Manimalworld

Alligator de Chine (Alligator sinensis)


L'alligator de Chine (Alligator sinensis) est la deuxième espèce d'alligator connue appartenant à l'ordre des crocodiliens dans la famille des alligatoridés. L'alligator de Chine est l'une des plus petites espèces de crocodiliens mais aussi l'une des plus menacées d'extinction.


Alligator de Chine (Alligator sinensis)
Alligator de Chine (Alligator sinensis)



DESCRIPTION

L'alligator de Chine est l'une des plus petites espèces de crocodiliens ne dépassant guère les 2 m de long. Il existe quelques rapports dans la littérature historique chinoise faisant mention de spécimens de 3 m, mais il est peu probable que l'on puisse en rencontrer de nos jours. Son apparence est assez similaire à celle de l'alligator d'Amérique bien qu'il existe quelques différences. L'une de ces différences est, bien sûr, la taille et le poids. L'alligator de Chine pèse en moyenne 40 kg.

La dentition de l'alligator de Chine, composées d'un total de 72 à 76 dents, est mieux adaptée au broyage des mollusques à coquille dure dont ils se nourrissent. Les écailles sur la face ventrale sont ossifiées, ce qui rend la peau inutile sur le marché international.

Les jeunes alligators chinois sont noirs avec des bandes jaunes semblables aux petits de l'alligator d'Amérique, bien que ces derniers présentent un plus grand nombre de bandes. Contrairement à l'alligator américain, l'alligator chinois est entièrement recouvert d'écailles, présente des plaques osseuses sur chaque paupière supérieure et le bout du museau est légèrement retroussé et plus effilé.

Les alligators chinois adultes sont gris jaunâtre avec des taches noires prononcées sur la partie de la mâchoire inférieure. Leur longue queue épaisse fournit une force locomotive primaire dans l'eau. Contrairement aux crocodiles, les dents mandibulaires de la mâchoire inférieure s'insèrent parfaitement dans la mâchoire supérieure, et ne sont pas exposées lorsque les mâchoires sont fermées.


Alligator sinensis
Alligator sinensis

HABITAT

À l'origine, on rencontrait l'alligator de Chine dans une grande partie de la Chine. Aujourd'hui, son aire de répartition se limite aux zones humides autour du fleuve Yangtsé. Les populations les plus connues vivent dans les provinces d'Anhui, du Jiangau et du Zhejiang. Il semble avoir disparu dans les autres secteurs où il vivait auparavant.

L'alligator de Chine préfère les rivières d'eau douce à courant lent, les lacs, les étangs et les marécages. Les alligators passent entre six et sept mois en hibernation dans les réseaux de terriers complexes dans le but d'échapper aux conditions climatiques extrêmes associées aux latitudes septentrionales où ils se produisent. Les températures de ces terriers ne tombent que rarement en dessous de 10°C.


Alligator sinensis range map
Carte de répartition de l'alligator de Chine

ALIMENTATION

L'alligator de Chine se nourrit principalement d'invertébrés aquatiques tels que des escargots et des moules, mais aussi de vertébrés tels que des poissons. Comme tous les crocodiliens, cet alligator est opportuniste et peut s'en prendre à d'autres proies passant à sa portée y compris les rats et les canards.


Alligator de Chine 01
L'alligator de Chine se nourrit de petites proies

REPRODUCTION

Chez l'alligator de Chine, la femelle atteint sa maturité sexuelle vers l'âge de quatre ou cinq ans. Le comportement reproducteur commence pendant l'été boréal, lorsque les températures sont plus élevées. Les nids sont construits sur des monticules composés de matière végétale et de boue comme les nids des alligators d'Amérique, mais en plus petit. Les nids sont construits entre juillet et août, dans lequel dix à cinquante œufs sont déposés. La période d'incubation dure environ soixante-dix jours à des températures normales d'incubation d'environ 30°C.

Les femelles gardent le nid contre les prédateurs environnants. Les juvéniles sortiront de leur coquille en septembre. La femelle retire les débris couvrant le nid et transporte ensuite sa progéniture à l'eau. La mère vivra avec ses petits pendant leur premier hiver, mais on connaît peu de choses sur les interactions en adultes et juvéniles.

En moyenne, l'alligator de Chine peut vivre 50 ans, mais certains spécimens en captivité ont déjà atteint l'âge honorable de 70 ans.


Alligator de Chine 02
Alligator de Chine juvénile

COMPORTEMENT

L'alligator de Chine sommeille de la fin de l'automne jusqu'au début du printemps lorsque les températures sont fraîches. Il crée des terriers d'environ un mètre de profondeur près des berges des zones humides. Une fois qu'il sort de son terrier en avril, il se prélasse au soleil afin d'augmenter sa chaleur corporelle. L'alligator chinois est un animal ectotherme ne pouvant générer sa propre chaleur.

L'alligator de Chine est un animal aquatique qui peut également utiliser l'eau pour sa thermorégulation en restant dans les colonnes d'eau chauffées par le soleil et en se déplaçant vers les zones ombragées pour se rafraîchir.


Alligator de Chine 03
Alligator de Chine au zoo de Shanghai

STATUT DE L’ESPÈCE

Les populations sauvages d'alligators de Chine sont estimées à moins de 200 individus, ce qui en fait une espèce hautement en danger d'extinction. Les populations sauvages ont une distribution très limitée et sont pratiquement éteintes, mais les populations captives sont en bonne santé. Actuellement, l'espèce est inscrite à l'Annexe I de la CITES. La Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN la classe dans la catégorie En danger critique (CR).


Alligator chinois
L'alligator chinois

MENACES

La réduction des populations d'alligators de Chine est principalement attribuable à la conversion de son habitat en zones agricoles. L'empoisonnement des rats, que mangent normalement les alligators, a également été responsable de leur déclin. Dans la dernière décennie, on a trouvé très peu de nids sauvages et encore moins de descendances viables.

L'alligator de Chine est actuellement en conflit pour la distinction peu enviable d'être le crocodilien le plus menacé de la planète avec le crocodile des Philippines. La destruction des habitats a été la principale cause de son déclin, avec la plupart des zones humides en cours de modification en raison de la pression démographique humaine. La construction de barrages a été un facteur important dans cette destruction, bien que les marais transformés en terres agricoles aient été la menace la plus importante pour les populations restantes. Les populations sauvages dans les zones où les terres humides naturelles restent sont extrêmement faibles, en partie en raison d'importantes inondations dans un passé récent, notamment en 1957.

La plupart des alligators restants vivent encore dans les zones qui ont déjà été partiellement modifiées à des fins agricoles entraînant des conflits entre humains et alligators. Pour un fermier chinois, l'alligator n'est rien d'autre qu'une nuisance coûteuse à éliminer.


Alligator de Chine 05
Alligator de Chine en captivité

CONSERVATION

Bien que l'alligator de Chine soit une espèce timide, qui vit souvent dans des terriers autour de zones densément peuplées par l'homme, les individus qui s'y trouvent sont généralement tués par peur ou à cause des problèmes qu'ils causent aux agriculteurs. Le Centre de reproduction d'Anhui abrite un nombre élevé d'alligators en captivité qui vit dans les 26 petites réserves protégées. La valeur de conservation de ces centres a été critiquée, cependant, par manque de programmes destinés aux populations sauvages ces centres restent une ultime solution pour sauver l'espèce.

Le gouvernement chinois a fait des progrès remarquables pour la sauvegarde des alligators. Plusieurs millions de dollars ont été alloués à la création de nouveaux habitats et la réintroduction des alligators en captivité dans la nature. Dans d'autres pays, les alligators chinois ont été élevés en captivité avec succès, notamment en Europe et aux États-Unis. La survie de cette espèce dépendra de l'appui non seulement du gouvernement chinois, mais aussi des populations locales qui devront vivre avec les alligators.


Chinese alligator
En anglais, l'alligator de Chine est appelé Chinese alligator

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communAlligator de Chine
English nameChinese alligator
Español nombreAligátor chino
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseReptilia
Sous-classeArchosauromorpha
OrdreCrocodilia
FamilleAlligatoridae
GenreAlligator
Nom binominalAlligator sinensis
Décrit parAlbert-Auguste Fauvel
Date1879



Satut IUCN

En danger critique (CR)

L'alligator de Chine
L'alligator de Chine

SOURCES