Manimalworld

Parc national de la Mauricie


Le parc national de la Mauricie est un parc national situé dans les Laurentides, une chaine de montagnes qui longe la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Ce territoire de 536 km² dégage une grande sérénité, inspirée par la douceur de son relief. Dans ce vaste plateau ondulé de collines, entrecoupé de vallées et paré d'une multitude de lacs, la vie s'écoule au rythme de la nature. Seules les saisons viennent troubler le passage du temps en retouchant les moindres détails du paysage. Ce lieu de ressourcement invite à l'action autant qu'à la détente. Depuis sa création en 1970, le parc garantit à ce territoire généreux le respect de son intégrité. Il préserve ainsi un échantillon représentatif de la région la plus méridionale du Bouclier canadien. Bienvenue dans ce havre de paix !


Mauricie
Bienvenue au parc national de la Mauricier



GÉOGRAPHIE

Le Parc national de la Mauricie se situe à mi-chemin entre les deux plus grandes villes du Québec (Québec et Montréal) et à 50 km au nord du fleuve Saint-Laurent. Son paysage est un vaste plateau ondulé brisé par de nombreux lacs et de collines arrondies et gravé par des cascades, des ruisseaux et des vallées étroites. L'île aux Pins au centre du lac Wapizagonke. Le parc se situe au Québec, au sud du Bouclier canadien. Il fait partie de la province de Grenville, la plus récente des sept provinces géologiques qui forment l'ensemble du Bouclier canadien d'âge précambrien.


Mauricie carte
Situation géographique du parc national de la Mauricie

HISTOIRE

Il y a environ un milliard d'années, le soulèvement des sédiments profondément enfouis forme la chaîne des Laurentides. Des centaines de millions d'années plus tard, l'érosion fait apparaître le substrat, composé presque entièrement de roches métamorphiques, et des fissures se sont formées sur sa surface laissant couler les rivières qui emportent des débris laissés par l'érosion. Les quatre périodes de glaciation qui suivent lissent les reliefs, aplatissent la topographie, approfondissent les vallées et créent une multitude de petits lacs dispersés.

Il y a environ 20 000 ans, le parc a été entièrement recouvert par un glacier 10 fois supérieur à celui des montagnes environnantes. Plus tard il s'est déplacé lentement vers le sud-est, transformant ainsi la forme des vallées. La fonte des eaux des lacs a entrainé des dépôts de débris d'érosion favorisant la création d'une grande vallée qui sépare les lacs Wapizagonke et Anticagamac. Le parc se situe dans les Laurentides dans la partie sud du Bouclier canadien, créant une liaison entre le plateau laurentien et les basses terres du Saint-Laurent. Les paysages rocheux du parc des collines et du réseau de voies navigables, qui représentent 7 % de sa surface, sont autant de preuves de la dernière ère glaciaire.


Laurentides
Lac Wapizagonke dans les Laurentides

Les nomades Attikameks, un peuple paléolithique, ont parcouru les lacs et les forêts il y a 8 000 ans, pratiquant la chasse, la cueillette de baies, de racines et de plantes comestibles. Sur les trente-quatre sites archéologiques qui ont été trouvés, les peintures rupestres du lac Wapizagonke sont un des six exemples les plus connus de cet art ancien du Québec. Beaucoup de ces sites, qui contiennent les restes des foyers et des outils en pierre, témoignent des chemins parcourus ainsi que leur mode de vie.

Les premiers blancs étaient des trappeurs qui ont élargi le commerce des peaux de castors. L'exploitation forestière s'est ensuite intensifiée pendant les années 1800 lorsque la demande de pin blanc afflue par les Britanniques pour construire des navires de guerre. En 1880, le pin blanc devient rare. L'épinette et le sapin devient alors la base d'une pâte rendant florissante l'industrie du papier.


Peintures rupestres
Peintures rupestres découvertes près du lac Wapizagonke

De 1933 à 1970, 50 % du couvert forestier restant à été coupé et transporté par voie fluviale à la scierie. Dès la fin du XIXe siècle, de riches touristes américains s'installèrent sur le territoire et ouvrirent des clubs privés de chasse et pêche. Les 3 premiers sont le "Shawinigan Club" ouvert en 1883, le Laurentian Club", en 1886 et le "Club Commodore" en 1905. 13 autres clubs moins prestigieux s'installèrent sur le territoire du parc entre 1940 et la création du parc en 1970. Les membres de ses clubs étaient triés sur le volet et bénéficiaient du droit de chasser et pêcher sur ses territoires. Bien qu'ils permettent une certaine protection de la nature dans le territoire du parc, ces clubs ont eu pour effet d'introduire de nombreuses espèces de poissons exotiques dans les lacs. De ces clubs, il ne reste plus que les gîtes "Wabenaki" et "Andrew", ancienne propriété du "Laurentian Club", qui sont situés sur le bord du lac à la Pêche et un chalet au Lac des Cinq, plus au nord du parc. Ils ont été acquis par Parcs Canada en 1972 et il est possible de les louer pour y passer une nuit. La création du parc en 1970 provoque l'arrêt des activités des 16 clubs privés situé sur son territoire.

Le parc national de la Mauricie se situe dans la région écologique de niveau I de la commission de coopération environnementale des forêts septentrionales. Il est aussi entièrement compris dans la région écologique de niveau II de la forêt mixte du bouclier et la région écologique de niveau III des Laurentides méridionales. Au plan canadien, le parc national est situé dans l'écorégion des Laurentides méridionales, lui même situé dans l'écoprovince du bouclier boréal méridional et l'écozone du bouclier boréal.


Mauricie 01
Paysage du parc national de la Mauricie

LA FLORE DU PARC

Le parc national de la Mauricie contient plus de 440 espèces de plantes vasculaires, 68 espèces de lichens, plus 85 espèces de mousses et pas moins de 30 espèces d'arbres. Le couvert forestier de la Mauricie est composé d'arbres qui couvrent 93 % de sa superficie. On y trouve l'érable à sucre (Acer saccharum), le bouleau jaune (Betula alleghaniensis), le hêtre (fagus), le sapin baumier (Abies balsamea), l'épinette rouge (Picea rubens) et le pin blanc (Pinus strobus).

Les 440 espèces de plantes comptent quelque 70 espèces d'intérêt particulier pour les plantes rares ou peu courantes qui se trouvent surtout sur les falaises rocheuses et les zones marécageuses. Le sous-bois dans les forêts est un mélange de mousses et de lichens.


Mauricie 02
Paysage forestier du parc national de la Mauricie

LA FAUNE DU PARC

La faune diversifiée compte 49 espèces de mammifères, 180 espèces d'oiseaux, 29 espèces de poissons et 19 espèces de reptiles et d'amphibiens.


Loup de l'Est
Loup de l'Est au parc national de la Mauricie

* Les mammifères

Le parc de la Mauricie offre un habitat à plus de 40 espèces de mammifères dont l'orignal, l'ours noir américain, le castor, le renard roux, le loup de l'Est, le coyote, l'écureuil roux et le lièvre d'Amérique sont les plus significatifs.

À la limite nord du parc on trouve également le cerf de Virginie, la belette à longue queue, le vison, la loutre, la martre, le pékan qui est plutôt abondant, alors que le raton laveur, le porc-épic, la marmotte et les petits rongeurs sont moins visibles.

Le plus grand animal terrestre d'Amérique du Nord, l'orignal, a été en danger d'extinction à cause de la chasse et la perte de son habitat. Aujourd'hui, sa population, bien que stable, est toujours affectée par la chasse, l'exploitation forestière et le développement des zones de villégiature hors du parc. La présence d'une population de loups et l'avantage de brûlage dirigé pour fournir à l'orignal une abondance de nourriture sont des facteurs positifs qui modifient la chasse de celui-ci dans son habitat.


Ours noir américain
Ours noir américain au parc national de la Mauricie

* Les oiseaux

Plus de 180 espèces d'oiseaux vivent au sein du parc dont 60 sont aquatiques, 70 sont terrestres et 20 sont des rapaces, bien que le balbuzard pêcheur et le faucon soient des chasseurs communs.

Dans les forêts de conifères, le roitelet à couronne rubis, plusieurs espèces de fauvettes, grives et le junco ardoisé abondent. Le tétras, le geai et la mésange vivent dans les forêts mixtes. La paruline couronnée, le pic maculé, le pioui de l'Est, la grive fauve et le viréo aux yeux rouges vivent, quant à eux, dans les forêts de feuillus au sud du parc.

Les nombreux lacs et cours d'eau du parc sont les points de rencontre des canards et des huards.


Balbuzard pêcheur
Balbuzard pêcheur au parc national de la Mauricie

* Les reptiles

Le parc ne compte que 5 espèces de reptiles telles que la tortue des bois et la tortue peinte et trois espèces de couleuvres (dont la couleuvre rayée). La région est aussi fréquentée par 14 espèces d'amphibiens dont 6 de salamandres et 8 de grenouilles.


Tortue des bois
Tortue des bois au parc national de la Mauricie

* Les poissons

La plupart des lacs ont une faune piscicole relativement pauvre du fait de la jeunesse du territoire. Les lacs étant en basse altitude, présentent la plus grande biodiversité avec des populations d'épinoches à neuf épines et de chabots à tête plate. L'espèce dominante dans la plupart des lacs est l'omble de fontaine. Le lac Français possède aussi la seule population d'omble chevalier du parc. A noter que 19 espèces de poissons ont été introduites par l'homme au cours du XIXe et XXe siècle.


Omble chevalier
Omble chevalier du lac Français

ACTIVITÉS ET CONTACT

Plusieurs activités sont à la disposition des visiteurs au sein du parc. La randonnée pédestre à travers les sentiers des Laurentides est merveilleuse pour un voyage d'une semaine et elle est très belle à la fin du mois de septembre quand les érables à sucre et de bouleaux jaunes sont trempés dans la richesse des couleurs de l'automne. Vous pourrez également vous initier à la natation, au canoë, à la pêche, au VTT et au ski de fond.

Le sentier des Laurentides est ouvert à partir du début du mois de mai jusqu'en octobre. Pour faire vos réservations vous pouvez appeler le (819) 538-3232 ou visiter leur site sur http://www.pc.gc.ca/pn-np/qc/mauricie.


Coordonnées du parc de la Mauricie

Parc National de la Mauricie

702, 5e Rue

P.O. Box 160

tn. Bureau-chef

Shawinigan, Québec

Canada G9N 6T9

(819) 538-3232 - Centre administratif du parc

1-877-737-3783 - Réservation camping

819-538-3232 - Réservations longue randonnée


Mauricie 03
Activité de ski de fond au parc de la Mauricie

SOURCES