Manimalworld

Chat sauvage d'Europe (Felis sylvestris sylvestris)


Le Chat sauvage d'Europe (Felis silvestris silvestris) est une sous-espèce de chat sauvage. Ce mammifère est avec le lynx le seul félin sauvage vivant en France. Le chat sauvage d'Europe est également appelé Chat forestier.


Chat sauvage d'Europe (Felis silvestris silvestris)
Chat sauvage d'Europe (Felis silvestris silvestris)



DESCRIPTION

Le chat sauvage d'Europe est un animal ressemblant au chat domestique classique en plus grand et en plus vigoureux. Ce félin mesure en moyenne 70 cm de long et entre 38 et 44 cm de haut pour un poids de 3 à 7 kg. Sa queue mesure environ 32 cm.

Le pelage du chat sauvage d'Europe est également différent du chat domestique. Il est bien plus touffu que celui de son cousin surtout pendant la saison hivernale. De plus la couleur du pelage ne varie quasiment pas allant du gris au fauve et rayé. La queue est noire à son extrémité et annelée de bandes noires.

On le distingue également par la présence d'une bande noire bien visible sur son dos, qui va de la nuque jusqu'au début de la queue. Ce chat lorsqu'il est adulte, atteint à peu près la taille d'un renard, il est donc d'un tiers plus grand que le chat domestique. Une autre particularité de ce félin est la tache de couleur blanc jaunâtre sur sa gorge.

Si le chat sauvage d'Europe ne peut être confondu du chat domestique, il peut malheureusement l'être du chat haret, un chat domestique retourné à l'état sauvage.


Felis silvestris silvestris
Felis silvestris silvestris

HABITAT

Le chat sauvage d'Europe est l'une des sous-espèces de chat sauvage vivant sur le continent européen. Il habite dans les forêts d'Europe de l'Est, d'Europe centrale et d'Europe de l'Ouest. Il est cependant absent en Scandinavie, en Islande, en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande.


Ce chat a besoin de forêts pour vivre surtout les feuillus qu'il apprécie particulièrement mais aussi de milieux ouverts afin de pouvoir chasser. C'est dans les massifs forestiers bordés de prairies, de vergers ou de pâtures que l'on trouve les populations les plus importantes. Tant que le paysage offre une continuité forestière importante, ce félin peut s'observer indifféremment dans les régions de plaines, de plateaux, de collines ou de moyenne montagne.


Felis silvestris silvestris distribution
Carte de répartition du chat sauvage d'Europe

ALIMENTATION

L'alimentation du chat sauvage d'Europe se compose à plus de 90 % de rongeurs, de 3 % d'oiseaux et de batraciens. Il se régale généralement de campagnols, de mulots, campagnols roussâtres, de campagnols terrestres, de loirs et de lapins de garenne. Le lapin est une proie aussi importante que les rongeurs en Espagne pour ce félin. Ce chat tue ses proies d'une morsure à la base du crâne une fois qu'il l'a saisie avec ses pattes avant.

Le chat sauvage d'Europe chasse toujours au sol et jamais dans les arbres. Il utilise deux techniques de chasse différentes :

- Technique d'approche : cette technique est une chasse mobile. Il se déplace continuellement en examinant les alentours à la recherche de son repas.

- Technique d'affût : Cette technique est une chasse stationnaire pouvant durer longtemps sur un terrain de quelques hectares. Pendant de longues minutes le chat attend patiemment en position assise ou couchée puis se déplace de quelques mètres pour reprendre aussitôt son attente jusqu'à ce qu'une victime se présente.


Chat sauvage d'Europe 01
Le chat sauvage d'Europe est un mammifère carnivore
© Manimalworld

REPRODUCTION

Le chat sauvage d'Europe atteint sa maturité sexuelle à l'âge de 9 mois pour les mâles et 10 mois pour les femelles. L'accouplement a lieu de janvier à mars. La période de gestation est estimée à une durée comprise entre 56 et 63 jours, après laquelle la femelle met au monde une portée entre 1 et 6 chatons. Pour les naissances, la femelle choisit un endroit caché et à l'abri de l'humidité et des intempéries. Des fourrés denses, des creux rocheux, un tas de bois ou même le terrier abandonné d'un renard ou d'un blaireau feront parfaitement l'affaire pour y élever sa progéniture.

La femelle allaite ses petits jusqu'à l'âge de 3 mois, ensuite elle commencera à leur apporter des proies mortes puis vivantes afin qu'ils apprennent les subtilités de la chasse. Les jeunes s'émancipent vers l'âge de 5 ou 6 mois. La longévité moyenne du chat sauvage d'Europe est d'environ 15 ans.


Chat sauvage d'Europe 02
Chat sauvage d'Europe juvénile

COMPORTEMENT

Le chat sauvage d'Europe est un animal solitaire qui défend son territoire contre les intrus, sauf en période de rut. Son domaine vital est très vaste allant de 190 à 1 200 hectares. Ce félin est de mœurs nocturne et crépusculaire, bien qu'il arrive que l'on puisse observer une activité diurne chez certains spécimens.

Si le territoire d'un mâle recouvre généralement celui de plusieurs femelles, il arrive que ces domaines se chevauchent également entre mâles. En période de disette, ce chat réalise des périples en-dehors de son territoire afin de trouver de la nourriture. Dans son domaine, le chat sauvage d'Europe possède plusieurs gîtes qu'il occupe régulièrement ou temporairement.

Bien qu'il soit d'un naturel solitaire, on peut parfois observer des gîtes diurnes d'un mâle et d'une femelle très proche l'un de l'autre. Lorsque les proies se font rares, certains chats cohabitent pour chasser ensemble. Lorsqu'il se sent menacé, le chat sauvage d'Europe hérisse son pelage, ouvre la gueule et fait le gros dos tout en soufflant.


Chat forestier
Le chat sauvage d'Europe est également appelé Chat forestier
© Manimalworld

MENACES

Partout en Europe, le chat forestier s'est fortement raréfié à cause de la chasse et des modifications faites à son habitat. Bien qu'étant un animal protégé depuis les années 1970, le chat sauvage d'Europe est toujours considéré comme un prédateur de gibier et il n'est pas rare qu'il soit prit pour cible par les chasseurs.

L'hybridation avec les chats domestiques est également une menace à prendre au sérieux. Les chatons issus de ces croisements sont fertiles et sont à même de se reproduire dans la nature ce qui pourrait être une cause d'extinction pour les souches sauvages.


Chat sauvage d'Europe au zoo d'Amnéville
Chat sauvage d'Europe au zoo d'Amnéville
© Manimalworld

SAVIEZ-VOUS QUE ?

* Il n'y a plus aujourd'hui de chats sauvages en Angleterre. Lorsqu'une observation est rapportée, il s'agit en fait d'un chat haret, un chat domestique retourné à l'état sauvage.

* Un os situé dans les organes vocaux des petits félins les empêche de rugir. Mais ils peuvent ronronner en inspirant comme en expirant, ce dont les grands félins sont incapables.

* Le chat sauvage d'Europe ressemble un peu au chat domestique tigré, mais son mode de vie est très différent. Sa férocité ne l'empêche pas d'être bien plus farouche que son cousin.


Chat sauvage d'Europe 04
Chat sauvage d'Europe au parc de Sainte-Croix
© Manimalworld

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communChat sauvage d'Europe
Autre nomChat forestier
English nameEuropean wildcat
Español nombreGato montés europeo
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleFelidae
Sous-familleFelinae
GenreFelis
EspèceChat sauvage
Nom binominalFelis silvestris silvestris
Décrit parJohann Christian Schreber
Date1775



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

European wildcat
En anglais, le chat sauvage d'Europe est appelé European wildcat
© Manimalworld

SOURCES