Manimalworld

Renard du Bengale (Vulpes bengalensis)


Le renard du Bengale (Vulpes bengalensis), ou renard indien, est un mammifère de la famille des Canidae. Ce renard est une des douze espèces du genre Vulpes. Le renard du Bengale est une espèce endémique au sous-continent indien.


Renard du Bengale (Vulpes bengalensis)
Renard du Bengale (Vulpes bengalensis)



DESCRIPTION

Le renard du Bengale est un renard relativement petit. Son corps mesure entre 50 et 60 cm de long avec une queue d'une trentaine de centimètres. Son poids varie entre 2 et 4 kg.

Son museau est allongé et comporte des poils noirs sur la partie supérieure. Ses oreilles sont relativement grandes pour sa taille et sont une possible adaptation à la thermorégulation par rapport à son habitat, chaud et aride. La dentition comprend 42 dents avec des canines pointues et des molaires bien développées.

Le pelage du renard du Bengale varie selon les saisons et même au sein des populations. Généralement la face dorsale est grise cendrée et plus pâle sur les parties ventrales. Le pelage sur les oreilles est brun foncé avec une bordure noire. La caractéristique la plus marquante du renard du Bengale est la taille de sa queue touffue qui mesure près de 60 % de la longueur de son corps et se termine par une pointe noire distincte.


Vulpes bengalensis
Vulpes bengalensis
© Jugal Tiwari

HABITAT

Le renard du Bengale est originaire du sous-continent indien. On le trouve notamment en Inde, au Népal, au sud-est du Bangladesh et au Pakistan et est répandue dans toute son aire de répartition. Ce renard vit dans les contreforts de l'Himalaya à la pointe de la péninsule indienne.

Le renard du Bengale préfère généralement les contreforts et les régions non boisées telles que les prairies ouvertes, les broussailles épineuses, les milieux semi-désertiques et arides. Il peut également être observé dans les champs agricoles, car il n'a pas peur de l'homme. Ce canidé vit dans des terriers construits environ un mètre sous la surface du sol. Ces terriers ont plusieurs ouvertures qui convergent vers la zone des galeries de centre. Beaucoup de ces ouvertures sont invisibles tandis que d'autres mènent vers un grand espace libre.


Vulpes bengalensis range map
Carte de répartition du renard du Bengale

ALIMENTATION

Le renard du Bengale est une espèce omnivore et un chasseur opportuniste. Son régime alimentaire se compose essentiellement d'insectes, d'oiseaux, de petits rongeurs, de reptiles et de fruits.


Renard du Bengale 01
Renard du Bengale chassant une échide carénée
© Niraj Vijaykumar Mistry

REPRODUCTION

Le renard du Bengale est censé vivre en couple monogame, mais cette supposition est fondée sur peu de preuves. Pendant la saison de reproduction, les mâles vocalisent intensément pendant la nuit et au crépuscule et l'aube. La saison de reproduction se déroule de décembre à janvier. Après une période de gestation comprise entre 51 et 53 jours, la femelle donne naissance à une portée de 3 à 6 petits pesant entre 50 et 100 g chacun.

L'investissement parental du renard du Bengale est peu étudié. On sait néanmoins que le mâle fournit la nourriture à la femelle et à sa progéniture pendant la phase d'élevage des jeunes renardeaux. Mâles et femelles sont chargés de garder la tanière. Celle-ci est rarement laissé sans surveillance pendant les 2 premiers mois après les naissances, les parents se relaient ainsi pour rechercher de la nourriture. Les jeunes renardeaux restent auprès de leurs parents pendant au moins 4 à 5 mois, après quoi ils se dispersent. Le départ des petits coïncide souvent avec le début de la saison de la mousson, une saison où les proies sont abondantes.

En raison de leur faible densité de population, on sait peu de choses sur la durée de vie du renard du Bengale à l'état sauvage. La durée de vie moyenne des espèces du genre Vulpes est généralement comprise entre 10 et 12 ans, ce qui peut être une indication sur l'espérance de vie du renard du Bengale


Renard du Bengale 02
Le renard du Bengale est une espèce monogame
© Joachim Grammer

COMPORTEMENT

Le renard du Bengale est un animal que l'on peut facilement apprivoiser. Il n'a pas peur de l'homme, ce qui le rend vulnérable à la chasse. En réponse aux activités humaines, ce renard a modifié ses habitudes diurnes en habitudes crépusculaires et nocturnes. Lorsque les températures deviennent douces, il peut également chasser le jour. L'unité sociale de base se compose d'un couple reproducteur, bien que de plus grands groupes puissent être observés lorsque les jeunes renardeaux restent dans leur région natale. Il chasse néanmoins en solitaire.

Un territoire se compose d'une ou plusieurs tanières entourées d'une aire d'alimentation. Ces tanières contiennent des systèmes de tunnels complexes. En général, une tanière comprend entre 2 et 7 tunnels d'entrée, mais une tanière avec 43 tunnels a déjà été trouvée. Les terriers sont réutilisés et deviennent plus grands au fil des usages.

La vocalisation commune du renard du Bengale est un cri de bavardage qui joue un rôle majeur dans le territoire dans la communication. Ce renard peut également grogner, gémir et geindre. Pendant la saison de reproduction, les mâles vocalisent abondamment durant les premières heures du matin, au crépuscule et la nuit. Les fèces et l'urine sont également utilisées pour indiquer les limites des territoires et les zones qui ont été récemment chassées.

Le loup des indes (Canis lupus pallipes) et le chien (Canis lupus familiaris) sont reconnus comme des prédateurs naturels du renard du Bengale. Toutefois, cette prédation ne semble pas avoir un impact significatif sur la densité des populations.


Renard indien
Le renard du Bengale est également appelé renard indien
© Joachim Grammer

MENACES

Bien que le renard du Bengale soit très répandu, il se produit à de faibles densités dans toute son aire de répartition et les populations peuvent subir des fluctuations en raison des disponibilités des proies. Il est également très sensible aux modifications de son habitat par l'homme. Avec l'expansion des populations humaines et le développement continu des prairies et des friches à des fins agricoles et industrielles, l'habitat du renard du Bengale est en permanence en train de diminuer. Cette menace ainsi que les maladies et la mortalité naturelle pourraient potentiellement causer des extinctions locales. Dans certains états comme le Gujarat, le Maharashtra et le Rajasthan, l'habitat du renard est très peu concerné par ces menaces, tandis que dans d'autres états comme le Karnataka et le Tamil Nadu les habitats sont gravement menacés.

Les parties de son corps sont utilisées dans la médecine traditionnelle, et dans certaines régions, il est consommé. Ils sont chassés par les tribus du sud. Au Karnataka, ils sont capturés dans les rituels effectués au cours du Makar Sankranti. Il n'y a pas d'utilisation commerciale connue pour le renard du Bengale, mais il existe néanmoins un commerce limité pour la peau, la queue, les dents et les griffes (pour les médicaments et à des fins de charme). Il n'y a pas de commerce ou potentiel pour le commerce du renard du Bengale.


Renard du Bengale 03
Le renard du Bengale est une espèce commune

STATUT ET CONSERVATION

Le renard du Bengale n'est actuellement pas considéré comme une espèce menacée. La Liste rouge de l'IUCN répertorie cette espèce dans la catégorie préoccupation mineure (LC). Les populations d'Inde sont inscrites à l'Annexe III de la CITES. La loi sur la protection Indian Wildlife (1972 tel que modifié jusqu'en 1991) interdit la chasse de toutes les espèces sauvages et classe le renard du Bengale à l'annexe II. Ce n'est pas à une catégorie particulière de protection dans la législation de la faune du Népal.

Le renard du Bengale se produit dans de nombreuses aires protégées en Inde et au Népal. De nos jours, il n'existe aucun programme de conservation de l'espèce. Certains individus sont maintenus en captivité dans plusieurs zoos en Inde, où l'espèce se reproduit bien.

Une enquête sur l'état des populations est nécessaire pour identifier les domaines à travers l'aire de répartition qui ont de grandes populations de renards relativement sûres. Dans certaines de ces régions, une étude approfondie à long terme est nécessaire sur la dynamique de populations du renard indien. Cela aiderait à élucider la relation entre le renard avec les cycles des populations de proies et des épidémies. Des recherches sont également nécessaires sur la territorialité et le comportement de cette espèce qui est peu étudié.


Renard du Bengale 04
Renard du Bengale dans la forêt de Banaskantha en Inde

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communRenard du Bengale
Autre nomRenard indien
English nameBengal fox
Español nombreZorro de Bengala
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleCanidae
GenreVulpes
Nom binominalVulpes bengalensis
Décrit parGeorge Kearsley Shaw
Date1800



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Bengal fox
En anglais, le renard du Bengale est appelé Bengal fox

SOURCES