Manimalworld

Dauphin de Chine (Lipotes vexillifer)


Le dauphin de Chine (Lipotes vexillifer), ou Baiji, est un dauphin vivant en eau douce aujourd'hui disparu. Ce cétacé était l'unique membre du genre Lipotes. Le dauphin de Chine est une espèce déclarée officiellement éteinte depuis le 13 décembre 2006.


Dauphin de Chine (Lipotes vexillifer)
Dauphin de Chine (Lipotes vexillifer)



DESCRIPTION

Mesurant entre 1,40 et 2,50 m pour un poids allant de 100 à 160 kg, le dauphin de Chine ou Baiji était muni d'un long bec, une caractéristique remarquable et unique pour un mammifère. Celui-ci, d'une longueur pouvant atteindre 60 cm, était garni de 31 à 38 paires de dents coniques qui l'aidaient à tuer ses proies telles que les crabes et les petits poissons.

Le dimorphisme sexuel entre le mâle est la femelle est perceptible par rapport à leur taille, le mâle étant plus grand de près de 40 cm que la femelle. Le baiji, à l'instar des autres dauphins, a un corps fusiforme de couleur bleu gris pâle sur le dos et blanc sur le ventre.


Lipotes vexillifer
Lipotes vexillifer

L'anatomie du dauphin de Chine était exceptionnelle et suscitait encore beaucoup d'interrogations. En effet, ce cétacé s'était remarquablement adapté aux eaux boueuses de son nouvel habitat, au point que sa vision s'était progressivement réduite, ses yeux perdant de leur acuité, alors que s'était développé un système d'écholocation extrêmement performant qui lui permettait de chasser et de capturer les proies les plus menues.

Le dauphin de Chine était également connu sous les noms de :

- Baiji

- Dauphin du Chang Jiang

- Dauphin du Yangzi

- Déesse du Yangzi


Baiji
Le dauphin de Chine était également appelé Baiji

HABITAT

Le dauphin de Chine était une espèce présente en Chine dans l'embouchure du Chang Jiang (Yangtzé) jusqu'au nord à environ 1 900 km en amont du fleuve. On les trouvait également dans les régions inférieures de la rivière Quintangjiang.

Il s'agissait d'une espèce grégaire que l'on retrouvait habituellement par groupe d'environ 10 individus.


Lipotes vexillifer distribution
Carte de répartition du dauphin de Chine

ALIMENTATION

Le baiji se nourrissait principalement de poissons et de crustacés d'eau douce.

Il utilisait son long bec pour sonder les fonds boueux pour trouver ses proies. Le dauphin de Chine n'était pas un champion en apnée, car ses plongées ne duraient pas plus de dix à vingt secondes.

Comme le dauphin d'Amazonie, le dauphin de Chine avait une mauvaise vue. Toutefois son système d'écholocation était très développé et lui était très utile pour trouver sa nourriture.


Dauphin de Chine 01
Le dauphin de Chine est un dauphin d'eau douce

REPRODUCTION

Les informations sur la reproduction du dauphin de Chine sont rares. On sait, par exemple, que leur maturité sexuelle était atteinte vers l'âge de trois ou quatre ans.

En général, la saison de l'accouplement se déroulait au printemps et en automne. La période de gestation était de l'ordre de six à douze mois. Le baiji était un animal vivipare, ainsi les femelles donnaient naissance à un jeune de 90 cm de long. Elles ne donnaient naissance qu'à un petit uniquement tous les deux ans.

Plusieurs points restent néanmoins inconnus et le resteront à tout jamais. Par exemple combien de temps les petits étaient allaités par leur mère, s'il existait une association ente la mère et sa progéniture une fois les jeunes sevrés et quelle était la longévité du dauphin de Chine. Un spécimen capturé à l'état sauvage avait un âge estimé à 80 ans. Ce chiffre donne une estimation minimale de la durée de vie que pouvait avoir l'espèce.


Dauphin de Chine 02
Gros plan du dauphin de Chine

COMPORTEMENT

Le comportement du dauphin de Chine est resté en grande partie un mystère. On sait tout de même que le baiji était un animal grégaire que l'on rencontrait souvent en couple ou en groupe d'environ 10 individus. La plupart de son temps était consacré à la recherche de nourriture. La nuit, il se reposait dans des zones à faible courant.


Dauphin de Chine 03
Dauphin de Chine en captivité

HISTOIRE

Les découvertes de fossiles indiquent que le dauphin de Chine a migré du Pacifique vers le fleuve Chang Jiang il y a 20 000 ans. Ces dauphins sont déjà décrits sous la dynastie Han dans une encyclopédie biologique, Erya. On estime qu'à cette époque la population de dauphin de Chine comptait environ 5 000 individus.

En 1978, l'académie chinoise des sciences créa une branche de l'institut d'hydrologie de Wuhan, Le centre de recherche du dauphin d'eau douce. La taille de la population a toujours été difficile à estimer. Mais en décembre 2006, l'espèce a été déclarée comme éteinte.

Cela faisait une cinquantaine d'années qu'aucune espèce de grand vertébré n'avait été déclarée éteinte. La dernière en date fut l'otarie du Japon.

Un spécimen captif, nommé Qi, vécut à l'institut hydrologique de Wuhan de 1980 au 14 juillet 2002. Qi fut capturé par un pêcheur dans le fleuve Chang Jiang. Il y eut un autre dauphin capturé, mais il mourut après un séjour d'un an dans le sanctuaire semi naturel du dauphin de Chine à Shishou qui était vide depuis 1980. Une femelle fut également trouvée près de Shanghai en 1998, mais ne se nourrissant pas suffisamment, elle mourut un mois plus tard.

Pour un des membres de l'expédition 2006, le biologiste Sam Turvey de la société de zoologie de Londres, cette perte est une tragédie. Elle représente la disparition d'une branche complète dans l'évolution de l'arbre de vie. Cela met bien en avant que nous n'avons pas encore pris nos complètes responsabilités en tant que gardien de la planète.

Malgré l'annonce officielle de sa disparition le 11 Août 2007 par l'académie chinoise, une photographie d'un individu aurait été prise le 13 Août 2007 dans la ville de Tongling dans la province chinoise d'Anhui. Authentifiée par les scientifiques, cette photographie est bien celle d'un dauphin de Chine. Ce qui remettait en cause son entière extinction.


Dauphin de Chine 04
Qi, le dernier dauphin de Chine en captivité

CHRONOLOGIE RAPIDE

* Début du XXème siècle : 5 000 individus

* 1979 : la République populaire de Chine déclare le dauphin de Chine comme espèce en danger

* 1983 : une loi nationale interdit la chasse au baiji

* 1989 : il ne reste plus qu'une population résiduelle de 300 individus

* 1990 : la population de dauphins de Chine tombe en dessous des 200 spécimens.

* 1997 : les dernières estimations révèlent qu'il ne resterait plus que 50 individus vivant.

* 1998 : le recensement effectué cette année là ne compte plus que 7 spécimens.

* 2006 : l'espèce est considérée comme éteinte.

* 2007 : le dauphin de Chine est officiellement déclaré comme espèce éteinte.


Dauphin de Chine 05
Le dauphin de Chine fut officiellement déclaré éteint en 2007

DÉCLIN ET EXTINCTION

Le dauphin de Chine a été officiellement déclaré espèce en danger en 1979 et sa chasse fut interdite en 1983. Malgré ces lois, sa population chutait de trois cent à deux cent individus selon les estimations faites entre 1986 et 1990. En 1997, il ne restait déjà plus que treize individus recensé, bien que l'on estimait qu'il était possible que certains spécimens aient pus échappés au recensement. Selon ces mêmes estimations, on pensait qu'il restait environ 50 individus encore en vie dans le fleuve.

En 1998, une expédition scientifique menée sur le fleuve Chang Jiang fut la dernière à apercevoir sept représentants de l'espèce. Une dernière observation aurait été effectué en 2005, selon une lettre publiée dans le journal Royal Society Biology Letters, la publication de la société royale de biologie britannique, mais ce rapport est sujet à caution et ne concernait qu'un seul individu déchiqueté par une hélice de bateau.

En mai et juin 2006, deux nouvelles recherches ont été effectuées, dont une expédition internationale de six semaines comprenant des scientifiques chinois, japonais et américains ont échouées et l'espèce Lipotes vexillifer a été déclaré éteinte, probablement victime de la pollution explosive du fleuve, de la pêche et du trafic fluvial.

Alors que Wang Ding, de l'académie des sciences chinoises, qui a dirigé l'expédition de 2006, se refuse encore d'admettre l'extinction du baiji, les zoologistes du monde entier ne se font plus d'illusions. Ils considèrent que même s'il en existe encore, ce qui serait fort improbable, leur nombre serait insuffisant pour permettre leur survie même en captivité.


Dauphin de Chine 06
Le dauphin des rivières chinoises

CAUSES DE L'EXTINCTION

La principale raison de la disparition de ce superbe cétacé est bien évidemment la pollution croissante des fleuves de Chine.

Le nombre croissant de cargos parcourant le fleuve empêchait le sonar du dauphin de fonctionner correctement et plusieurs individus se blessèrent ou mourraient déchiqueté par les hélices de ces bateaux. Le développement de la pêche aux filets a eu des effets désastreux sur les populations qui se retrouvaient prisonniers de ces derniers qui mourraient asphyxiés.


Dauphin de Chine 07
Dauphin de Chine victime de la chasse

CONSERVATION TARDIVE

La fondation pour la conservation du dauphin de Chine de Wuhan, la première organisation chinoise de protection d'une espèce aquatique, fut fondée en décembre 1996. La fondation a récolté 1 383 924,35 CNY, soit environ 134 571 euros, et a financé la préservation des cellules in vitro et la maintenance des équipements ainsi que le sanctuaire de Shishou crée en 1998.

Malgré les efforts faits pour sauvegarder l'espèce, ils restèrent insuffisants et beaucoup trop tardifs pour espérer la sauver de l'extinction.

On le savait menacé par la démographie métastasique de l’humanité, qui a conduit à l’édification du gigantesque barrage des Trois-Gorges sur son fleuve, l’immense Yang-Tsé-Kiang. Mais on espérait un petit répit, un sursaut, qui aurait conduit les autorités chinoises à tout faire pour sauver cet emblématique animal. En vain. Le dauphin de Chine, ou Baiji a officiellement été déclaré éteint en 2007.

En tant que mammifère, qui plus est de grande taille, il fait déjà partie d’une petite élite animale qui le classe automatiquement parmi les richesses primordiales du patrimoine de cette Terre. Qui plus est, le baiji, dont le nom scientifique est Lipotes vexillifer, était le seul membre du genre Lipotes. La disparition du dauphin de Chine est encore plus inacceptable lorsqu’on considère le battage médiatique et la sympathie que suscite un autre animal emblématique chinois hautement menacé, le panda géant.

Déjà disparu, ce cétacé n’a livré que bien peu de ses secrets, et notamment reste énigmatique quant à ses liens de parenté avec les autres dauphins. Est-il réellement un cousin du dauphin d'Amazonie, avec lequel il est parfois classé (dans la famille des Iniidae) ? Ou du dauphin du Gange (Platanistidae) ? Ou, plus vraisemblablement, doit-il ses particularités à une évolution indépendante, qui a conduit à l’une des innombrables convergences évolutives dont la nature est coutumière ?

Le dauphin de Chine est le premier grand mammifère à s’éteindre depuis une cinquantaine d’années. Qui sera le prochain de la liste ? Entre les autres cétacés d’eau douce (ou même marins), les rhinocéros (en particulier le rhinocéros de Sumatra), le kouprey, ou, plus près de nous, le phoque moine de la Méditerranée ou le lynx pardelle, ce ne sont pas les raisons de broyer du noir qui manquent.


Chinese River Dolphin
En anglais, le dauphin de Chine est appelé Chinese River Dolphin

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communDauphin de Chine
Autre nomBaiji
English nameChinese River Dolphin
Español nombreDelfín chino de río
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCetacea
Sous-ordreOdontoceti
FamilleLipotidae
GenreLipotes
Nom binominalLipotes vexillifer
Décrit parGerrit Smith Miller, Jr.
Date1918



Satut IUCN

Eteint (EX)

Dauphin de Chine 08
Le dauphin de Chine

FICHE POUR ENFANTS

Retrouvez ci-dessous une fiche simplifiée en image pour vos enfants du dauphin de Chine.


Dauphin de Chine 09
Fiche pour enfants du dauphin de Chine
© Manimalworld

SOURCES