Manimalworld

Ocelot (Leopardus pardalis)


L'ocelot (Leopardus pardalis) est un mammifère carnivore appartenant à la famille des félins. Il forme avec d'autres espèces de chats sauvages le genre Leopardus. Le mot ocelot est d'origine nahuatl. Il est appelé "Cunaguaro" au Venezuela et "Jaguatirica" au Brésil. On dit que sa fourrure tachetée, qui lui sert de camouflage dans les forêts sombres, est la plus belle de tous les félins.


Ocelot (Leopardus pardalis)
Ocelot (Leopardus pardalis)
© Manimalworld



DESCRIPTION

L'ocelot est un félin de taille moyenne atteignant environ deux fois celle du margay. Les mâles mesurent approximativement 85 à 100 cm avec une queue de 30 à 41 cm et pèsent de 9 à 13 kg. Les femelles, un peu plus petites, mesurent de 66 à 82 cm avec une queue de 26 à 38 cm pour un poids variant de 7 à 70 kg.

L'animal est recouvert d'un pelage ras, marqué de taches sombres complètement ocellées formant des bandes foncées qui s'alignent tout le long du corps. La queue est annelée de noir ou possède des barres noires à la face supérieure.

La ressemblance avec le margay est frappante ce qui complique la distinction entre les deux espèces. Généralement, l'ocelot est plus grand que le margay. La queue de ce dernier est plus courte et ses yeux légèrement plus petits.

Le cri de l'ocelot ressemble fort à celui du chat domestique en colère. Pour écouter le cri de l'ocelot, cliquez sur le lecteur ci-dessous.

Écouter le cri de l'ocelot

Leopardus pardalis
Leopardus pardalis
© Manimalworld

tigreHABITAT

L'ocelot peut se trouver un peu partout dans le nord et le centre de l'Amérique du Sud, en Amérique centrale et au sud des États-Unis.

C'est un animal de la forêt et de la brousse. Dans la forêt, sa fourrure est d'une chaude couleur dorée, ce qui lui fournit un excellent camouflage sur le brun or des arbres. Dans la brousse, le pelage prend une teinte plus terne, grisâtre, qui est le meilleur des camouflages.


Leopardus pardalis distribution
Carte de répartition de l'ocelot

ALIMENTATION

L'ocelot est un mammifère carnivore dont le régime alimentaire se compose principalement de lièvres, souris, singes et d'oiseaux. En fait, l'ocelot mange tout ce qu'il peut tuer. S'il passe beaucoup de temps dans les arbres, il chasse pourtant toujours au sol marchant légèrement sur les orteils. Les petites proies sont dévorées par la tête, mais les plus grosses sont attaquées par une partie plus molle.


Ocelot au zoo de Seattle
Ocelot au zoo de Seattle

x-small TECHNIQUE DE CHASSE

L'odorat de l'ocelot est très développé, mais il compte d'avantage sur l'ouïe et la vue pour trouver ses proies dans ses expéditions nocturnes. Les petits félins ont une ouïe plus développée que les gros spécimens de la même famille et savent mieux repérer les couinements aigus d'une proie.

Les moustaches jouent également un rôle important dans la chasse. Elles sont si sensibles qu'elles permettent à l'ocelot de se déplacer dans les espaces réduits.

Lorsqu'il a repéré une proie, l'ocelot s'aplatit sur le ventre. Il rampe patiemment puis se précipite en avant et poursuit sa victime sur une courte distance, avant de rebondir à nouveau et de l'attraper entre ses griffes. C'est en lacérant les troncs d'arbres que l'ocelot maintient ses griffes bien acérées. La victime est rapidement mise à mort par une morsure au cou.

L'ocelot chasse également en couple. Pour coordonner leurs attaques et donner leur position, ils communiquent en poussant de petits cris.


Ocelot 02
Gros plan de l'ocelot

REPRODUCTION

On ne sait pas exactement quand ni à quelle fréquence l'ocelot se reproduit, mais il est possible que, dans des conditions favorables, il le fasse deux fois par an, en été et en hiver. Cela dépend sans doute de la région. En Arizona et en Argentine la reproduction peut être saisonnière.

Pendant la saison de reproduction, l'ocelot quitte son territoire pour trouver un partenaire. C'est la femelle qui fait le premier pas en lançant des appels bruyants pour attirer un mâle lorsqu'elle est en chaleur. Pendant l'accouplement, le mâle tient la femelle par la nuque. Dès que l'acte est accompli, la femelle repousse violemment le mâle, mais l'invite plus tard à reprendre l'accouplement.

Les jeunes naîtront deux mois plus tard dans un nid bien caché et arrangé par la femelle. Elle le tapisse parfois de fins duvets arrachés de son ventre. La femelle met bas 2 ou 4 petits et perce le sac au fur et à mesure que chacun se présente. Elle coupe le cordon ombilical et lèche le nouveau-né jusqu'à ce qu'il soit propre et sec, puis elle mange la délivre.

Les petits naissent velus, mais restent aveugles et vulnérables pendant quelques jours. La mère ne les abandonne que lorsque c'est absolument nécessaire. Pendant les premières semaines, ils sont nourris exclusivement de lait maternel et, pendant ce temps, celle-ci mange leurs excréments pour garder le nid tout à fait propre. Lorsque les petits sont un peu plus âgés, la mère leur apporte de petites proies vivantes pour leur apprendre à tuer. Plus tard, ils la suivent à la chasse. Lorsqu'ils sont devenus de bons chasseurs, la mère les expulse du nid s'ils ne partent pas d'eux-mêmes.


Leopardus pardalis albescens
Leopardus pardalis albescens

MŒURS

La plupart des félins sont territoriaux et l'ocelot ne fait pas exception à la règle. Il marque les limites de son territoire en arrosant les arbres d'urine. La plupart sont solitaires mais certains vivent en couple.

Ce félin est un solitaire et les femelles reproductrices occupent normalement des territoires qui ne se recouvrent pas, mesurant entre 0,8 et 15 km². Les mâles ont des territoires plus vastes qui englobent ceux de plusieurs femelles.

L'ocelot est un bon grimpeur, comme le margay, avec lequel il partage la majorité de son aire de répartition. Les deux espèces dorment dans les arbres, mais si le margay peut descendre tête en avant, l'ocelot, quant à lui, descend à reculons.


Leopardus pardalis aequatorialis
Leopardus pardalis aequatorialis

POPULATIONS

On estime la population d'ocelots de 80 000 à 150 000 individus, mais c'est une espèce chassée pour sa belle fourrure.


Leopardus pardalis melanurus
Leopardus pardalis melanurus

SAUVEGARDE

L'association Environmental Defense lance une campagne afin de financer la protection de l'ocelot, ce petit félin américain devenu fort rare. Bien que sa chasse soit interdite depuis 1972, cet animal doit faire face à un autre problème. Les ocelots qui vivent au Texas et au Mexique sont victimes de la déforestation. Récemment au Texas, des passages ont été aménagés par les autorités afin que les ocelots puissent se déplacer et se rencontrer en toute sécurité. Mais les études menées pour constituer ces passages n'ont pas été sérieusement préparées, de sorte que les félins n'empruntent pas ces voies de secours, peu adaptées à leurs mœurs, et aménagées hors de leurs pistes habituelles.

Environmental Defense travaille avec deux ONG mexicaines, The Nature Conservancy et Pronatura Noreste, qui cherchent à créer un corridor écologique le long de la frontière avec le Texas, afin de permettre aux ocelots de chasser et de se reproduire de part et d'autre de cette frontière.


Leopardus pardalis mitis
Leopardus pardalis mitis

ASSOCIATIONS DE PROTECTION

Pour en savoir plus sur les actions effectuées pour la sauvegarde de l'ocelot et de son habitat :

* Defenders of wildlife

Cette ONG très efficace et très réputée outre-Atlantique, bataille sur plusieurs fronts, et notamment pour la protection des félins. Un programme est consacré à l'ocelot, vous pouvez aider en envoyant des dons et en parrainant un animal.

* Big Cat Rescue

Cette autre association se consacre uniquement aux félins. Elle propose également un système de parrainage.


Leopardus pardalis pardalis
Leopardus pardalis pardalis

SOUS-ESPÈCES

Il existe onze sous-espèces d'ocelot, dont la différentiation se fait de manière géographique :

- Leopardus pardalis pardalis

- Leopardus pardalis aequatorialis

- Leopardus pardalis albescens

- Leopardus pardalis maripensis

- Leopardus pardalis mearnsi

- Leopardus pardalis mitis

- Leopardus pardalis nelsoni

- Leopardus pardalis pseudopardalis

- Leopardus pardalis puseaus

- Leopardus pardalis sonoriensis

- Leopardus pardalis steinbachi

Leopardus pardalis steinbachi
Leopardus pardalis steinbachi

SAVIEZ-VOUS QUE ?

* Dans le noir, un félin a une qualité de vue six fois supérieure à l'homme.

* Les félins sont les plus carnassiers des carnivores. Ils se situent au sommet de la chaîne alimentaire et ont donc peu d'ennemis en dehors de l'homme.

* L'ocelot dort la tête reposant sur les pattes antérieures étendues comme le chien. C'est le seul félin à dormir ainsi.

* Les petits félins mangent accroupis au-dessus de leur proie et non couchés comme la plupart des grands félins.

* L'ocema est le fruit d'un croisement entre un ocelot mâle et un puma femelle. Ce type de croisement a eut lieu la première fois en guyane.


Leopardus pardalis sonoriensis
Leopardus pardalis sonoriensis

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communOcelot
English nameOcelot
Español nombreGato Onza
Manigordo
Ocelote
Tigrillo
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleFelidae
Sous-famileFelinae
GenreLeopardus
Nom binominalLeopardus pardalis
Décrit parCarl von Linné (Linnaeus)
Date1758



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Ocelot 03
L'ocelot

FICHE POUR ENFANTS

Pour finir voici une petite fiche simplifiée en image pour les enfants de l'ocelot.


Ocelot fiche pour enfant
Fiche pour enfant de l'ocelot
© Manimalworld

SOURCES