Manimalworld

Loup de l'archipel Alexandre (Canis lupus ligoni)


Le loup de l'archipel Alexandre (Canis lupus ligoni) est une sous-espèce de loup gris, proche du loup des grandes plaines dont il aurait sans doute évolué selon des études taxinomiques récentes. Ce canidé, endémique de l'archipel Alexandre, a été classé comme sous-espèce de loup gris en 1937 par le zoologiste américain Edward Alphonso Goldman.


Loup de l'archipel Alexandre (Canis lupus ligoni)
Loup de l'archipel Alexandre (Canis lupus ligoni)



DESCRIPTION

Le loup de l'archipel Alexandre est généralement plus petit que le loup d'Alaska. Il mesure en moyenne 1,1 m de long et 61 cm de haut pour un poids allant de 14 à 23 kg. Le pelage est court, de couleur d'un gris sombre ou noir avec des motifs variables plus clairs. Certains individus ont des teintes différentes allant du noir pur à des combinaisons de noir et blanc ou une couleur cannelle plus lumineuse.


Canis lupus ligoni
Canis lupus ligoni
Auteur: John Hydo

HABITAT

Le loup de l'archipel Alexandre réside principalement dans les zones dans et autour de l'archipel Alexandre. Cette région se compose en partie de la forêt nationale de Tongass où ce loup réside. On peut également l'observer sur le continent à partir de l'entrée Dixon à Yakutat Bay, et sur ​​toutes les grandes îles de l'archipel Alexandre sauf les îles de l'Amirauté, de Baranof et de Chichagof.

Ces îles se composent de sommets de montagnes côtières submergées avec des rives escarpées. Elles sont densément boisées avec une faune abondante. Beaucoup de loups se déplacent librement entre les îles et leurs répartitions peuvent changer au fil du temps. Ces migrations rendent difficiles de garder fidèlement la trace de leur population. Cette sous-espèce de loup est relativement isolée des autres par des montagnes et des barrières d'eau.


Canis lupus ligoni range map
Carte de répartition du loup de l'archipel Alexandre

ÉCOLOGIE

Le loup de l'archipel Alexandre est, comme tous les loups, un prédateur carnivore se nourrissant d'animaux qu'il chasse. La proie principale de ce canidé est le cerf mulet qui représente plus de 90 % de son régime alimentaire. Le castor du Canada, les mustélidés, ainsi que d'autres petits mammifères et des oiseaux représentent les derniers 10 %. Cette habitude de se nourrir presque exclusivement d'une seule espèce est une particularité que l'on ne voit pas chez les autres espèces de loups nord-américains. Les chercheurs ont appris ces dernières années que certaines meutes de loups passent également une quantité surprenante de temps à se nourrir de saumons.

Dans le sud de l'Alaska, les jeunes loups de l'archipel Alexandre naissent généralement au cours des deux dernières semaines d'avril. Les repaires sont construits 4 ou 5 semaines avant la naissance. Ces tanières se trouvent entre les racines des arbres, dans de petites grottes ou des crevasses rocheuses, des loges abandonnées de castors ou encore des terriers abandonnés par d'autres mammifères.


Loup de l'archipel Alexandre gros plan
Gros plan du loup de l'archipel Alexandre

HISTOIRE

Les loups en Alaska ont été massacrés depuis les années 1940. Les empoisonnements ainsi que les tirs aériens ont commencé après la Seconde Guerre mondiale. Au milieu des années 1950, le gouvernement a considérablement réduit les populations de loups dans la majeure partie de l'Alaska. Malgré l'interdiction des méthodes d'empoisonnement en 1959, les tirs aériens et les paiements de primes pour chaque loup abattu ont continué jusqu’aux 1960. En 1972, une loi fédérale interdit les tirs sur les loups, mais malgré cette interdiction le braconnage a continué à sévir durant les années 1980 et au début des années 1990.


Loup de l'archipel Alexandre naturalisé
Loup de l'archipel Alexandre naturalisé

POPULATION

En 1990, une estimation des populations de loups de l'archipel Alexandre a été réalisée comptabilisant entre 750 et 1 100 individus. En 1994, elle fut estimée à 908. Lors de travaux sur le terrain en 2010, l'Alaska Department of Fish and Game (ADFG) a déterminé que les populations de loups vivant sur l'île du prince de Galles ont fortement diminuées.


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communLoup de l'archipel Alexandre
English nameAlexander Archipelago wolf
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleCanidae
GenreCanis
EspèceLoup gris
Nom binominalCanis lupus ligoni
Décrit parEdward Alphonso Goldman
Date1837

Alexander Archipelago wolf
En anglais, le loup de l'archipel Alexandre est appelé
Alexander Archipelago wolf

SOURCES