Manimalworld

Zorille commune (Ictonyx striatus)


La zorille commune (Ictonyx striatus), ou Putois rayé, est un mammifère appartenant à la famille des Mustelidae. Cet animal ressemble beaucoup à la mouffette, bien que cette dernière appartienne à la famille des méphitidés. La zorille commune est l'une des deux espèces formant le genre Ictonyx, la seconde étant la zorille du Sahara (Ictonyx libyca). Le nom de putois rayé lui vient de la traduction anglaise de Striped polecat, le nom polecat se traduisant en français par putois.


Zorille commune
La zorille commune



DESCRIPTION

La zorille commune est un petit mammifère mesurant en moyenne 60 à 70 cm de long (queue comprise) pour un poids allant de 600 g à 1,4 kg. Le dimorphisme sexuel est présent chez cette espèce, les mâles étant plus grands que les femelles.

La couleur du pelage varie selon l'emplacement géographique. En général, la zorille commune est noire sur la majeure partie du corps. La queue, mesurant entre 20 et 30 cm de long, est blanche. Elle présente également des bandes blanches sur le haut du corps jusqu'à la tête ainsi que sur les joues. Les jambes et les pieds sont noirs.

Le crâne de la zorille commune mesure généralement autour de 56 mm de long. Les dents sont plus courtes que les dents de la belette, et les bords de coupe des incisives sont moins développés. Les pattes avant sont dotées de longues griffes acérées, qui sont principalement adaptées pour creuser, mais sont également utiles pour grimper aux arbres.


Ictonyx striatus
Ictonyx striatus

HABITAT

La zorille commune se retrouve un peu partout dans le continent africain. Elle est répartie dans tous les habitats entre la côte mauritanienne et la côte du Soudan, et vers le sud jusqu'à la côte sud africaine, à l'exception du bassin du Congo et l'Afrique de l'Ouest.

Ce mustélidé occupe une grande variété d'habitats. Même si elle est le plus souvent observée dans les savanes africaines et les environnements semi-arides, on peut également la rencontrer dans les dunes de sable côtières du désert du Namib, aux grandes zones pluviométriques du Zimbabwe, dans les forêts, les hautes montagnes, et même les marais.


Ictonyx striatus range map
Carte de répartition de la zorille commune

ALIMENTATION

La zorille commune est un animal carnivore. Elle mange une grande variété de petits rongeurs, dont les rats, les souris et les lièvres. Elle se nourrit aussi de grenouilles, de lézards, de serpents, d'oiseaux, d'oeufs, et de coléoptères. Ce petit mammifère est particulièrement répandu dans les pâturages, où le comportement des herbivores sauvages et du bétail ont tendance à garder l'herbe courte. Cela permet à la zorille commune de se nourrir de coléoptères, de leurs larves, et de souris. Là où il y a une abondance de fumier et de nourriture pour les coléoptères et de souris, la zorille commune prospère en raison de l'abondance des proies.


Zorille commune 01
La zorille commune est un animal carnivore

REPRODUCTION

Le mode de reproduction de la zorille commune n'est pas encore bien connu. Les quelques informations proviennent de spécimens vivant en captivité. La saison de reproduction débute au printemps jusqu'à la fin de l'été. Toutes les portées naissent entre septembre et décembre. Après la conception, la période de gestation est d'environ quatre semaines. Pendant ce temps, la mère prépare un nid pour sa progéniture.

La femelle donne généralement naissance à une portée allant de 1 à 4 petits. Les nouveau-nés pèsent environ 15 g et sont totalement vulnérables car ils naissent aveugles, sourds et nus. Une fourrure courte commence à recouvrir leur corps 21 jours après la naissance. Les canines ne se développent qu'au bout de 32 jours, et les jeunes n'ouvrent les yeux qu'une qu'ils ont atteint l'âge de 35 à 42 jours. Le sevrage survient vers l'âge de 18 semaines.

La zorille commune atteint sa maturité sexuelle au bout de 20 à 30 semaines de vie, bien que certaines femelles en captivité ont donné naissance à l'âge de 10 semaines. L'espérance de vie à l'état sauvage est encore inconnue. Cependant, un seul spécimen captif aurait vécu pendant 13 ans et 4 mois.


Zorille commune gros plan
Gros plan d'une jeune zorille commune

COMPORTEMENT

La zorille commune est une créature solitaire, ne s'associant avec d'autres membres de son espèce que pendant la saison de reproduction. C'est un animal nocturne chassant surtout la nuit. Pendant la journée, elle se creuse un abri pour y dormir ou occupe le terrier creusé par d'autres animaux.

La zorille commune est un animal agressif et très territorial. Elle marque son territoire avec ses excréments et par l'émission de sécrétions anales. Ces sécrétions servent également de défense contre les prédateurs, d'une manière similaire à celle employée par les mouffettes. Bien que la zorille soit bonne nageuse et grimpe aisément aux arbres, elle préfère la vie terrestre.


Zorille commune 03
La zorille commune est un animal nocturne

PRÉDATEURS

La zorille commune peut être la proie des chiens domestiques, de grands rapaces ou encore de grands carnivores. Elle a néanmoins une variété de comportements et de caractéristiques physiques qui peuvent être des réponses évolutives à la prédation. La zorille fera de fréquents arrêts et de changements de direction en se déplaçant. Ces changements de direction sont instantanés. Cela peut donner l'impression qu'elle possède des réflexes rapides, et peut dissuader les prédateurs.

Lorsqu'elle est menacée par un autre animal, le plus souvent les chiens, la zorille commune gronde et gonfle sa queue. Si cela ne dissuade pas l'intrus, comme les mouffettes que l'on trouve en Amérique du Nord, la zorille commune peut pulvériser une grande quantité de sécrétions odorantes à partir de leurs glandes anales. Si l'odeur ne décourage pas l'agresseur, elle peut également feindre la mort.


Zorille commune 04
La zorille commune ressemble étrangement à une mouffette

STATUT DE L’ESPÈCE

La zorille commune est une espèce assez commune dans toute son aire de répartition. Elle est inscrite sur la Liste rouge des espèces menacée de l'IUCN dans la catégorie préoccupation mineure (LC) et dans l'Annexe II de la CITES.


Zorille commune illustration
Illustration d'une zorille commune

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle de l'ITIS, l'espèce Ictonyx striatus compte dix-neuf sous-espèces :

 

- Ictonyx striatus albescens

- Ictonyx striatus arenarius

- Ictonyx striatus elgonis

- Ictonyx striatus erythreae

- Ictonyx striatus ghansiensis

- Ictonyx striatus giganteus

- Ictonyx striatus intermedius

- Ictonyx striatus kalaharicus

- Ictonyx striatus lancasteri

- Ictonyx striatus limpopoensis

- Ictonyx striatus maximus

- Ictonyx striatus obscuratus

- Ictonyx striatus orangiae

- Ictonyx striatus ovamboensis

- Ictonyx striatus pretoriae

- Ictonyx striatus senegalensis

- Ictonyx striatus shoae

- Ictonyx striatus shortridgei

- Ictonyx striatus striatus

 
Zorille commune portrait
Portrait de la zorille commune

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communZorille commune
Autre nomPutois rayé
English nameStriped polecat
Español nombreZorrilla común
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleMustelidae
GenreIctonyx
Nom binominalIctonyx striatus
Décrit parGeorge Perry
Date1810



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Striped polecat
En anglais, la zorille commune est appelée Striped polecat

SOURCES