Manimalworld

Tigre de Java (Panthera tigris sondaica)


Le tigre de Java (Panthera tigris sondaica) est un mammifère carnivore appartenant à la famille des félins. Cette sous-espèce de tigre est aujourd'hui éteinte tout comme le tigre de Bali et le tigre de la Caspienne. Le tigre de Java est également appelé Tigre de la Sonde.


Tigre de Java (Panthera tigris sondaica)
Tigre de Java (Panthera tigris sondaica)



DESCRIPTION

Le tigre de Java était une sous espèce de tigre que l'on trouvait originellement sur l'île de Java en Indonésie. D'un aspect assez similaire au tigre de Sumatra, il différait de celui-ci par son pelage plus obscur et des raies noires plus fines, abondantes et serrées.

Quelques spécimens de cette sous espèce arrivaient à avoir plus de 100 rayures, ce qui était bien plus que n'importe quelle autre espèce de tigre.

Le poil des joues du tigre de Java était plus long et les raies des flancs et du dos étaient distribuées par paires.


Panthera tigris sondaica
Panthera tigris sondaica

tigre DÉCOUVERTE

Des fossiles de tigres primitifs ont été découverts sur l'île de Java. Il s'agit du tigre de Trinil (Panthera tigris trinilensis) datant de 1,2 million d'années, mais les tigres tels que nous les connaissons ne descendaient pas de ceux-ci. Ils sont arrivés dans l'île à la fin du pléistocène.


Tigre de Java en captivité
Tigre de Java en captivité

VESTIGES

Le Hungarian National Museum of Natural History possède deux peaux de tigre de Java, avec un squelette et dix crânes. Une des peaux est particulièrement intéressante pour ses étranges rayures qui couvrent ses flancs. Sur cette zone, les bandes sont réduites à un point tel qu'elles sont devenues invisibles, et certaines sont carrément absentes. Ce spécimen est venu de l'ouest de Java et a été obtenu au début des années 1800 par trois zoologistes néerlandais venus pour découvrir la région : Heinrich Kuhl, Johan Christiaan van Hasselt, Gerrit van Raalten.

La deuxième peau de tigre provient d'un adulte de sexe masculin. Il a été importé vivant de l'île de Java en 1920 et est mort au zoo de Rotterdam en février 1931. Au cours de la guerre, les Allemands ont bombardé ce zoo et un grand nombre des animaux sont morts. On ignore toujours la véritable cause de l'extinction de ce félin dans les zoos, mais il reste probable que les structures de l'époque n'étaient guère équipées pour accueillir les espèces animales qui mouraient généralement trop vite.


Tigre de Java naturalisé
Tigre de Java naturalisé

POPULATION

Le tigre de Java était très abondant jusqu'au XIXe siècle. Puis quand la population humaine a commencé à augmenter sur l'île, l'homme détruisit progressivement les forêts qui abritaient les animaux. Les demandes de terres agricoles affluèrent de plus en plus et pour satisfaire à la demande on déboisait sans compter. La chasse intensive de l'espèce fut également un élément-clé du déclin de ce tigre.

En moins de 100 ans, le tigre de Java est passé d'espèce nuisible à espèce en danger. Dans la décennie de 1950, la population totale de tigres ne comptait plus que 20 ou 25 individus dispersés dans toute l'île. En 1960, il a même finit par disparaître du parc national d'Ujung Kulon, la fameuse réserve naturelle de l'île qui accueille les derniers rhinocéros de Java.

Dans les années 1960, les premières craintes émanant d'écologistes dénonçaient cet horrible massacre et l'on craignait déjà que l'espèce avait totalement disparue. En 1971, toutefois, une population isolée fut découverte dans la région montagneuse de Betiri Gunung. Le ministère de l'agriculture déclara alors la zone comme réserve naturelle. Malheureusement, cela ne servit pas à grand chose, car l'initiative arriva bien tard et l'on pense que le tigre a disparu dans les années 1980. Plusieurs expéditions furent envoyées dans le parc national de Meru Betiri pour en retrouver la trace mais les seuls prédateurs qu'ils ont retrouvés furent des léopards.


Tigre de Java abattu à Malingping
Tigre de Java abattu à Malingping en 1941

La création de réserves naturelles dans les années 1940 et plus tard n'a pas pu sauver le tigre de Java de l'extinction, tout simplement car ces réserves étaient bien trop petites et trop éloignées l'une de l'autre pour contenir une population viable ainsi que les proies dont avaient besoin ces félins.

Ce fut en 1976 que l'on recensa les trois derniers tigres dans l'île. Depuis lors il n'y eut plus aucun communiqué fiable de l'existence du tigre, malgré le fait que quelques suppositions ont été faites, car dans le parc national de Meru-Betiri subsistent encore des léopards.

L'élevage en captivité était peut être la solution envisageable afin de préserver le tigre mais les connaissances sur les animaux et leurs besoins dans les zoos étaient bien faible pour pouvoir viabiliser leur reproduction. Il existait encore des spécimens vivant dans le parc zoologique de Rotterdam, le zoo de Berlin et quelques autres villes indonésiennes. Malheureusement, ceux-ci ne se reproduisirent pas et l'espèce disparut complètement.

Le tigre de Java fut officiellement déclaré comme éteint en 1994. Il est avec le tigre de Bali et le tigre de la Caspienne, la troisième espèce de tigre à disparaître de notre planète ces 100 dernières années.


Tigre de la Sonde
Le tigre de Java est également appelé Tigre de la Sonde

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communTigre de Java
Autre nomTigre de la Sonde
English nameJavan tiger
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleFelidae
Sous-famillePantherinae
GenrePanthera
EspèceTigre
Nom binominalPanthera tigris sondaica
Décrit parCoenraad Jacob Temminck
Date1844



Satut IUCN

Espèce éteinte (EX)

Javanese tiger
En anglais, le tigre de Java est appelé Javanese tiger

FICHE POUR ENFANTS

Retrouvez ci-dessous une petite fiche simplifiée en image pour les enfants.


Tigre de Java fiche pour enfants
Fiche pour enfants du tigre de Java
© Manimalworld

SOURCES