Manimalworld

Hyène rayée (Hyaena hyaena)


La hyène rayée (Hyaena hyaena) est un mammifère carnivore appartenant à la famille des hyénidés. Cette hyène est l'unique espèce formant le genre Hyaena. La hyène rayée est l'espèce de hyène dont l'aire de répartition est la plus étendue.


Hyène rayée (Hyaena hyaena)
Hyène rayée (Hyaena hyaena)



DESCRIPTION

Comme les autres hyènes, la hyène rayée ressemble à un chien. Elle mesure entre 1 et 1,20 m de long pour un poids allant de 25 à 55 kg. Le dimorphisme sexuel est présent chez cette espèce. Elle est plus petite que la hyène tachetée.

Comme son nom l'indique, la hyène rayée a un pelage beige, gris clair ou blanc avec des rayures noires. Le poil est long et hirsute, sauf sur le visage et les membres. Une épaisse crinière longe son échine qu'elle peut hérisser lui donnant alors un aspect plus menaçant. Sa queue est très épaisse et touffue, souvent blanche et noire, mais aux poils durs.

La hyène rayée a un cou long et épais, qui, avec le crâne et les os de sa mâchoire, lui permet de briser net les os. Les pieds portent des griffes courtes et émoussées.


Hyaena hyaena
Hyaena hyaena
© Manimalworld

HABITAT

La hyène rayée est la hyène ayant la plus vaste aire de répartition. On la trouve aujourd'hui dans le nord et le nord-est de l'Afrique jusqu'au sud en Tanzanie et du Moyen-Orient jusqu'en Inde. En montagne, on trouve la hyène rayée jusqu’à une altitude de 2 000 à 3 000 m.

Moins dépendante de l'eau que la hyène tachetée, la hyène rayée peut vivre dans les régions arides telles que le Sahara, le Moyen-Orient et la péninsule arabique. Elle vit dans des habitats divers tels que les savanes arides, les forêts, les broussailles et les régions montagneuses. En Afrique, elle est supplantée par la hyène tachetée dans les aires ouvertes et est donc reléguée à d'autres habitats.


Hyaena hyaena range map
Carte de répartition de la hyène rayée

ALIMENTATION

La hyène rayée est un animal omnivore qui se nourrit de manière opportuniste. Son régime alimentaire se compose de graines, de feuilles, de fruits, d'insectes, d'oiseaux, de poissons et de nombreuses espèces de mammifères. Chasseur compétent, la hyène rayée est capable de s'attaquer à des proies de grande taille et peut même manger des tortues en dépit de leur enveloppe protectrice. Elle n'est pas très endurante pour attraper des animaux rapides et alertes, mais peut tout de même traquer et saisir des lièvres inconscients, des renards et des rongeurs. Dans certaines régions, cette hyène peut également chercher sa nourriture dans les décharges. Elle peut boire de l’eau saumâtre et même salée. Sa technique de chasse est toutefois mal connue.

L'eau est consommée chaque nuit si elle est disponible, mais la hyène rayée peut survivre sans eau pendant de longues périodes lui permettant de vivre dans des conditions désertiques.


Hyène rayée 01
La hyène rayée est un animal omnivore
© Manimalworld

REPRODUCTION

La hyène rayée donne naissance à une portée composée de 1 à 4 petits. La gestation dure entre 90 et 91 jours. Les petits naissent dans une tanière rocheuse ou un terrier généralement creusé par un autre animal. Ils ouvrent les yeux au bout de 7 à 8 jours et les dents poussent après 21 jours. À 30 jours, les jeunes commencent déjà à manger de la viande. Le sevrage survient à l'âge de 1 an. La hyène rayée peut vivre jusqu'à 24 ans en captivité.


Hyène rayée femelle et son petit
Hyène rayée femelle et son petit

COMPORTEMENT

La hyène rayée peut vivre en solitaire ou en groupes familiaux. Les contacts sociaux sont limités par la nécessité de chasser seul sur de très grands espaces, et généralement de nuit. Lors d'un déplacement autour de chemins utilisés régulièrement au sein de son territoire, les tiges d'herbe sont marquées par une sécrétion provenant de glandes situées près de la poche anale, laissant un signe clair à tous intrus de la présence du propriétaire.

La communication vocale n'est pas très développée. Elle se compose principalement de doux grognements et d'autres sons utilisés lors de rencontres. La territorialité n'est pas une caractéristique importante dans le comportement de la hyène rayée et n'existe que dans une certaine mesure.

Les tanières sont utilisées seulement pour de courtes périodes de temps, et ont donc rarement besoin d'être défendues. Dans certains domaines, toutefois, les marques anales de la glande et de l'urine ont été trouvées près des sites et des sentiers très fréquentés pour l'alimentation.

La hyène rayée garde une distance de sécurité, généralement autour de 50 m, pour rester à distance des autres mammifères carnivores comme les lions et les tigres. Elle reste également à distance respectable de sa cousine la hyène tachetée. Cette hyène peut néanmoins rivaliser avec les léopards et les guépards.


Hyène rayée au Serengeti
Hyène rayée au Serengeti

MENACES

L'une des plus grandes menaces pour la hyène rayée est les idées fausses et les superstitions issues de l'homme. Considéré d'être responsable de la mort du bétail, du pillage des tombes et la disparition des petits enfants, la hyène rayée est gravement persécutée par empoisonnement, la chasse et le piégeage.

Dans le passé, certains gouvernements ont versé des primes pour chaque hyène tuée, et aujourd'hui le gouvernement indien organise encore des meurtres de loups et de hyènes rayées dans des endroits où les carnivores sont considérés être responsables des disparitions d'enfants. Même lorsqu'elles ne sont pas délibérément persécutées, les hyènes rayées sont souvent empoisonnées par des appâts posés pour d'autres carnivores, capturées dans des pièges tendus par les trappeurs pour d'autres espèces, et tués dans des accidents de la circulation.

Autrefois, la hyène rayée était très abondante, mais ses populations se sont éteintes dans de nombreuses régions. Cela est dû non seulement par les menaces mentionnées ci-dessus, mais aussi par une baisse conséquente des charognes en raison de la diminution des autres grands carnivores tels que les loups, les léopards, les lions et les tigres ainsi que de leurs proies.


Hyène rayée au zoo d'Amnéville
Hyène rayée au zoo d'Amnéville
© Manimalworld

STATUT ET CONSERVATION

Actuellement, la hyène rayée figure sur la Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN dans la catégorie Quasi-menacé (NT). Elle se produit dans plusieurs aires protégées telles que le parc national de Ranthambore en Inde et au parc national du Serengeti en Tanzanie.

En 1998, le Hyaena Specialist Group a publié un plan d'action pour la conservation qui décrit les mesures nécessaires pour améliorer l'état de conservation de toutes les espèces de hyènes. Les actions détaillées pour la hyène rayée comprennent une campagne pour une protection accrue de l'espèce dans son aire de répartition, et d'entreprendre d'autres études sur son comportement, son écologie et sa biologie.

Il est également reconnu que l'un des défis les plus importants, et peut-être le plus difficile, est de changer la perception négative de la population sur les hyènes. Avant que la hyène rayée ainsi que les autres espèces de hyènes soient vues de manière plus positive, il sera difficile d'améliorer la situation de ces animaux fascinants.


Hyène rayée gros plan
Gros plan d'une hyène rayée

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît trois sous-espèces de hyène rayée :

- Hyaena hyaena barbara

- Hyaena hyaena hyaena

- Hyaena hyaena lucia


Hyène rayée 06
L'espèce Hyaena hyaena compte en trois sous-espèces

PLUS D'INFOS

Pour en savoir plus sur la hyène rayée et sa conservation :

* Hyaena Specialist Group

* Mohamed bin Zayed Species Conservation Fund


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communHyène rayée
English nameStriped hyena
Español nombreHiena rayada
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleHyaenidae
GenreHyaena
Nom binominalHyaena hyaena
Décrit parCarl von Linné (Linnaeus)
Date1758



Satut IUCN

Quasi menacé (NT)

Striped hyena
En anglais, la hyène rayée est appelée Striped hyena
© Manimalworld

SOURCES