'île, la mise en place d'un programme de reproduction en captivité, le contrôle des espèces introduites et la prévention de nouvelles introductions de carnivores. Les habitats de mangroves préférés par cette espèce ont besoin de protection particulièrement urgent. Des programmes de sensibilisation du public et la recherche ainsi que le suivi de l'espèce sont également d'une grande importance pour la conservation de cette espèce endémique de l'île de Cozumel.


Raton laveur de Cozumel 03
Le raton laveur de Cozumel est principalement nocturne

TAXONOMIE

Clinton Hart Merriam a d'abord décrit le raton laveur de Cozumel comme morphologiquement distinct de son parent habitant sur le continent, le raton laveur commun et plus particulièrement la sous-espèce raton laveur du Mexique (Procyon hernandezii), en 1901. Le raton laveur de Cozumel fut alors inscrit comme une espèce distinctes du genre Procyon au même titre que le raton laveur commun et le raton crabier dans la troisième édition des espèces de mammifères du monde. Aucun véritable fossile de cette espèce n'est connu, bien que des squelettes ont été trouvés dans certains sites archéologiques de l'île. L'île de Cozumel se sépare de la partie continentale dès la fin du Pléistocène, de sorte que l'espèce est peu susceptible d'être plus vieille de 122000 ans.


Raton laveur de Cozumel 04
Le raton laveur de Cozumel est endémique de l'île de Cozumel

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communRaton laveur de Cozumel
Autres nomsRaton laveur pygmée
Raton laveur nain
English nameCozumel raccoon
Pygmy raccoon
Español nombreMapache de Cozumel
Mapache pigmeo
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleProcyonidae
GenreProcyon
Nom binominalProcyon pygmaeus
Décrit parClinton Hart Merriam
Date1901



Satut IUCN

En danger critique (CR)

Cozumel raccoon
En anglais, le raton laveur de Cozumel est appelé Cozumel raccoon

SOURCES