Manimalworld

Ratel (Mellivora capensis)


Le ratel (Mellivora capensis), ou de zorille du Cap, est un mammifère carnivore appartenant à la famille des mustélidés. Cet animal est l'unique membre du genre Mellivora.


Ratel (Mellivora capensis)
Ratel (Mellivora capensis)



DESCRIPTION

Le ratel est un animal trapu, robuste et assez féroce. Un mâle adulte mesure en moyenne 98 cm de long pour un poids allant de 9 à 14 kg. La femelle est légèrement plus petite. Elle mesure environ 90 cm de long et pèse entre 5 et 10 kg.

Le pelage du ratel est noir sur le ventre, les pattes, la queue et la partie inférieure de la tête jusqu’aux yeux, avec une bande blanche qui commence juste au-dessus des yeux et se termine à l'extrémité de la queue, couvrant presque toute la largeur du dos, d'épaule à épaule.

Ce mustélidé est doté de griffes d’environ 4 cm de long lui permettant de creuser efficacement le sol pour dénicher ses proies sous terre. Le cou et les épaules sont bien musclés et les pattes antérieures sont larges.


Mellivora capensis
Mellivora capensis

HABITAT

Le ratel est un animal que l'on trouve uniquement sur le continent africain. Il est largement répandu dans toute l’Afrique subsaharienne sauf à Madagascar et du nord de l'Inde à la péninsule arabique.

Le ratel occupe des habitats variés, comme les garrigues, les savanes et les forêts tropicales luxuriantes. C'est une créature très opportuniste, ce qui lui permet de survivre dans différents climats. Il est principalement terrestre mais, friand de miel, il peut aussi grimper aux arbres pour atteindre les ruches sauvages.


Mellivora capensis range map
Carte de répartition du ratel

ALIMENTATION

Le ratel est un animal carnivore se nourrissant de petits mammifères et de reptiles. Les serpents, même les plus dangereux, sont des mets de choix pour lui. La plupart de ses proies sont néanmoins attrapées sous terre, comme les termites, scorpions et vers de terre, qu’il déterre facilement grâce à ses longues griffes.

Sa taille moyenne ne l’empêche pas de s’attaquer à des proies de sa taille telle que des porcs-épic ou des lièvres. Il lui arrive également de chasser des proies plus grosses que lui, comme des gnous ou des antilopes. Animal féroce, le ratel ne reculera pas face à un lion, une hyène ou un guépard pour défendre sa proie, même si les gros carnivores comme les lions et les léopards ne se gênent pas pour le manger.

Le contenu des ruches d'abeilles est aussi une importante source de nourriture. Le ratel s'attaque au nid à l'aide de ses glandes anales pour fumiger les abeilles, les obligeant à fuir, puis avec ses griffes puissantes, il brise la ruche et mange la majorité du miel laissant aux oiseaux les larves et la cire. Pour s’hydrater, le ratel peut également manger des tsamas, une variété de melon remplie à 99 % d’eau.


Ratel 01
Le ratel est un mammifère carnivore

REPRODUCTION

Le ratel est généralement un animal solitaire sauf en période de reproduction. Un seul petit naît dans un terrier creusé par la femelle, après une période de gestation de 50 à 70 jours. La femelle élève seule sa progéniture pendant 12 à 16 mois, période pendant laquelle le petit est entièrement dépendant de sa mère. Sa longévité à l’état sauvage n’est pas connue, mais il peut vivre jusqu’à 26 ans en captivité.


Ratel juvénile
Ratel juvénile

COMPORTEMENT

Le ratel est généralement un animal solitaire, mais il a également été observé en petits groupes. Ces groupes se composent habituellement d'environ trois membres appartenant à la même famille. C'est un animal nomade ayant un domaine vital très étendu. Il est très discret et habituellement nocturne. Probablement l'aspect le plus fascinant du comportement du ratel est sa relation symbiotique avec les Indicatoridae. Ces indicateurs mènent le ratel à une ruche et attendent que ce dernier la brise pour en prélever les larves et la cire, laissant le miel au ratel.


Zorille du Cap
Le ratel est également appelé Zorille du Cap

MENACES

Actuellement, le ratel n'est pas considéré comme une espèce en danger d'extinction. Cependant, dans certaines régions, il est piégé par les braconniers, les éleveurs et, en raison des dommages qu'il peut infliger aux ruches, les apiculteurs. La peau et les griffes sont également utilisées dans la médecine traditionnelle, dans la mesure où elles sont censées conférer le courage et la férocité du ratel. La femelle n’a qu’un seul petit par portée et, bien qu’elle s’en occupe plus d’un an, la moitié des petits n’atteignent pas l’âge adulte.


Ratel 04
Gros plan du ratel

STATUT ET CONSERVATION

La Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN répertorie l'espèce dans la catégorie préoccupation mineure (LC) en raison de sa large répartition.

En tant que prédateur nomade, le ratel a besoin d’un espace vital étendu, ce qui le rend vulnérable au développement humain. C'est pour cette raison que certains gouvernements ont mis en place des lois de protection. En Israël, le fait de tuer un ratel est passible d'emprisonnement. On trouve également le ratel dans un certain nombre de zones protégées, comme les parcs nationaux où il est protégé. Pour réduire les conflits avec les apiculteurs, il a été recommandé que les ruches soient élevés à au moins 1 m du sol, ce qui peut réduire considérablement la quantité de dégâts infligés par le ratel.


Ratel 05
Ratel en couple

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît douze sous-espèces de ratel :

- Mellivora capensis abyssinica

- Mellivora capensis buechneri

- Mellivora capensis capensis

- Mellivora capensis concisa

- Mellivora capensis cottoni

- Mellivora capensis inaurita

- Mellivora capensis indica

- Mellivora capensis leuconota

- Mellivora capensis maxwelli

- Mellivora capensis pumilio

- Mellivora capensis signata

- Mellivora capensis wilsoni

Honey badger
En anglais, le ratel est appelé Honey badger

PLUS D'INFOS

Pour en savoir plus sur la conservation du ratel :

* The Honey Badger


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communRatel
Autre nomZorille du Cap
English nameHoney badger
Español nombreTejón de la miel
Tejón melero
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleMustelidae
GenreMellivora
Nom binominalMellivora capensis
Décrit parJohann Christian Daniel von Schreber
Date1776



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Ratel 03
Le ratel

SOURCES