Manimalworld

Zorille à nuque blanche (Poecilogale albinucha)


La zorille à nuque blanche (Poecilogale albinucha) est un mammifère carnivore de la famille des mustélidés. Elle est l'unique représentante du genre Poecilogale. La zorille à nuque blanche est également appelée Belette rayée d'Afrique.


Zorille à nuque blanche (Poecilogale albinucha)
Zorille à nuque blanche (Poecilogale albinucha)



DESCRIPTION

La zorille à nuque blanche est un petit mustélidé mesurant entre 25 et 50 cm de long avec une queue de 20 cm pour un poids allant de 280 à 380 g pour les mâles et de 230 à 290g pour les femelles. Les individus vivant à l'ouest du pays sont légèrement plus grands que ceux vivant à l'Ouest et au sud.

La fourrure est de couleur noire sur les pattes et le ventre de l'animal. Le haut de la tête est blanc, continuant dans une large bande le long du dos. La queue est blanche et l'on peut voir sur le dos 4 bandes blanches longitudinales noires et blanches sur le dos. Elle ressemble beaucoup à la mouffette rayée, mais elle est beaucoup plus mince et a les poils plus courts. Chez les individus en captivité, la couleur des bandes blanches peut varier du jaune pâle au chamois.


Poecilogale albinucha
Poecilogale albinucha

HABITAT

La zorille à nuque blanche se trouve en Afrique sub-saharienne au sud-ouest de l'Ouganda et du Kenya jusqu'au Cap en Afrique du Sud. Elle peut être trouvée dans une variété d'habitats différents. On peut notamment l'observer en lisière de forêt, dans la forêt tropicale de plaine, les zones semi-désertiques, les prairies et les régions marécageuses. Elle a également été observée au Malawi à une altitude de 2 300 m.


Poecilogale albinucha map
Carte de répartition de la zorille à nuque blanche

ALIMENTATION

La zorille à nuque blanche est un animal nocturne, chasseur de petits mammifères, d'oiseaux, de reptiles, de serpents et d'insectes. Elle a un grand appétit et peut manger l'équivalent de trois ou quatre rats en une nuit. C'est un animal sélectif quant aux parties du corps qu'il va manger. Par exemple, les individus captifs ne mangent généralement pas la tête, la queue, les pattes et la peau dorsale de grands rongeurs.


Zorille à nuque blanche 01
La zorille à nuque blanche est un mammifère carnivore
© Nigel J. Dennis

REPRODUCTION

La plupart des informations sur la reproduction de la zorille à nuque blanche proviennent d'individus vivant en captivité. Les naissances d'animaux en captivité se produisent généralement de septembre à avril. Les habitudes nuptiales sont semblables à celles du furet. Les femelles sont polyoestrus. Si la première portée est perdue, elles vont s'accoupler une seconde fois dans la même saison. Une portée se compose de 1 à 3 petits. La période de gestation dure entre 31 et 33 jours. Les jeunes sont sevrés à environ 11 semaines et atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de 20 semaines. Un mâle peut s'accoupler à 33 mois, et une femelle peut avoir sa première portée à 19 mois.


Zorille à nuque blanche 02
Zorille à nuque blanche au parc national Kruger

COMPORTEMENT

La zorille à nuque blanche est un animal nocturne et fouisseur, probablement pour éviter les prédateurs comme les hiboux. La plupart de ses activités sont centrées autour de leur terrier. Elle peut creuser un terrier très rapidement, ou encore récupérer celui d'un rongeur ou une termitière en le modifiant selon ses besoins. Le seul moment où l'animal quitte son trou c'est quand il va à la chasse

Lorsque l'animal tue une proie, il la ramène systématiquement dans son abri avant de la manger. La zorille à nuque blanche tue autant de rats qu'elle peut trouver et stocke le surplus dans sa tanière. L'animal est souvent solitaire, mais peut être parfois observé en petits groupes familiaux de 2 à 4 individus.


Belette rayée d'Afrique
La zorille à nuque blanche est aussi appelée belette rayée d'Afrique
© Wendy Dennis

MENACES

La zorille à nuque blanche n'a pas à faire face à des menaces majeures. Cependant, Cunningham et Zondi (1991) considèrent que cette espèce est l'un des animaux les plus utilisés dans la médecine traditionnelle, et dans certaines parties de son aire de répartition, les peaux sont couramment utilisées par les guérisseurs traditionnels et les sangomas (sorciers d'Afrique du Sud) comme un porte-bonheur.


Zorille à nuque blanche 03
Portrait de la zorille à nuque blanche
© Nigel Dennis

STATUT

La zorille à nuque blanche a une large répartition au travers du continent africain, mais les populations ne sont pas bien élevées. Néanmoins, elle n'est pas considérée comme étant en danger d'extinction. La Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN répertorie l'espèce dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) dans la mesure où ce mustélidé est présent dans plusieurs zones protégées.


SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle de l'ITIS, l'espèce Poecilogale albinucha compte cinq sous-espèces :

- Poecilogale albinucha albinucha

- Poecilogale albinucha bechuanae

- Poecilogale albinucha doggetti

- Poecilogale albinucha lebombo

- Poecilogale albinucha transvaalensis


African Striped Weasel
En anglais, la zorille à nuque blanche est appelée
African Striped Weasel

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communZorille à nuque blanche
Autre nomBelette rayée d'Afrique
English nameAfrican striped weasel
Español nombreComadreja rayada africana
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleMustelidae
GenrePoecilogale
Nom binominalPoecilogale albinucha
Décrit parJohn Edward Gray
Date1864



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Zorille à nuque blanche 04
La zorille à nuque blanche
© Tony Phelps

SOURCES