Manimalworld

Hydropote (Hydropotes inermis)


L'hydropote (Hydropotes inermis) est un mammifère originaire d'Asie appartenant à la famille des cervidés, bien qu'il ressemble plus à un porte-musc qu'à un cerf. Il est l'unique représentant du genre Hydropotes. L'hydropote est également appelé Cerf d'eau ou Chevreuil des marais.


Hydropote (Hydropotes inermis)
Hydropote (Hydropotes inermis)



DESCRIPTION

L'hydropote est un petit mammifère mesurant entre 77 et 100 cm de long, de 45 à 55 cm de hauteur d'épaule pour un poids allant de 8 à 14 kg. La taille de la queue varie de 6 à 7,5 cm de longueur. Le dimorphisme sexuel est présent chez cette espèce, les mâles étant un peu plus grands et plus lourds que les femelles. L'une des caractéristiques notables chez cet animal est qu'il est l'unique membre de la famille des cervidés (Cervidae) à ne pas porter de bois sur la tête.

Le pelage de ce cerf est assez épais et grossier. Il est de couleur brun rougeâtre en été et plus grisâtre en hiver, avec les parties inférieures blanchâtres. Les oreilles sont courtes et arrondies, les jambes sont relativement longues et minces, et la queue est réduite à un moignon. Les jeunes hydropotes sont plus foncés que les adultes, avec des taches et des rayures blanches sur le haut du dos.

L'hydropote est doté de deux longues canines supérieures, que l'on retrouve également chez les membres de la famille des moschidés (Moschidae) dont il est physiquement proche. Ces canines en forme de sabre sont la caractéristique la plus évidente des mâles. Elles peuvent mesurer jusqu'à 10 cm de long dépassant d'environ 5 cm à l'extérieur lorsque la bouche est fermée. Les canines des femelles sont plus petites ne dépassant que de 5 mm de la face interne. Une petite glande odorante est présente sur la face devant les yeux chez les deux sexes. Cette autre particularité est également unique chez les cervidés.


Hydropotes inermis
Hydropotes inermis
© Manimalworld

HABITAT

L'aire de répartition originelle de l'hydropote se situe en Chine et en Corée. À l'origine, la population chinoise vivait dans les provinces du Jilin et du Liaoning dans le nord-est du pays, dans la partie orientale du bassin et des îles du Yangtsé et dans le sud-est du pays dans le nord-ouest du Guangdong, dans le sud du Hunan et du Guangxi central et oriental. Aujourd'hui, sa distribution se limite uniquement à la partie centrale de son ancienne aire dans la partie orientale du bassin du Yangtsé, les populations du nord et du sud ayant aujourd'hui disparues. Actuellement, la répartition de l'espèce dans les deux Corée est sensiblement réduite, bien qu'il existe peu d'informations spécifiques pour étayer cette hypothèse. Il est rapporté comme étant "relativement répandue" en République de Corée, en particulier le long de la côte ouest. Il reste apparemment assez répandu dans les parties de basse altitude de la République populaire démocratique de Corée, bien que cette évaluation soit faussée par le nombre élevé de spécimens en captivité qui sont probablement comptabilisés avec les individus sauvages.

L'espèce a également été introduite en Angleterre et en France. Ces cerfs proviennent de populations captives vivant aujourd'hui à l'état sauvage. On pense que le nombre vivant en Angleterre pourrait aujourd'hui représenter 10 % de la population mondiale.

L'hydropote préfère les habitats caractérisés par des arbustes et de petits arbres, et se trouve couramment près des rivières, des ruisseaux, des marécages, des marais, des roselières et des plaines côtières. Il peut aussi être présent dans les terres forestières et les collines agricoles.


Hydropotes inermis distribution
Carte de répartition de l'hydropote

ALIMENTATION

L'hydropote est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose de roseaux, d'herbes grossières, de carex et d'autres plantes évoluant en zones humides. Son estomac comporte quatre compartiments, mais les piliers du rumen sont peu développés. Pour cette raison, il ne peut digérer les hydrates de carbone contenus dans certaines matières végétales. Ainsi, ce cervidé doit choisir des aliments faibles en fibres, mais riches en glucides solubles, en protéines et en graisses. Son habitat de prairie est souvent soumis à des incendies, qui stimulent la croissance d'herbes nouvelles.


Hydropote 01
Gros plan d'un hydropote

REPRODUCTION

La saison des amours, ou ornière, se produit entre novembre et janvier. Après une période gestation de 170 à 210 jours, la femelle donne naissance entre un et trois petits en moyenne pesant environ 1 kg chacun. Le jeune cerf est capable de se tenir debout une heure après la naissance et passe le plus clair des premières semaines à se cacher dans la végétation. La mortalité des jeunes est élevée, avec un maximum de 40 % des petits perdus au cours des 4 premières semaines. Ceux qui survivent sont sevrés à environ 2 mois. Les mâles atteignent généralement leur maturité sexuelle à l'âge de 5 ou 6 mois, et les femelles à 7-8 mois. L'espérance de vie de l'hydropote est de 13 ans maximum en captivité.


Hydropote 02
Hydropote femelle et son petit

COMPORTEMENT

L'hydropote est principalement solitaire et se rassemble rarement en troupeaux. Son comportement calme et discret est sa meilleure protection contre ses ennemis. Pour assurer cette solitude, les mâles ne tolèrent pas les autres animaux du même sexe sur leur territoire et le défendent âprement contre tous les rivaux. Ils ne tolèrent que la compagnie d'une ou plusieurs femelles. L'agressivité généralement marquée chez les mâles augmente surtout pendant la période de reproduction. Si un adversaire est vaincu, il est poursuivi sans relâche et chassé du territoire.

En dépit de son comportement asocial, l'hydropote fait néanmoins preuve de solidarité envers ses congénères. Lorsqu'il aperçoit un danger imminent, il émet un bref aboiement qui sert de vocalisation d'avertissement. Le cri d'alarme est aigu. Excellent nageur, il évolue dans l'eau entre les différents îlots de son habitat pour rechercher de la nourriture et pour s'abriter. Plus actif le matin et le soir, ce cervidé se cache généralement dans la végétation dense pendant la journée.


Cerf d'eau
L'hydropote est également appelé Cerf d'eau

MENACES

Dans son aire de répartition d'origine, les populations d'hydropotes sont en sérieux déclin en raison du braconnage et de la destruction progressive de son habitat. En plus d'être chassé à cause des ravages qu'il fait dans les cultures, l'animal est également tué pour sa viande ainsi que pour le lait semi digéré que l'on peut trouver dans l'estomac des faons non sevrés qui est utilisé dans la médecine traditionnelle.

L'hydropote semble être particulièrement sensible aux changements environnementaux, et l'agriculture et le développement urbain sont les principales menaces qui pèsent sur son habitat. L'espèce a d'ailleurs perdue une bonne partie de son aire d'origine, et sa distribution ne cesse de reculer. De nombreuses populations sont maintenant très petites et fragmentées. En Angleterre, les populations qui avaient été introduites sont aujourd'hui en hausse. Actuellement, il ne semble pas y avoir d'impacts écologiques ou économiques majeurs.


Hydropote 03
Hydropote en captivité au parc animalier de Sainte-Croix (67)
© Manimalworld

STATUT ET CONSERVATION

L'hydropote est considéré comme une espèce en danger d'extinction. Il est inscrit dans la catégorie Vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l'IUCN.

Les mesures de conservation recommandées pour l'hydropote comprennent l'élargissement de la réserve naturelle de Poyang et l'amélioration de sa protection, la création de corridors d'habitats pour les populations au sein de la réserve naturelle de Yancheng, la création de nouvelles aires protégées, et l'introduction de programmes de formation pour le personnel des réserves, ainsi que des programmes d'éducation et de gestion communautaire. Dans la péninsule coréenne, des efforts sont nécessaires pour lutter contre le braconnage et pour fournir des zones d'habitat sûres pour ce cerf insolite.


Chevreuil des marais
L'hydropote est aussi appelé Chevreuil des marais

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît deux sous-espèces d'hydropote :

- Hydropotes inermis argyropus

- Hydropotes inermis inermis


Water deer
En anglais, l'hydropote est appelé Water deer
Auteur: Jinsuk Kim

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communHydropote
Autres nomsCerf d'eau
Chevreuil des marais
English nameWater deer
Español nombreVenado acuático chino
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleCervidae
GenreHydropotes
Nom binominalHydropotes inermis
Décrit parCharles Swinhoe
Date1870



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

SOURCES