Manimalworld

Lion blanc


Le lion blanc est un mammifère carnivore dans la famille des félins. Ce lion est une forme de mutation génétique de lion du Transvaal (Panthera leo krugeri) et nullement d'une espèce ou sous-espèce distincte. Le lion blanc peut s'observer occasionnellement à l'état sauvage dans les réserves naturelles d'Afrique du Sud comme la réserve de Timbavati qui jouxte le parc national Kruger. Cet animal fait également l'objet d'élevages sélectifs dans des zoos du monde entier.


Lion blanc (Panthera leo krugeri)
Lion blanc (Panthera leo krugeri)
© Manimalworld



HISTOIRE

Plus insaisissable que le léopard africain, plus rare que la légendaire panthère des neiges de l'Himalaya, et blanc comme l'ours polaire de l'Alaska, les rumeurs de l'existence des lions blancs ont existé dans la tradition orale africaine pendant des siècles. Alors que des rapports parlant de lions blancs sont apparus dans les années 1930, ce n'est qu'en 1975 que les observations réelles ont confirmé l'existence de ce mystérieux félin.

Une tanière contenant deux lions blancs (mâle et femelle) et leur sœur fauve couleur normale a été repérée dans la réserve naturelle de Timbavati à côté du parc national Kruger. Leur âge fut estimé alors à environ 8 semaines lors de leur découverte. Suite à la mort de leur mère, les jeunes lionceaux furent emmenés au zoo de Pretoria et fondèrent l'une des premières lignées de lions blancs. L'année suivante, un autre lionceau blanc a été vu vivant parmi un autre groupe de lions. Malheureusement, il a disparu quelques temps après et fut présumé mort. Depuis leur découverte par l'occident, les lions blancs et les lions portant le gène unique, ont été chassés, et expulsés de force de leur habitat naturel endémique.


Panthera leo krugeri
Panthera leo krugeri
© Manimalworld

CLARIFICATION

Bien qu'actuellement quelques voix s'élèvent afin de classer le lion blanc en temps que sous-espèce distincte, il est aujourd'hui considéré comme une variété mutante de lion du Transvaal (Panthera leo krugeri). Il ne s’agit donc pas d’une espèce ou d’une sous-espèce à part entière.

Le marqueur génétique qui rend les lions de couleur blanche n'a pas encore été identifié par la science. A l’inverse de la panthère noire, qui est mélanique, le lion blanc est la conséquence d’une variante génétique transmissible entre parents porteurs du même gène. On pourrait parler plutôt d'une forme de leucistisme, défaut génétique que l'on rencontre également chez le tigre blanc qui n'est également pas considéré comme une sous-espèce à part mais une forme mutante de tigre du Bengale.

Les lions blancs ne sont pas non plus atteints d’albinisme, qui est un défaut de pigmentation de la peau, des poils et des yeux résultant de l’absence de mélanine. En effet, les lions blancs ont les coussinets, les narines et les lèvres noirs, leurs yeux peuvent être de couleur noisette, bleu-gris ou vert. A savoir que l’albinisme est une absence héréditaire de pigmentation partielle ou totale. Il existe d'ailleurs des lions blancs albinos qui, eux, ont les yeux rouges.


Lion blanc 01
Lion blanc mâle
© Manimalworld

EN CAPTIVITÉ

Les lions blancs n'ont jamais été commun dans la nature, et à l'heure actuelle, la plus grande population est gardé dans les zoos du monde entier, où ils sont élevés pour la conservation biologique et de la biodiversité. Néanmoins, des problèmes de consanguinité sont rapidement apparut. Pendant les années 2003 à 2008 dans un jardin zoologique dans le nord de l'Italie, 19 lions blancs sont nés les mêmes parents, qui étaient à leur tour paternellement consanguins. Sur les 19 lions, 4 étaient mort-nés, treize sont décédés dans le mois suivant leur naissance, et un a été euthanasiés au bout de six mois. Comme pour le tigre blanc, les coordonnateurs du Species Survival Plan (SSP) découragent fortement le croisement de lions dans le seul but de créer des lions blancs.

Aujourd'hui, le plus malheureux à dire est que certains zoos peu scrupuleux font prévaloir un statut au lion blanc, comme ce fut le cas pour le tigre blanc afin d'attirer les visiteurs. D'autre part, au vu de la rareté du lion blanc, il est totalement dément que des cirques puissent se pavaner en présentant ces félins comme des attractions. Il faut savoir qu'aujourd'hui cinq cirques réputés ont en leur possession des lions blancs. L'animal n'ayant déjà pas sa place dans un cirque, que dire de la présence de ces magnifiques félins dans les chapiteaux pour amuser les galeries.


Lion blanc 02
Lion blanc femelle
© Manimalworld

SAUVEGARDE DU LION BLANC

Le lion blanc n'ayant aujourd'hui aucun statut à part, il n'existe aucune protection ciblée pour le protéger à l'état sauvage. Ce magnifique animal attire la convoitise des chasseurs de trophées, prêts à payer jusqu’à 130 000 dollars pour ce qu’on appelle une "chasse en boîte" qui consiste à mettre le lion dans une cage et les chasseurs n’ont qu’à mettre le fauve en joue et à tirer, sans prendre le moindre risque.

En 2002, une scientifique sud-africaine, Linda Tucker, a fondé la Global White Lion Protection Trust pour sauver les lions blancs. En collaboration avec Jason Turner, chercheur à l’Université de Prétoria, elle met en œuvre un programme pour réintroduire à Timbavati des lions blancs nés en parcs zoologiques.

Global White Lion Protection Trust est une ONG sud-africaine à but non lucratif basée dans la grande région de Timbavati responsable de la protection du lion blanc et le développement des valeurs culturelles associées qui les considèrent comme sacrés. L'objectif principal de cette fondation est de réintroduire les lions blancs dans leur aire de répartition naturelle.

* Global White Lion Protection Trust


Lion blanc 03
Gros plan du lion blanc
© Manimalworld

CROYANCES

Selon les connaissances autochtones, l'arrivée des lions Blancs dans la réserve de Timbavati et à un moment donné n'est pas un hasard. Les peuples indigènes à travers le monde croient que tout dans la nature arrive pour une raison. Nous vivons dans un univers rempli de sens, et l'arrivée des lions blancs à un endroit exactement aligné géographiquement avec les sites sacrés primaires le long du méridien du Nil fait partie d'un plan divin. Le méridien du Nil (31° Est) est aussi appelé le méridien du "First Time" ou "Zep Tepi" ou en d'autres termes le méridien où la vie est apparue sur la terre.

La région de Timbavati, au nord-est de l'Afrique du Sud, se trouve être exactement aligné avec le méridien du Nil où le Sphinx emblématique de l'Égypte ancienne est érigé. Le Sphinx représente la fusion de l'homme avec les lions, et les deux sont des créatures qui président à la chaîne alimentaire et sont par conséquent responsables de la régulation de l'ordre naturel de la vie.

Utilisé pour la recherche de signes spirituels dans la nature, les ancêtres africains voient l'arrivée des lions blancs dans le désert comme l'accomplissement d'une ancienne prophétie identifiant ces créatures majestueuses comme des messagers angéliques de Dieu. En termes spirituels leur coloration blanche représente la pureté et l'illumination, au-delà de toutes les connotations raciales. Le blanc est la lumière du soleil et contient toutes les couleurs du spectre.

Les ancêtres africains estiment que les lions blancs sont les animaux les plus sacrés sur le continent africain et sont là pour délivrer un message sacré pour l'humanité en cette époque de crise. Comme un prédateur, le lion est considéré comme le véritable gardien de la terre, tandis que le lion blanc, en particulier, est considéré comme le roi des rois, un gardien angélique présidant ce site sacré et joue un rôle extrêmement important dans l'écologie sensible de la région (et du monde entier). Pendant de nombreux siècles, les rois africains ont identifié la terre de Timbavati comme une zone protégée. Son nom "Tsimba-Vaati" est dérivé de l'ancienne langue Shangaan et signifie "l'endroit où les étoiles lions sont descendus des cieux".


Lion blanc 04
Lion blanc du zoo d'Amnéville
© Manimalworld

SAVIEZ-VOUS QUE ?

* Le lion blanc est atteint d'une forme de leucistisme qui lui donne sa couleur blanche. A l’opposé du leucistisme, certains félins (léopards, jaguars, servals, tigres) sont sujets au mélanisme, une excessive de proportion de mélanine dans la peau leur donnant leur apparence totalement noire.

* Le lion du Transvaal détient le record du monde de poids avec un mâle de 312 kg, spécimen répertorié malheureusement une fois abattu en 1964.

* Les lions blancs ne sont pas albinos, mais une rareté génétique unique à une région endémique sur le globe : la région de Timbavati. Le marqueur génétique qui rend leur couleur particulière aux lions blancs n'a pas encore été identifié par la science.

* Les lions blancs sont actuellement classés comme appartenant à la sous-espèce de lion du Transvaal (Panthera leo krugeri), bien que ce statut soit susceptible de changer après la recherche génétique menée par Global White Lion Protection Trust révélant d'importantes raisons pour une sous-spéciation de ce phénotype rare.

* En 2004, après douze ans d'extinction technique des lions blancs dans leur patrie ancestrale, la Global White Lion Protection Trust a commencé son programme de réintroduction. Aujourd'hui, l'organisation a réussi à réintroduire trois groupes de lions blancs intégrés dans leur habitat naturel endémique. Malgré la poursuite de la chasse aux trophées du commerce de lions dans cette région Timbavati, un bon nombre d'occurrences de lions blancs ont depuis été documentées sur une large zone, ce qui prouve la valeur de conservation de ce phénotype rare de la biodiversité de cette région sauvage.

* Actuellement, il n'existe aucune loi nationale ou internationale qui protège le lion blanc.


Lion blanc 05
Lionne blanche
© Manimalworld

GALERIE PHOTOS DU LION BLANC

Retrouvez ci-dessous quelques photos du lion blanc. Cliquez sur les images pour les agrandir. Les photographies présentées ci-dessous sont soumises à des droits d'auteurs. Pour toute utilisation, merci de contacter le webmaster du site.


Le lion blancPanthera leo krugeriLion blanc mâleLion blanc femelle
Gros plan du lion blancLion blanc du zoo d'AmnévilleLionne blanchePortrait de la lionne blanc
Portrait du lion blancLionne blanche d'AmnévilleWhite lionLion blanc mâle du zoo d'Amnéville
Le lion blancLe lionne blanche du zoo d'AmnévilleLion blanc 12Lion blanc 13
Lionne blanche d'AmnévilleGros plan du lion blanc d'AmnévilleGros plan d'une lionne blanchePhoto d'une lionne blanche en captivité

VIDÉO DU LION BLANC



Vidéos du lion blanc
Plus de vidéos

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communLion blanc
English nameWhite lion
Español nombreLeón blanco
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleFelidae
Sous-famillePantherinae
GenrePanthera
EspèceLion
AppartenanceLion du Transvaal

White lion
En anglais, le lion blanc est appelé White lion
© Manimalworld

SOURCES