Manimalworld

Galidiinae


Les Galidiinae forment une sous-famille regroupant plusieurs espèces de mammifères carnivores endémiques de l'île de Madagascar appartenant à la famille des Eupleridae. Cette sous-famille compte six espèces réparties en quatre genres distincts. La sous-famille des Galidiinae fut décrite par le zoologiste britannique John Edward Gray en 1865.


Galidiinae
Les Galidiinae


Les Galidiinae varient en taille allant de la petite galidie rayée qui pèse pas plus de 500 g à la mangouste de Grandidier qui peut atteindre un poids de 1,5 kg. Toutes les espèces sont similaires dans leur aspect général de mangoustes, partageant entre eux un corps agile soutenu par des jambes courtes, ainsi que d'une longue queue touffue et un crâne plat. Chacun des 4 genres possède un pelage à motif distinctif de couleur se reflétant dans son nom commun. La plupart des Galidiinae ont une formule dentaire de 3.1.3.2 3.1.3.2, à part l'espèce du genre Salanoia qui est distincte des autres ayant une formule dentaire de 3.1.4.2 3.1.3.2.

Les espèces de cette sous-famille ressemblent aux mangoustes de la famille des Herpestidae qui vivent en Afrique continentale et au sud de l'Eurasie, avec lesquelles elles étaient autrefois classées.

La relation de Galidiinae avec d'autres carnivores a toujours été controversée. Jusqu'au milieu du XXe siècle, tous les petits féliformes, y compris les membres des familles actuelles des Herpestidae et Eupleridae ont été classés dans la famille unique des Viverridae. En effet, les Galidiinae partagent certaines caractéristiques avec certaines civettes et genettes ainsi que les mangoustes (Herpestidae). Lorsque la classification des mangoustes en famille distincte des Viverridae a été largement accepté autour de l'année 1990, les Galidiinae ont été classés avec eux dans la famille Herpestidae, un arrangement basé sur une analyse cladistique des données morphologiques. Au début des années 2000, des études phylogénétiques moléculaires, basées sur des données provenant de plusieurs gènes, ont fourni la preuve d'une relation étroite entre les Galidiinae et les carnivores vivant sur l'île de Madagascar. Ils furent donc reclassés en une seule famille, les Eupleridae.

Les espèces appartenant à la sous-famille des Galidiinae vivent généralement en forêt, bien que la mangouste à dix raies et la mangouste de Grandidier vivent dans des habitats plus ouverts. Toutes les espèces creusent des terriers pour s'abriter, et plusieurs espèces peuvent également utiliser des trous d'arbres. Leur régime alimentaire varie selon les espèces. La mangouste à queue annelée se nourrit principalement de petits vertébrés comme les lézards, les grenouilles et les rongeurs. Les trois autres espèces mangent beaucoup plus d'invertébrés comme les insectes et les scorpions.


LISTE DES ESPÈCES

La sous-famille des Galidiinae compte six espèces réparties en quatre genres :

* Galidia

* Mangouste à queue annelée - Galidia elegans

* Galidictis

* Galidie rayée - Galidictis fasciata

* Mangouste de Grandidier - Galidictis grandidieri

* Mungotictis

* Mangouste à dix raies - Mungotictis decemlineata

* Salanoia

* Galidie unicolore - Salanoia concolor

* Mangouste de Durell - Salanoia durrelli

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleEupleridae
Sous-familleGalidiinae
Décrit parJohn Edward Gray
Date1865

SOURCES

source Wikipédia anglais

source The Integrated Taxonomic Information System

source Wikimedia Commons



ABCDEFGHIJKLM
NOPQRSTUVWXYZ