Manimalworld

Herpestidés (Hespestidae)


Les herpestidés (Herpestidae) forment une famille appartenant au sous-ordre des féliformes portant généralement le nom de mangouste, suricate et parfois rat. La famille des herpestidés se compose de trente-deux espèces réparties en quatorze genres distincts que l'on trouve principalement en Asie, en Afrique et à Madagascar. Tous les membres des Herpestidae appartiennent à l'ordre des carnivores.


Herpestidae
Les herpestidae



ORIGINE

Les Herpestidae appartiennent à l'une des cinq familles de mammifères féliformes. Ils sont très proches de la famille des Viverridae au point que l'on considérait auparavant que ces deux familles n'en faisaient qu'une. Pourtant, les Herpestidae présentent des traits distinctifs sur leur morphologie et leur comportement, tout en possédant la même dentition que les viverridés. À la différence de ces derniers, qui sont principalement arboricoles et nocturnes, les Herpestidae sont terrestres et plus actifs pendant la journée.


Herpestidae 01
La mangouste est un membre de la famille des herpestidés

DESCRIPTION

La famille des Herpestidae est composée de plusieurs petits animaux carnivores tels que les mangoustes et les suricates. Ces animaux partagent tous une morphologie semblable. Le corps est long et mince et la tête est petite avec un museau pointu. Les oreilles sont petites et arrondies. La structure des mâchoires des Herpestidae est bien conçue pour leur régime alimentaire carnivore. Celle-ci se compose de longues canines et de carnassières allongées. La queue est touffue et mesure environ la moitié de la longueur du corps. Les pattes des herpestidés se finissent par de petites griffes non rétractiles qu'ils utilisent pour creuser la terre.

En moyenne, les herpestidés mesurent entre 20 et 75 cm de long pour un poids maximal de 8,8 kg. La plupart des membres de cette famille arborent des couleurs ternes allant du brun au gris. Certaines espèces ont également des rayures noires sur le corps permettant à l'animal de se camoufler dans les sous-bois et les hautes herbes. Bon nombre des espèces d'herpestidés ont une petite glande anale qui sécrète une substance nauséabonde qui est utilisée pour éloigner les prédateurs ou encore pour marquer leur territoire.


Herpestidae 02
Crânes et mâchoires d'herpestidés

RÉPARTITION

Les Herpestidae vivent principalement en Asie, en Afrique, aux Caraïbes et en Europe du Sud. Les espèces vivant dans les îles des Caraïbes ainsi qu'à Hawaï ne sont pas natives de ces îles, mais ont été introduites par l'homme afin d'éradiquer les problèmes des rongeurs qui s'attaquaient aux récoltes ainsi que celui des serpents.


Herpestidae 03
Le suricate est un herpestidé

ALIMENTATION

La plupart des Herpestidae sont des prédateurs qui se nourrissent d'une grande variété d'animaux. Leur régime alimentaire carnivore inclut les petits mammifères, les oiseaux, les reptiles, les insectes et les crabes. À l'occasion, ils sont également charognards lorsque les proies se font rares et certaines espèces mangent également des matières végétales telles que des tubercules, des fruits et des baies. Leur capacité à s'attaquer aux serpents venimeux tels que les cobras est connue. Ils doivent leur succès grâce à leur vitesse et leur agilité, mais doivent faire très attention, car ils ne sont pas immunisés contre leur venin.


Herpestidae 04
Mangouste indienne VS Cobra
© Heuclin Daniel

COMPORTEMENT

Certaines espèces d'herpestidés sont grégaires vivant en colonie composée parfois de plus de cinquante individus comme par exemple le suricate et d'autres sont plutôt solitaire comme la mangouste égyptienne. La plupart des espèces sont terrestres logeant dans de complexes réseaux de terriers. Les habitats où ils évoluent vont du désert à la forêt tropicale. Certaines espèces sont semi-aquatiques, allant facilement dans l'eau pour se nourrir de poissons, de crabes et d'autres organismes aquatiques.

Pendant des centaines d'années, certaines espèces d'herpestidés ont été élevées en captivité pour éloigner ou tuer les serpents venimeux comme en Inde, au Pakistan ainsi qu'en Égypte.


Herpestidae 05
Mangoustes en famille

LISTE DES ESPÈCES

Selon l'ITIS, la famille des Herpestidae est composée de quatorze genres répartis en trente-deux espèces :


* Atilax

* Mangouste des marais - Atilax paludinosus


* Bdeogale

* Mangouste à queue touffue - Bdeogale crassicauda

* Mangouste aux pattes noires - Bdeogale nigripes

* Mangouste de Jackson - Bdeogale jacksoni


* Crossarchus

* Mangouste à tête plate - Crossarchus platycephalus

* Mangouste brune - Crossarchus obscurus

* Mangouste d'Alexandre - Crossarchus alexandri

* Mangouste d'Angola - Crossarchus ansorgei


* Cynictis

* Mangouste jaune - Cynictis penicillata


* Dologale

* Mangouste des savanes - Dologale dybowskii


* Galerella

* Mangouste de Somalie - Galerella ochracea

* Mangouste flavescente - Galerella flavescens

* Mangouste grise - Galerella pulverulenta


* Helogale

* Mangouste naine du Sud - Helogale parvula

* Mangouste naine orientale - Helogale hirtula


* Herpestes

* Mangouste à collier - Herpestes semitorquatus

* Mangouste à cou rayé - Herpestes vitticollis

* Mangouste à long museau - Herpestes naso

* Mangouste à queue courte - Herpestes brachyurus

* Mangouste crabière - Herpestes urva

* Mangouste de Java - Herpestes javanicus

* Mangouste des marais du Bengale - Herpestes palustris

* Mangouste ichneumon - Herpestes ichneumon

* Mangouste indienne grise - Herpestes edwardsii

* Mangouste roussâtre - Herpestes smithii


* Ichneumia

* Mangouste à queue blanche - Ichneumia albicauda


* Liberiictis

* Mangouste du Libéria - Liberiictis kuhni


* Mungos

* Mangouste de Gambie - Mungos gambianus

* Mangouste rayée - Mungos mungo


* Suricata

* Suricate - Suricata suricatta


* Rhynchogale

* Mangouste de Meller - Rhynchogale melleri


* Paracynictis

* Mangouste de Selous - Paracynictis selousi


Herpestidae 06
Quelques espèces appartenant à la famille des herpestidés

SAVIEZ-VOUS QUE ?

* En 1883, la mangouste indienne fut introduite à Hawaï pour endiguer la prolifération de rats qui s'en prenaient aux cultures de canne à sucre. Malheureusement, la mangouste indienne étant diurne et les rats nocturnes, ce sont les animaux natifs de l'île qui sont devenus les proies de la mangouste.

* La période de reproduction des Herpestidae est saisonnière chez certaines espèces, tandis que chez d'autres, ils peuvent se reproduire tout au long de l'année. L'espérance de vie peut aller jusqu'à 20 ans.

* La plupart des espèces de cette famille mangent de petits mammifères, oiseaux, reptiles, d'œufs et d'insectes. Ils frappent leur proie rapidement et sont bien connus pour leur capacité à tuer les serpents venimeux sans se faire mordre.


Herpestidae 07
Mosaïque représentant une mangouste
attaquant un cobra

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleHerpestidae
Décrit parCharles-Lucien Bonaparte
Date1845

Herpestidae 08
Herpestidae (Bonaparte, 1845)

SOURCES