Manimalworld

Chat bai (Pardofelis badia)


Le Chat bai (Pardofelis badia), ou Chat doré de Bornéo, est un chat sauvage vivant à Bornéo. Ce félin appartient au genre Pardofelis comme le chat de Temminck. Le Chat bai est une espèce fort peu connue et sans la plus rare.


Chat bai (Pardofelis badia)
Chat bai (Pardofelis badia)



DESCRIPTION

Le chat bai est un félin de la taille d'un chat domestique. Il mesure entre 45 et 67 cm de long (tête-corps) pour un poids estimé entre 3 et 4 kg. La queue mesure entre 32 et 38 cm de long. Le poids est estimé car la seule donnée disponible provient d'une femelle captive très mince, les scientifiques estimant qu'un adulte en bonne santé pèserait plus.

Le chat bai ressemble au chat de Temminck possède un pelage uniforme roux ou gris. La couleur du pelage varie en deux types allant du gris-noir au brun-roux, bien que cette dernière semble être plus fréquente. La coloration de cette espèce est relativement uniforme sur le dos et les flancs, mais il est généralement plus pâle sur les parties inférieures, avec le ventre brun doré et le dessous du menton est blanc. Deux bandes brun pâle sont visibles sur les joues, tandis que le dos, le ventre et les jambes peuvent être couverts de taches noires pâles. Les oreilles sont brun-noir à l'extérieur, mais plus pâle à l'intérieur, et la longue queue caractéristique devient plus étroite à la pointe et a une bande blanche sur la face inférieure, partant du milieu jusque vers l'extrémité de la queue.

La tête est de forme arrondie. Le revers des oreilles, placées assez bas sur le crâne, est gris foncé et ne porte pas de tache blanche au milieu. Une rayure part du côté externe de chaque œil vers le front et des rayures peu visibles traversent horizontalement les joues. À l’arrière du crâne, des marques forment la lettre M. La dentition se caractérise par une première prémolaire supérieure de petite taille, avec une tête arrondie et une unique racine.


Pardofelis badia
Pardofelis badia
© Flickr: Felidae Fund's Photostream

HABITAT

Le chat bai est l'un des félins les plus rares et les moins étudiés dans le monde. Il est endémique de l'île de Bornéo. Il a été aperçu dans les deux États malaisiens de Sarawak et de Sabah, sur la pointe nord et nord-ouest de l’île. Dans les provinces indonésiennes du Kalimantan, les rencontres sont concentrées sur le centre de l’île.

Le chat bai est le plus souvent observé dans les forêts primaires, notamment les forêts de diptérocarpacées. Quelques signalements ont été faits dans les forêts secondaires de diptérocarpacées et un seul dans une mangrove. Récemment, cette espèce a été observée près des berges et à proximité d'autres cours d'eau, avec de multiples rapports des pêcheurs locaux de sa présence dans ces habitats.. Le chat bai est capable de survivre et de recoloniser les forêts modifiées par l’abattage sélectif, mais avec une possible réduction de sa densité de population.


Pardofelis badia map
Carte de répartition du chat bai

tigreÉCOLOGIE

On sait peu de choses sur l'écologie du chat bai. Réputé féroce, il vit probablement en solitaire. Son régime alimentaire se compose de petits mammifères tels que les rats et les souris, mais aussi d'insectes, de singes et d'oiseaux. Il est probablement charognard à ses heures et peut s’attaquer à des proies plus grosses que lui.

Du fait de sa rareté et de sa discrétion, aucune donnée sur sa reproduction et son mode de vie n’a jamais été collectée. Il a été suggéré que le chat bai pourrait être arboricole grâce à des observations de l'espèce dans les branches basses. Mais il ne s'agit actuellement que de spéculations non vérifiées.


Chat bai 01
Le chat bai est un prédateur carnivore

MENACES

Le chat bai est une espèce exceptionnellement rare. Ce chat semble préférer les habitats forestiers et la déforestation à grande échelle dans certaines parties de son aire est susceptible d'être la menace principale pour ce félin. Les chasseurs opportunistes et le piégeage accidentel sont également des menaces non négligeables. On sait également que la contrebande de cette espèce se produit dans certaines régions. À ce jour, moins de 25 chats bais ont été recensés ce qui est fort peu.


Chat bai 02
Chat bai en captivité
© Jim Sanderson

STATUT ET CONSERVATION

Le chat bai est une espèce inscrite en Annexe II de la CITES et est recommandée pour être inscrite en Annexe I. Depuis 2002, la Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN répertorie ce félin dans la catégorie En danger (EN).

Le chat bai est protégé juridiquement sur l'île de Bornéo, mais l'application des lois pour endiguer le commerce illégal n'est pas vraiment respectée. Des suggestions ont été faites récemment pour aider à la conservation du chat bai, y compris des améliorations pour la réduction de la destruction de son habitat et la réalisation d'enquêtes pour augmenter la connaissance sur les populations sauvages existantes et de l'habitat de cette espèce. En outre, des recommandations ont été faites pour mettre en place des programmes d'élevage en captivité pour augmenter leur nombre. Aucune autre mesure de conservation connue n'a été prise pour assurer a survie du chat bai, ce qui présage un avenir incertain pour l'espèce elle-même.


Catopuma badia
Catopuma badia
© Jim Sanderson

TAXINOMIE ET ÉVOLUTION

En 1874, John Edward Gray décrit d'abord le chat bai sous le nom scientifique de Felis badia sur la base d'une peau et d'un crâne recueillis au Sarawak en 1856. On pensait alors qu'il s'agissait d'un chaton d'un chat de Temminck. En 1932, Reginald Innes Pocock a placé l'espèce dans le genre Badiofelis. En 1978, il a été placé dans le genre Catopuma. Les tissus et échantillons de sang ont conservé jusqu'en 1992 au Sarawak Museum.

Des analyses génétiques et morphologiques ont confirmé la relation étroite avec le chat de Temminck, et que les deux espèces ont divergé à partir d'un ancêtre commun, il y a 4 ou 5 millions d'années, bien avant la séparation géologique de Bornéo de l'Asie continentale.

La classification du chat bai dans le genre Catopuma a été largement reconnue jusqu'en 2006. En raison de l'étroite relation évidente du chat bai avec le chat de Temminck et le chat marbré, il a été suggéré en 2006 que les trois espèces devraient être regroupées dans le genre Pardofelis.


Chat doré de Bornéo
Le chat bai est aussi appelé Chat doré de Bornéo

SAVIEZ-VOUS QUE ?

* À ce jour, moins de 25 chats bais ont été enregistrés dans l'île de Bornéo, ce qui en fait l'un des chats les plus rares et le moins étudié au monde.

* Un chat bai a été photographié par Jedediah Brodie (Universiti Malaisie Sabah / Université de la Colombie-Britannique) et Anthony Giordano (ESPÈCE / Texas Tech University) de l'association Panthera . Leurs photographies sont les premiers enregistrements de ce chat très difficile à atteindre dans les montagnes de Bornéo, à 1 460 m d'altitude. Les enregistrements ajoutent à notre connaissance très limitée de l'espèce qui a été photographié vivante pour la première fois en 1998 et où la plupart des dossiers précédents lui conféraient un habitat de plaines denses à moins de 800 m d'altitude.

* L'association Panthera coopère également avec l'Université d'Oxford WildCRU sur un projet mené par Andrew Hearn et David Macdonald, qui a photographié le chat bai à 28 reprises, peut-être le plus grand nombre d'enregistrements connu. Hearn et Joanna Ross furent également les premiers à filmer l'espèce grâce à une caméra-piège placée dans la forêt en 2007.


Chat bai 03
Illustration d'un chat bai

PLUS D'INFOS

Pour en savoir plus sur le chat bai et sa conservation :

* Wild Cats World - Borneo bay cat

* International Society for Endangered Cats

* WWF - Heart of Borneo Forests

* Borneo Conservation Trust

* Wildlife Conservation Network


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communChat bai
Autres nomsChat doré de Bornéo
English nameBay cat
Español nombreGato de Borneo
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleFelidae
Sous-familleFelinae
GenrePardofelis
Nom binominalPardofelis badia
Décrit parJohn Edward Gray
Date1874



Satut IUCN

En danger (EN)

Bay cat
En anglais, le chat bai est appelé Bay cat
© Jim Sanderson

SOURCES