Manimalworld

Cobaye halophile (Dolichotis salinicola)


Le cobaye halophile (Dolichotis salinicola) est une espèce de rongeurs, similaire au mara de Patagonie (Dolichotis patagonum), appartenant à la famille des Caviidae dans le genre Dolichotis. Ce mammifère a été décrit pour la première fois en 1876 par le zoologiste argentin Hermann Burmeister. Le cobaye halophile est également appelé Mara nain ou Mara du Chaco.


Cobaye halophile (Dolichotis salinicola)
Cobaye halophile (Dolichotis salinicola)



DESCRIPTION

Le cobaye halophile est un rongeur relativement grand par rapport à d'autres cavidés. Il ressemble à un lapin en raison de ses longues jambes minces, ses oreilles pointues et ses longues vibrisses. Il mesure entre 42 et 48 cm de long (tête-corps) pour un poids allant de 1,8 à 2,3 kg. La queue mesure entre 19 et 30 mm. Les oreilles varient de 5,8 à 6,4 cm de longueur.

Le pelage du cobaye halophile est court et lisse, de couleur gris-brun. Le dos est dominé d'un gris foncé et légèrement moucheté. Les flancs sont généralement plus légers en couleur, allant du gris foncé au blanc, et le cou ainsi que l'abdomen sont également blanc. Des taches blanches peuvent également être présentes sur le front et derrière les yeux. Les jeunes diffèrent légèrement en couleur par rapport aux adultes. Le pelage peut être jaune rougeâtre mélangé de gris sur le dos. En outre, les jeunes n'ont pas une troisième couleur sur leurs flancs, que l'on trouve sur les adultes.


Dolichotis salinicola
Dolichotis salinicola

HABITAT

L'aire de répartition du cobaye halophile se situe en Amérique du Sud. Il se rencontre notamment dans le Chaco du Paraguay, au nord-ouest de l'Argentine jusque vers la province de Cordoba ainsi que dans l'extrême sud Bolivie. Il se produit à une altitude d'environ 400 m en Bolivie.

Ce rongeur se produit dans le Chaco aride, dans les forêts sèches et épineuses, ainsi que dans les prairies d'Argentine, du Paraguay, et de Bolivie. Il peut probablement être trouvé à la fois dans les habitats primaires et secondaires.


Dolichotis salinicaola distribution
Carte de répartition du cobaye halophile

ALIMENTATION

Le cobaye halophile est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose essentiellement de feuilles et de plantes herbacées, mais consomme également des plantes ligneuses, des graminées, des fruits, des graines et d'autres espèces succulentes comme les cactus et les broméliacées. Il se nourrit le plus souvent de plantes herbacées et de graminées durant la saison des pluies, les cactus et les broméliacées constituant la majorité de son bol alimentaire pendant la saison sèche.


Cobaye halophile 01
Cobaye halophile en captivité

capybaraREPRODUCTION

On en connaît peu sur le comportement d'accouplement du cobaye halophile. En dehors des activités liées à la reproduction, mâles et femelles ont peu ou pas de contact entre eux. La gestation dure 2 mois (77 jours en captivité) et les femelles portent entre 2 et 5 petits par portée, avec une moyenne de 1,5 petit par portée. Ils pèsent environ 199 g à la naissance. Les nouveau-nés sont précoces et peuvent gambader quelques heures après la naissance. Ils suivent les adultes quelques jours après l'accouchement. Le sevrage commence vers l'âge de quatre semaines. Il n'y a pas d'informations sur l'espérance de vie de l'espèce à l'état sauvage.


Cobaye halophile 02
Cobaye halophile en famille

COMPORTEMENT

Le cobaye halophile est un animal diurne facilement observable tôt le matin ou en début de soirée. Il réside dans des terriers creusés par lui-même ou ceux abandonnés par les viscaches. L'espèce vit soit en petits groupes familiaux ou en couple. Ceux qui vivent en groupes familiaux ont été observés assis en étoile ou en formations en forme d'éventail avec leurs croupes en contact ou bien côte à côte tout en faisant face dans des directions opposées. Parce qu'il vit dans un habitat ouvert, ce comportement lui permet probablement de repérer rapidement les prédateurs.


Mara du Chaco
Le cobaye halophile est également appelé Mara du Chaco
© John Smith

PRÉDATEURS

Comme pour de nombreux autres rongeurs, le cobaye halophile est une proie convoitée pour de nombreux prédateurs. Ses principaux ennemis naturels sont le jaguar, le puma et le renard d'Aszara. La coloration de son pelage lui permet de se camoufler des prédateurs et il essaie souvent d'échapper aux prédateurs en les semant. Les jeunes naissent sous la protection de la végétation dense et peuvent déjà courir très vite quelques heures après la naissance.


Cobaye halophile 03
Gros plan du cobaye halophile

MENACES ET STATUT

Selon la Liste rouge de l'IUCN, le cobaye halophile n'est actuellement pas considéré comme une espèce menacée. Il est inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC). Cet état est basé sur une large répartition de l'espèce, sa grande population présumée, et parce qu'il est présent dans certaines aires protégées en Argentine, en Bolivie et au Paraguay.


Chacoan mara
En anglais, le cobaye halophile est appelé Chacoan mara
© Thomas and Sabine Vinke

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communCobaye halophile
Autres nomsMara nain
Mara du Chaco
English nameChacoan mara
Español nombreMara del Chaco
Conejo de los palos
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreRodentia
FamilleCaviidae
Sous-familleDolichotinae
GenreDolichotis
Nom binominalDolichotis salinicola
Décrit parHermann Burmeister
Date1876



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

SOURCES