Manimalworld

Chat des pampas (Leopardus colocolo)


Le Chat des pampas (Leopardus colocolo) est un chat sauvage de la famille des félins (Felidae) dans le genre Leopardus comme le chat de Geoffroy. Cette espèce de chat réside en Amérique du Sud sur les hauts plateaux de l’Équateur jusqu'en Patagonie. Le chat des pampas est également connu sous le nom de Colocolo.


Chat des pampas (Leopardus colocolo)
Chat des pampas (Leopardus colocolo)



DESCRIPTION

Le chat des pampas ressemble au chat domestique d'aspect robuste, avec un visage large, les yeux couleur ambre et des oreilles pointues. Il mesure de 42 à 79 cm de long (tête-corps) pour un poids allant de 3 à 3,7 kg. La queue mesure de 22 à 33 cm de long.

La couleur du pelage varie du blanc jaunâtre au brun grisâtre ou gris argenté. Il peut être doux, court et bigarré, ou long, brut et presque banal. Les oreilles sont noires ou grises sur le dos, avec une tache gris argenté au centre, et deux bandes visibles courent entre les yeux, sur les joues et se réunissent sous la gorge. En général, les membres antérieurs et les membres postérieurs ont des bandes brunes distinctives, et la queue courte et touffue a des anneaux bruns ou noirs floutés. Une crinière dorsale existe chez certains individus.

Les différences de couleur de pelage sont tellement prononcées selon les régions qu'il a été proposé que le chat des pampas pourrait compter 3 sous-espèces et non 2 comme c'est le cas actuellement. Des études génétiques sont en cours pour déterminer si ce devait être réellement le cas. Les longs poils sur le dos, qui peuvent mesurer jusqu'à 7 cm de long, peuvent se hérisser lorsque l'animal est nerveux ou effrayé, créant une apparence d'être beaucoup plus grand qu'il ne l'est réellement.


Leopardus colocolo
Leopardus colocolo

HABITAT

Le chat des pampas est originaire d'Amérique du Sud. C'est un animal terrestre qui vit sur les hauts plateaux couverts de prairies. Son aire de répartition s'étend à travers la Colombie, l'Équateur, le Pérou, le Paraguay, l'Uruguay, le Chili et à la Cordillère des Andes en Argentine.

Il est originaire de la pampa et des régions avoisinantes du centre-ouest de l'Amérique du Sud. Comme son nom l'indique, le chat des pampas est généralement associé à la pampa ou aux prairies ouvertes. Cependant, il se produit également dans les forêts d'épineux et de broussailles, les forêts ouvertes, les plaines inondables, les zones marécageuses et les déserts froids semi-arides. Il peut se produire jusqu'à une altitude de 4 800 m. Il ne se produit pas en forêt tropicale de plaine.


Leopardus colocolo distribution
Carte de répartition du chat des pampas

ÉCOLOGIE

Le chat des pampas est un chasseur dont le régime alimentaire se compose de petits mammifères tels que des cochons d'Inde ainsi que des oiseaux vivant au sol ainsi que de leurs œufs. Grâce à sa capacité à occuper un large éventail d'habitats, il est susceptible de manger tous les petits vertébrés qu'il peut attraper.

On en connaît très peu sur les mœurs de cet animal. On pense cependant qu'il est principalement nocturne. C'est un grimpeur habile, mais rien n'indique qu'il utilise cette compétence pour la chasse ou tout simplement pour échapper à des prédateurs.

En captivité, la période de reproduction dans l'hémisphère nord se déroule d'avril à juillet. La période de gestation dure entre 80 et 85 jours, après laquelle naissent de 1 à 3 chatons. Il n'y a aucune information sur la reproduction et la longévité de l'espèce à l'état sauvage. En captivité, l'espérance de vie moyenne est de 9 ans, mais certains ont vécu pendant plus de 16 ans


Chat des pampas 01
Le chat des pampas est un prédateur carnivore

MENACES

Le chat des pampas est confronté à un certain nombre de menaces, mais en raison du manque d'informations concernant le statut de ce chat dans la nature, il est difficile de déterminer dans quelle mesure les populations sont touchées. Dans le passé, il était chassé en grand nombre pour sa fourrure. Environ 78 000 peaux étaient exportées d'Argentine entre 1976 et 1979, mais le commerce international a cessé en 1987.

Aujourd'hui, la destruction de son habitat est considérée comme la principale menace. Un grand pourcentage des pampas d'Argentine et d'Uruguay a été converti en terres agricoles et en pâturage, ce qui entraîne une réduction de l'habitat et proies.

Il arrive que le chat des pampas s'attaque aux élevages de volailles et les éleveurs le tuent en représailles. On sait que dans le centre du Chili et de l'Argentine les chasseurs et leurs chiens chassent de plus en plus fréquemment ce félin.


Chat des pampas 02
Chat des pampas en captivité

STATUT ET CONSERVATION

Le chat des pampas est une espèce inscrite en Annexe II de la CITES. La Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN répertorie ce félin dans la catégorie Quasi menacé (NT).

La chasse est interdite en Argentine, en Bolivie, au Chili et au Paraguay, au Pérou et réglementé. Malheureusement, il n'existe aucune protection juridique actuellement au Brésil ou en Équateur. Les mesures de conservation recommandées par le Groupe de spécialistes des félins de l'UICN / SSC recommandent de déterminer si le chat des pampas est réellement une espèce distincte, s'il existe plus de 2 sous-espèces, et de mener des recherches sur son comportement, l'écologie et la distribution dans les prairies de la pampa argentine.


Chat des pampas 03
Gros plan du chat des pampas

tigreSOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle de l'ITIS, il existe deux sous-espèces de chat des pampas :

- Leopardus colocolo colocolo

- Leopardus colocolo wolffsohni


Colocolo
En anglais, le chat des pampas est appelé Colocolo

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communChat des pampas
Autre nomColocolo
English nameColocolo
Español nombreGato de los pajonales
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleFelidae
Sous-familleFelinae
GenreLeopardus
Nom binominalLeopardus colocolo
Décrit parJuan Ignacio Molina
Date1782



Satut IUCN

Quasi menacé (NT)

Chat des pampas 04
Le chat des pampas

SOURCES