Manimalworld

Vison d'Europe (Mustela lutreola)


Le vison d'Europe (Mustela lutreola) est un mammifère appartenant à la famille des Mustelidae. Ce vison est une des quinze espèces formant le genre Mustela. Le vison d'Europe est le type même de l'espèce en voie de disparition puisqu'il a déjà disparu d'une grande partie de son aire de répartition.


Vison d'Europe (Mustela lutreola)
Vison d'Europe (Mustela lutreola)



DESCRIPTION

Le vison d'Europe est de taille moyenne avec un long corps mince et arqué, les jambes courtes et une courte queue touffue courte. Il mesure entre 35 et 58 cm de long. Le poids d'un mâle peut atteindre 1 kg et 600 g pour une femelle. Mâles et femelles se ressemblent beaucoup, mais les mâles sont jusqu'à 80 % plus grands que les femelles. Il est beaucoup plus petit que le vison d'Amérique qui n'a pas de tache blanche au museau. On peut facilement le confondre avec le putois d'Europe.

Le pelage dense du vison d'Europe est court, même en hiver, mais il a une épaisseur de sous-poil hydrofuge qui l'isole lorsqu'il se baigne dans l'eau. La couleur de son pelage est brun foncé à noir, et le duvet est habituellement de couleur brune. On peut également voir une faible bande distinctive de couleur blanche autour des lèvres supérieure et inférieure, et parfois sur la gorge. Ce marquage ainsi que sa petite taille permet de le distinguer du vison d'Europe du vison d'Amérique, mais il arrive que des individus se ressemblent tellement que seule une l'analyse génétique peut garantir une identification correcte.

Le vison d'Europe a aussi d'autres adaptations pour un mode de vie semi-aquatique. Ses pieds sont partiellement palmés et donc utiles pour la baignade, la plongée et la chasse sous-marine. Cependant, sa vue n'est pas bien adaptée à voir sous l'eau. Le vison dépend fortement de son odorat pour la capture de proies terrestres.


Mustela lutreola
Mustela lutreola

HABITAT

Il y a un siècle le vison européen vivait sur tout le continent européen, mais ses populations ont fortement diminué et ont maintenant disparu ou fortement réduit sur la plupart de son ancienne aire de répartition. Aujourd'hui, on le rencontre en petites populations fragmentées dans les régions du nord-Espagne, à l'ouest de la France, dans le delta du Danube en Roumanie, en Ukraine et en Russie.

Le vison d'Europe se développe près des rives ombragées des ruisseaux d'eau douce, des rivières et des lacs. Il utilise les cours d'eau forestiers, les boisements inondables, les marais, les prairies humides et les ruisseaux traversant les zones agricoles. Il lui arrive de construire ses propres terriers, mais généralement il préfère occuper les terriers abandonnés par les campagnols ou les rats musqués. Ce vison peut également vivre dans les crevasses entre les racines des arbres.


Mustela lutreola map
Carte de répartition du vison d'Europe

ALIMENTATION

Le vison d'Europe est un mammifère carnivore dont le régime alimentaire se compose d'une grande variété de proie. Il se nourrit de petits animaux tels que des campagnols, oiseaux, grenouilles, mollusques, crabes, poissons et insectes. Cette gamme de proies, traqués dans l'eau, sur terre, dans les marais et dans des terriers, est nettement supérieure à celle plus spécialisée d'autres mustélidés comme les loutres et les belettes.


Vison d'Europe 01
Le vison d'Europe est un mammifère carnivore

REPRODUCTION

L'accouplement chez le vison d'Europe est souvent précédé par des rencontres très agressives entre les deux sexes. La saison des amours a lieu de février à mars. La période de gestation est comprise entre cinq et dix semaines, les naissances survenant au printemps quand il y a abondance de nourriture et d'abris. La femelle donne naissance entre deux et sept petits par portée et les élève seule dans une tanière.

Les nouveau-nés mesurent environ 7 cm et pèsent 8 g à la naissance. Ils ouvrent les yeux au bout de 4 semaines et les premières dents apparaissent au bout de 15 à 17 jours. Ils sont sevrés et commencent à chasser vers l'âge de 10 semaines. Les petits se séparent de leur mère au bout de 4 mois et atteignent leur maturité sexuelle à environ 1 an.

Le vison d'Europe a une espérance de vie d'environ 6 ans à l'état sauvage et jusqu'à 12 ans en captivité. Il est capable de s'hybrider avec son proche parent génétique, le putois d'Europe et les hybrides se révèlent fertiles.


Vison d'Europe 02
Vison d'Europe en captivité
Auteur: P. Kalscheuer

COMPORTEMENT

Le vison d'Europe est un voyageur, occupant de grands domaines vitaux allant jusqu'à quinze kilomètres de rivière en utilisant rarement la même tanière. La femelle reste généralement près du terrier, à moins qu'une pénurie de nourriture la pousse à trouver un autre endroit. Le vison d'Europe exploite un domaine vital qui s'étend sur deux à plus de treize kilomètres de cours d'eau. Les femelles, relativement sédentaires, ont des territoires plus restreints que ceux des mâles.


Vison d'Europe 03
Portrait du vison d'Europe

MENACES

Les populations de visons d'Europe sont en déclin pour des raisons à la fois écologiques et commerciales. Ils sont maintenant sur la liste des espèces menacées de l'IUCN. La principale raison du déclin des populations est le piégeage commercial pour la fourrure. Toutefois, le vison d'Europe souffre également de la pollution des eaux et les constructions de barrages hydroélectriques.

Une autre raison majeure du déclin du vison d'Europe est le piégeage commercial pour sa fourrure. Bien que la fourrure de cette espèce soit moins avantageuse que celle du vison d'Amérique, la surexploitation a conduit à une population fragilisée. En outre, l'introduction du vison d'Amérique en 1926 a créé une concurrence sévère avec le vison européen pour la nourriture et l'habitat, et a considérablement réduit la population de cette espèce indigène.

Suite à ces menaces, la population de visons européens est supposée avoir diminué de plus de 90 % depuis le début du XXe siècle, et est maintenant affaiblie, fragmentée et continue de diminuer. Une étude récente a rapporté qu'il y a environ 25 000 visons d'Europe en Russie, et le total mondial est inférieur à 30 000.


Vison d'Europe 04
Le vison d'Europe est une espèce en danger d'extinction

CONSERVATION

Le vison d'Europe est classé En danger critique (CR) sur la Liste rouge de l'IUCN, et inscrit à l'Annexe II de la Convention de Berne. En 2011, l'IUCN a mis à jour l'état du vison d'Europe de la catégorie En danger (EN) à En danger critique d'extinction (CR) en raison d'un déclin de la population. Il existe de nombreux programmes d'élevage en captivité pour cette espèce en cours dans de nombreux États, qui tentent de réussir à établir de nouvelles populations de visons européens. D'autres recherches sont également en cours dans la reproduction du vison européen, l'insémination artificielle et l'élevage, pour évaluer la viabilité de l'élevage en captivité comme une technique pour sa conservation.

En Espagne et en France, les populations de visons d'Europe semblent souffrir de la consanguinité, ce qui pourrait être résolu par l'introduction de nouveaux spécimens élevés en captivité. Un programme gouvernemental de 6 ans a été mis en place en France en 2010 pour l'élevage de conservation et de réintroduction, tandis qu'un certain nombre d'autres initiatives de conservation sont également en place dans d'autres pays européens.

En plus de ces mesures, des efforts doivent être faits pour rétablir et maintenir les zones d'habitat pour le vison d'Europe, et de les désigner comme zones protégées. Les aires protégées existantes doivent également être améliorées et maintenues. L'impact du vison d'Amérique sur les populations locales de vison d'Europe est surveillé et contrôlé afin de réduire l'impact de cette espèce non indigène, et des efforts ont été faits pour éliminer le vison d'Amérique dans certaines régions. D'autres études sont nécessaires pour mieux comprendre les effets du vison d'Amérique sur le vison d'Europe.

Le vison d'Europe est légalement protégé dans tous les pays où il est présent. Il est protégé en France tandis que le vison d'Amérique figure parmi les espèces susceptibles d'être classées comme nuisibles par arrêté ministériel en date du 30 septembre 1988. Un plan d'action pour les espèces est nécessaire au sein de l'Union européenne pour aider à conserver avec succès ce mustélidé très menacé et pour faciliter la collaboration entre les différentes initiatives de conservation.


European mink
En anglais, le vison d'Europe est appelé European mink

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communVison d'Europe
English nameEuropean mink
Español nombreVisón europeo
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleMustelidae
GenreMustela
Nom binominalMustela lutreola
Décrit parCarl von Linné (Linnaeus)
Date1761



Satut IUCN

En danger critique (CR)

Vison d'Europe 05
Le vison d'Europe

SOURCES