Manimalworld

Parc national de Mana Pools


Le parc national de Mana Pools est un parc national situé au nord du Zimbabwe. Saluant son importance écologique, l'Unesco l'a inscrit au Patrimoine mondial. Mais ce parc est peu développé et a été sauvé de justesse d'un projet hydro-électrique qui lui aurait fait perdre ce statut acquis en 1984.


Mana Pools
Bienvenue au parc national de Mana Pools



GÉOGRAPHIE DE MANA POOLS

Le parc national de Mana pools s'étend sur deux mille deux cents kilomètres carrés. Il fait partie des dix mille cinq cents kilomètres carrés du Parks and Wildlife Estate qui commence à partir du barrage de Kariba à l'Ouest, jusqu'à la frontière du Mozambique à l'Est. Cette vaste zone est sans limites physiques et la faune est libre de se déplacer dans toute la région, même vers le nord à travers le fleuve Zambèze en Zambie où il y a de grandes régions sauvages réservées pour la conservation de la faune.

Le fleuve Zambèze forme la frontière entre le Zimbabwe et la Zambie au nord du parc. Ce long fleuve tranquille était autrefois une voie majeure pour le commerce d'ivoire et d'esclaves qui constitue un passé bien sombre pour le pays. Au sud, Chitake Springs est d'une importance vitale pour la faune et la flore de la région grâce aux sources d'eau qui ne se tarissent pas pendant la saison sèche.


Éléphant
Éléphants du parc national de Mana Pools

Mana signifie "quatre" en langue Shona et désigne les quatre lacs permanents formés par le fleuve. Ces quatre bassins, formés il y a plusieurs milliers d'années par le fleuve Zambèze portent les noms respectifs de Main pool, Chine pool, long pool et Chisambik pool. Long pool est le plus grand des quatre bassins. Il s'étend sur 6 km sur sa largeur. Ce bassin dispose d'une importante population d'hippopotames et de crocodiles et est un des favoris pour les grands troupeaux d'éléphants qui sortent des zones de végétation dense pour s'abreuver.

Au nord du pays, le Zambèze marque une frontière naturelle avec la Zambie. Dans cette région belle et sauvage, difficilement accessible en voiture, le parc national de Mana Pools offre aux visiteurs un cadre idéal pour pratiquer randonnée ou canoë. Classé sur la liste du patrimoine mondial, le Mana Pools est en effet le seul parc du Zimbabwe, que l'on peut visiter à pied et sans guide.


Mana Pools carte
Situation géographique du parc national de Mana Pools

LES SAISONS

Saison sèche : de juin à octobre. Bon nombre d'animaux viennent à la rivière pour boire ou paître le long des rives luxuriantes pendant ces mois. Les températures peuvent dépasser les trente degrés.

Saison des pluies : il pleut par intermittence à partir du début du mois de novembre jusqu'à la fin du mois d'avril. Les animaux se déplacent alors loin de la rivière. Les températures atteignent tout de même les vingt-huit degrés.


Mana Pools 01
Arc-en-ciel au parc national de Mana Pools

LA FLORE DE MANA POOLS

La végétation du parc national de Mana Pools se compose d'acacias et d'ébéniers dominant le Zambèze avec une vue sur l'escarpement zambien. Quand on se déplace vers le nord vers le fleuve Zambèze en provenance des forêts sur les sédiments du Karoo, la végétation change et l'on trouve des Faidherbia albida boisées sur les terres de l'ancien fleuve. Cette végétation donne un look unique à la région et des filtres en lumière surréaliste à travers les arbres donnant à Mana Pools sa beauté distinctive.


Mana Pools paysage
Paysage du parc national de Mana Pools

LA FAUNE DE MANA POOLS

Sur les bords du Zambèze, de grands escarpements surplombent le fleuve et les plaines inondables. La région abrite une concentration remarquable de faune sauvage comprenant notamment des éléphants, buffles, léopards, lycaons et guépards. Une importante concentration de crocodile du Nil peut également être observée dans la région.

À part l'éléphant et le buffle, certains herbivores peuvent également être périodiquement observés sur les abords du fleuve tels que l'impala, le koudou, le zèbre, le phacochère, le cobe à croissant, l'hippopotame et depuis quelques années Mana Pools est devenu un lieu de protection pour le mystérieux rhinocéros noir.

L'avifaune du parc est tout aussi remarquable et compte un peu plus de 380 espèces d'oiseaux différentes. On peut citer notamment les inséparables, l'érythrocerque de Livingstone, le glaréole à collier, le circaète cendré, le bulbul nicator, le milan d'Afrique ou encore le vautour.


Hyène tachetée
Hyène tachetée au parc national de Mana Pools

SOURCES