Manimalworld

Oncille (Leopardus tigrinus)


L'oncille (Leopardus tigrinus), ou chat tacheté, est un félin appartenant au genre Leopardus. Ce chat sauvage est un proche parent de l'ocelot et du margay. L'oncille est un animal que l'on trouve en Amérique Centrale et en Amérique du Sud.


Oncille (Leopardus tigrinus)
Oncille (Leopardus tigrinus)
© Manimalworld



DESCRIPTION

L'oncille est un petit chat sauvage mesurant entre 45 et 65 cm de long (tête-corps) pour un poids de 2 à 3 kg. Les mâles sont légèrement plus grands que les femelles. La queue mesure environ 25 cm de long.

Physiquement, l'oncille est comparable à l'ocelot ou au margay. Il est néanmoins plus minces avec de grandes oreilles, la queue plus courte et un museau plus étroit. Les yeux sont situés plus latéralement que ceux du margay. En outre, le crâne de l'oncille est moins large que celui du margay.

Le pelage de l'oncille est de couleur brun fauve sur le dos. Le corps est parsemé de taches en forme de rosette de couleur brun foncé entouré de noir. Le ventre est généralement plus pâle que le reste du corps, mais il est également recouvert de rosettes. La queue est bordée de 7 à 13 anneaux et se termine par une pointe noire. L'arrière des oreilles sont noirs avec une tache blanche près du centre du pavillon de l'oreille. Les yeux vont du brun clair au brun foncé. Quelques cas de mélanisme ont été rapporté chez cette espèce mais encore aucun cas d'albinisme.


Leopardus tigrinus
Leopardus tigrinus
© Manimalworld

HABITAT

L'oncille vit principalement en Amérique du Sud ainsi que quelques populations résiduelles en Amérique Centrale. Son aire de répartition s'étend dans tout le Brésil et les Guyane (Guyana, Guyane, Surinam) et dans certaines régions du Venezuela, de la Colombie, de l'Équateur, de la Bolivie et du Paraguay. Il peut également être observé dans certaines régions du Nicaragua et du Panama.

L'oncille réside dans des écosystèmes forestiers comprenant les forêts tropicales et les forêts humides de montagne. Certaines preuves suggèrent qu'il vit également dans les forêts de feuillus et les forêts subtropicales, et au Brésil, il peuple avec succès les savanes et les zones de broussailles épineuses semi-arides. On le trouve aussi dans les plantations et les monocultures d'eucalyptus. Bien qu'il soit un bon grimpeur, il est principalement terrestre.

Alors que le kodkod niche pour survivre en s'installant au Chili le long des frontières côtières qui est relativement vide d'espèces carnivores concurrentes, l'oncille préfère la forêt de haute montagne et se trouve à des altitudes beaucoup plus élevées que les autres espèces concurrentes au sein de son territoire tels que l'ocelot et le margay. En Colombie, il se trouve presque exclusivement dans les zones au-dessus de 1 500 m et s'étend jusqu'à 3 200 m d'altitude où seuls le puma et le chat des pampas évoluent.


Leopardus tigrinus range map
Carte de répartition de l'oncille

ALIMENTATION

L'oncille est un prédateur carnivore dont le régime alimentaire se compose de petits mammifères tels que les rongeurs et de petits oiseaux. Il lui arrive de chasser de petits primates, des insectes et des reptiles.

Lorsqu'il s'attaque aux oiseaux, l'oncille nettoie sa proie en lui arrachant les plumes avant de la manger. Pour tuer sa proie, elle lui mord l'arrière du crâne pour lui sectionner la moelle épinière.


Oncille 01
Portrait de l'oncille

REPRODUCTION

Les principales informations sur la reproduction de l'oncille proviennent de données sur des spécimens vivant en captivité.

L'accouplement a lieu au début du printemps. Après une période de gestation d'environ 75 jours, la femelle met au monde une portée de 1 à 3 petits pesant entre 92 et 134 g chacun. Les chatons naissent aveugles et n'ouvriront les yeux qu'au bout de 7 à 18 jours. Ils commencent à manger des aliments solides à 5 ou 7 semaines et le sevrage est généralement complet au bout de 3 mois. Ils deviennent indépendants au bout de 4 mois mais n'atteindront leur maturité sexuelle qu'au bout de 18 mois.

Dans la nature, l'espérance de vie de l'oncille est de 10 à 14 ans. En captivité, la plupart des individus vivent entre 16 et 20 ans, avec un âge maximal de 23 ans.


Oncille juvénile
Oncille juvénile en captivité

COMPORTEMENT

L'oncille est un animal principalement nocturne, mais peut être actif pendant la journée. Bien qu'il soit principalement terrestre, il est bien adapté pour l'escalader. Généralement solitaire, on peut le voir en couple pendant les saisons de reproduction. À l'état sauvage, les mâles peuvent être extrêmement agressifs envers les femelles, et il n'est pas rare pour cette espèce de tuer des animaux plus grands qu'eux.

Le domaine vital d'une femelle mesure entre 0,9 et 2,3 km² et celui d'un mâle entre 4,8 et 17 km². Les mâles patrouillent sur les limites de leur territoire et peuvent être agressifs envers les intrus. Les plantations de café, souvent établies dans les régions de forêts humides, offrent certaines possibilités pour observer ce petit chat. Le fait qu'il occupe ces endroits suggère qu'il peut tolérer toute interférence humaine plus facilement que le kodkod qui, contrairement à l'oncille, est timide et ne s'adapte pas du tout à des environnements altérés par l'homme.

Il y a peu de spécimens dans les zoos. L'oncille se reproduit très mal en captivité et le taux de mortalité infantile est assez élevé.


Oncille en captivité
Oncille en captivité

MENACES

Largement chassée pour sa fourrure comme pour le jaguar, le margay, l'ocelot et la panthère des neiges, la chasse a fait d'énormes ravages sur les populations d'oncilles. Leur population a diminué de manière significative dans les années 1970 et 1980.

Les menaces actuelles pour ce félin sont principalement la perte d'habitat, la fragmentation des populations, les routes, le commerce illégal (animaux et peaux), et les tueries en représailles par les éleveurs de volaille.


Chat-tigre
L'oncille est également appelé Chat-tigre

STATUT

Considéré comme une espèce menacée, l'oncille est inscrite en Annexe I de la CITES interdisant tout commerce de l'espèce. La Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN répertorie ce félin dans la catégorie Vulnérable (VU). La sous-espèce Leopardus tigrinus oncilla est classée dans la catégorie En danger (EN).

De 1982 à 1990, l'oncille était classée comme Vulnérable (VU) par l'IUCN. Après une période de 11 ans, classées comme une Quasi menacées (NT) de 1996 à 2007, les populations ont commencé à diminuer à nouveau en 2008 et ont ensuite été reclassées dans la catégorie Vulnérable (VU).


Oncille 06
Gros plan de l'oncille

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît quatre sous-espèces d'oncilles :

- Leopardus tigrinus guttulus

- Leopardus tigrinus oncilla

- Leopardus tigrinus pardinoides

- Leopardus tigrinus tigrinus


Oncilla
En anglais, l'oncille est appelé Oncilla

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communOncille
Autres nomsChat-tigre
Chat tacheté
English nameOncilla
Español nombreLeopardo tigre
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleFelidae
Sous-familleFelinae
GenreLeopardus
Nom binominalLeopardus tigrinus
Décrit parJohann Christian Daniel von Schreber
Date1775



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

L'oncille
L'oncille

SOURCES