Manimalworld

Parc national des Cévennes


Le Parc national des Cévennes est un parc national français couvrant la région naturelle des Cévennes et situé principalement dans les départements de la Lozère et du Gard, ainsi qu'en moindre partie en Ardèche et en Aveyron. Ce parc fut créé le 2 septembre 1970.


Cévennes
Bienvenue au Parc national des Cévennes



PARTICULARITÉS

Le parc national des Cévennes présente plusieurs particularités qui le distinguent des autres parcs nationaux français : c'est le seul parc national français en zone terrestre situé en moyenne montagne, dont la zone centrale est habitée par des résidents permanents, et où la chasse est réglementée mais pas interdite.


Cévennes carte
Situation géographique du parc national des Cévennes

HISTOIRE

Créé par décret du 2 septembre 1970, le parc des Cévennes s'étend sur 91 279 hectares. En 1984, le parc est jumelé avec le parc national de Saguenay au Québec. Il entre en 1985 dans le réseau international des réserves de biosphère lancé par l'UNESCO. Le parc est également jumelé avec la réserve de Montseny en Catalogne.


Cévennes 01
Paysage du parc national des Cévennes

HYDROGRAPHIE

Le parc national des Cévennes est parcouru par 7 100 km de cours d'eau. Environ 400 sources alimentent ce réseau hydrographique. Cette richesse a valu à la Lozère le nom de "Pays des sources". Ces milieux ont une valeur patrimoniale forte et un rôle fonctionnel significatif. Ce sont également des milieux fragiles qu'il faut préserver.


Saint Laurent Le Minier
Chutes de Saint Laurent Le Minier

RÉSERVE DE BIOSPHÈRE

Le parc national des Cévennes a été déclaré réserve de biosphère par l'UNESCO en 1985. Le fondement d'une réserve de biosphère est la conciliation entre conservation de la biodiversité, le développement économique et social et le maintien des valeurs culturelles qui y sont associées.

Ce n'est pas nécessairement un territoire sous cloche d'où l'homme est exclu, mais un territoire vivant, choisi pour être le terrain d'application du programme Man and biosphere (MAB) de l'UNESCO. Ce programme consiste à promouvoir un mode de développement économique et social fondé sur la conservation et la valorisation des ressources locales, et pour lequel la participation citoyenne est favorisée.

Les priorités d'une réserve de biosphère sont de contribuer à la conservation des écosystèmes, des paysages, des espèces animales et végétales, d'encourager un développement économique respectant la nature et la culture locale, de mettre en place des projets de recherche qui aident à la gestion des territoires, d'assurer une surveillance continue de l'environnement pour connaître l'état de la planète, d'encourager la formation et l'éducation, de favoriser l'implication des populations dans la prise des décisions concernant leur région. La France compte 10 réserves de biosphère et il en existe plus de 500 dans le monde.


Cévennes 02
Pont de l'Arc aux Cévennes

PROTECTION

La protection et la conservation sont les deux missions principales d'un parc national. Elles concernent toutes les formes du patrimoine : la flore, la faune sauvage et domestique, l'architecture traditionnelle bâtie sur le schiste, le calcaire et le granit, la culture, les activités traditionnelles.


Cheval de Przewalski
Cheval de Przewalski aux Cévennes

LA FLORE DES CÉVENNES

Riche et diversifiée, la flore du parc des Cévennes ne compte pas moins de 11 000 espèces de végétaux dont 2 250 sont des plantes à fleurs. On remarquera également au sein du parc des associations végétales remarquables et endémiques tel que les tourbières du Mont Lozère et du Mont Aigoual, la pseudo-steppe caussenarde unique en France et la châtaigneraie anthropique des Cévennes.


Lac des Camboux
Lac des Camboux aux Cévennes

LA FAUNE DES CÉVENNES

Le parc des Cévennes compte 2 410 espèces animales dont 45 % sont des vertébrés et 2/3 des mammifères que l'on rencontre en France, 20 espèces de chiroptères sur les 30 recencés en France et également de nombreux rapaces très menacés tels que : L'aigle royal, le circaète Jean-le-Blanc, le faucon pèlerin ou encore le grand duc.

Le site est également privilégié par l'implantation du vautour fauve, le vautour moine et le percnoptère. La richesse de la faune du parc est caractérisée par la présence de 70 espèces de mammifères (sur les 135 que l'on compte en France), 195 espèces d'oiseaux (dont 135 nichent dans le site), 16 espèces d'amphibiens, 15 espèces de reptiles, 23 espèces de poissons et plus de 2 000 espèces d'invertébrés (dont 1 824 d'insectes).

* Les mammifères

L'élément le plus marquant de ces dernières décennies concernant les mammifères en France, et en Cévennes, est la réapparition des espèces de grande taille. Si le retour des ongulés (sanglier, cerf, chevreuil, mouflon, et pour les massifs autres que les Cévennes, chamois et bouquetins) est le fait d'une action volontaire de l'homme, celui de carnivores comme la loutre, le loup et le lynx résultent d'une expansion spontanée de ces espèces.


Loup gris
Loup gris au parc national des Cévennes

* Les oiseaux

La faune des oiseaux du parc national se caractérise par une très grande richesse dans deux groupes particuliers : les rapaces (avec 27 espèces, dont 3 sont des vautours) et les oiseaux des milieux ouverts liés notamment au paysage extrêmement particulier des vastes pelouses des causses et des sommets.


Vautour fauve
Vautour fauve au parc national des Cévennes

* Les invertébrés

Bien que riche de plus de 2 000 espèces, l'inventaire des invertébrés du parc est loin d'être achevé et doit être poursuivi. L'étagement de ce territoire, du piémont méditerranéen au sommet de Lozère et de l'Aigoual, et la grande diversité des milieux sont à l'origine de cette richesse.


Lucane cerf-volant
Lucane cerf-volant au parc national des Cévennes

SOURCES