Manimalworld

Renard véloce (Vulpes velox)


Le renard véloce (Vulpes velox) est un petit mammifère de la famille des canidés. Ce renard, originaire d'Amérique du Nord, est une espèce proche du renard nain (Vulpes macrotis), car ce dernier est parfois considéré comme une sous-espèce de renard véloce. Ce mammifère carnivore appartient au genre Vulpes comme le renard roux ou le renard polaire.


Renard véloce (Vulpes velox)
Renard véloce (Vulpes velox)



DESCRIPTION

Le renard véloce est le plus petit renard d'Amérique du Nord. Il mesure en moyenne 80 cm de long du bout du museau jusqu'au bout de la queue, 30 cm de haut pour un poids allant de 2 à 3 kg. La queue mesure 33 cm de long. En gros, ce canidé est de la taille d'un chat domestique. Les mâles et les femelles sont semblables, à part que les mâles sont légèrement plus grands.

La fourrure du renard véloce est généralement gris clair avec des teintes orange ocre sur les flancs et les jambes. La gorge, la poitrine, le ventre et l'intérieur des oreilles sont blancs crème. La queue est touffue et marquée de noir à l'extrémité. Certains spécimens ont également des taches noires de chaque côté du museau.

Le renard véloce est très proche du renard nain (Vulpes macrotis). En effet, ce dernier est parfois considéré comme une sous-espèce du renard véloce, car il existe des hybrides de ces deux espèces là où les territoires se chevauchent.


Vulpes velox
Vulpes velox

HABITAT

Le renard véloce vit dans les prairies occidentales d'Amérique du Nord, comme celles du Colorado, du Nouveau-Mexique ou du Texas. L'espèce est aussi présente au Manitoba et en Alberta, deux provinces du Canada. Les plus grandes populations vivent dans le Colorado, le Kansas, le Nouveau-Mexique et au Wyoming, où l'espèce est stable.

Ce renard vit principalement dans les prairies d'herbes courtes et les déserts. Son repaire se trouve souvent dans les sols sableux sur les prairies ouvertes, le long des clôtures ou dans les champs labourés.


Vulpes velox range map
Carte de répartition du renard véloce

ALIMENTATION

Le régime alimentaire du renard véloce varie selon les saisons et en fonction de la nourriture disponible. Il se nourrit en grande partie de petits mammifères tels que les rongeurs, mais mange également des insectes, des oiseaux, des lézards, des amphibiens et des poissons.

Comme la plupart des canidés, le renard véloce est un omnivore. Lapins, souris, écureuils terrestres, oiseaux, insectes et lézards sont ses proies favorites. Les herbes et les fruits complètent son bol alimentaire. Cependant, comme tout chasseur efficace, le renard véloce profite d'aliments saisonniers. Pendant l'été, les adultes mangent de grandes quantités d'insectes, y compris les scarabées et les sauterelles, et nourrissent leurs petits avec de grandes proies. Cerfs et autres charognes tués par d'autres animaux peuvent également être des sources importantes de nourriture.


Renard véloce 01
Le renard véloce est un chasseur efficace

REPRODUCTION

Généralement, le renard véloce forme des couples monogames, bien que certains individus ne s'accouplent pas nécessairement avec le même partenaire chaque année. Au Canada, la saison de reproduction débute en mars et les petits naissent à la mi-mai, alors qu'ailleurs celle-ci a lieu de décembre à février et les naissances entre mars et début avril. La période de gestation dure entre 50 et 60 jours, après laquelle la femelle donne naissance à une portée de 2 à 6 chiots.

Les chiots naissent dans une tanière souterraine et y restent généralement pendant environ 1 mois. Après la naissance, les yeux et les oreilles des nouveau-nés restent fermés pendant 10 à 15 jours. Ils sont sevrés au bout de 6 à 7 semaines, mais restent généralement avec leurs parents jusqu'à l'automne. Les jeunes mâles peuvent s'accoupler à l'âge de 1 an, tandis que les femelles attendent leur deuxième année avant de se reproduire. L'espérance de vie du renard véloce varie entre 3 et 6 ans à l'état sauvage et peut vivre jusqu'à 14 ans en captivité.


Renard véloce 02
Renard véloce juvénile

COMPORTEMENT

Le renard véloce est principalement nocturne, mais peut parfois être observé pendant la journée. Habituellement, il sort de sa tanière peu après le coucher du soleil pour aller chasser de façon sporadique tout au long de la nuit. Ce renard peut couvrir plusieurs kilomètres pour chasser, mais s'aventure rarement à plus de 3 km de sa tanière. Les domaines vitaux se chevauchent largement, et les renards de différents groupes familiaux chassent dans les mêmes zones, mais pas en même temps.

Le renard véloce est un bon coureur atteignant des pointes de vitesse de plus de 50 km/h. La vitesse est un atout pour rattraper ses proies et pour échapper aux prédateurs. Il a relativement peur de l'homme et est moins rusé que la plupart des autres renards. Il est si peu soupçonneux qu'il est facilement pris au piège, et encore plus facilement empoisonné.


Renard véloce 03
Renard véloce au zoo Henry Doorly, Nebraska

MENACES

Le renard véloce est une espèce qui pourrait être menacée par la perte d'habitat due au développement agricole, industriel et urbain et pourrait causer son déclin. Des centaines de renards véloces ont été tués accidentellement au début des années 1930, à cause des programmes de lutte contre les prédateurs visant à éliminer les loups, les coyotes et les écureuils terrestres de prairies. En 1978, l'espèce a été déclarée disparue au Canada. Aujourd'hui, après une réintroduction, on en compte environ 350 spécimens. Aux États-Unis, les populations sont stables, mais uniquement dans la partie centrale de sa répartition.


Renard véloce 04
Gros plan du renard véloce

STATUT ET CONSERVATION

Le renard véloce n'est actuellement pas considéré comme une espèce menacée. Il est classé dans la catégorie préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN.

Les programmes de réintroduction dans l'ouest du Canada ont établi de petites populations dans le sud-ouest de la Saskatchewan et de l'Alberta, totalisant 350 renards véloces. L'objectif actuel du programme de réintroduction au Canada est d'établir une population auto-suffisante viable distribuée dans les prairies et de retirer l'espèce de la catégorie en voie de disparition.

Plusieurs choses peuvent être faites pour tenter de prévenir de nouvelles pertes dans les populations et pour encourager le repeuplement des renards véloces. Préserver les habitats des renards est cruciale. En outre, l'élevage en captivité pourrait contribuer à accroître le nombre de renards véloces.

Les programmes de réintroduction, comme ceux de l'Ouest canadien, peuvent aussi avoir du succès dans le rétablissement de ce canidé dans son habitat naturel. Cependant, un grand nombre d'individus réintroduits ne survivent pas à leur première année dans la nature, pour une raison ou une autre. Donc, les populations doivent être surveillées et protégées contre les préjudices humains. Même s'il est illégal de tuer des renards véloces, ils sont parfois confondus avec les coyotes et tués.


Renard véloce 06
Renard véloce en captivité

lSOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle de Mammal Species of the World et l'ITIS, le renard véloce serait une espèce monotypique. Néanmoins, trois sous-espèces sont soumises par certains auteurs :

- Vulpes velox hebes

- Vulpes velox mutica

- Vulpes velox velox


Swift fox
En anglais, le renard véloce est appelé Swift fox

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communRenard véloce
English nameSwift fox
Español nombreZorro veloz
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleCanidae
GenreVulpes
Nom binominalVulpes velox
Décrit parThomas Say
Date1823



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Renard véloce 05
Le renard véloce

SOURCES