Manimalworld

Dromadaire (Camelus dromedarius)


Le dromadaire (Camelus dromadarius) est un mammifère artiodactyle appartenant à la famille des Camelidae dans le genre Camelus comme le chameau de Bactriane. Il se différencie de ce dernier par la présence d'une seule bosse sur le dos alors que le chameau en possède deux. Le dromadaire est également appelé Chameau d'Arabie.


Dromadaire (Camelus dromadarius)
Dromadaire (Camelus dromadarius)



DESCRIPTION

Le dromadaire est un grand mammifère mesurant jusqu'à 3 m de long, de 1,80 à 2 m de hauteur d'épaules, et pèse entre 300 et 690 kg. Le dimorphisme sexuel est présent chez cette espèce, les mâles étant plus lourds et plus hauts que les femelles. La taille et le poids du dromadaire dépendent de la race à laquelle il appartient.

Le manteau lisse est de couleur beige à brun clair chez les individus de type sauvage, avec le dessous un peu plus léger. Toutefois, la reproduction sélective a également produit des formes qui varient du brun foncé au blanc. Il a de longs poils sur le dos, le cou et la bosse.

Le dromadaire a de longues pattes, un long cou incurvé et une bosse sur le dos qui contient un tissu fibreux rempli de graisse servant de garde-manger pour les périodes de disette. Les lèvres du dromadaire sont fines lui permettant de consommer facilement les plantes épineuses telles que les acacias. Les deux grands orteils munis d'un coussinet élastique qui amorti les chocs l'aident à marcher aisément sur les sols sablonneux. Les pattes sont longues et minces, avec des callosités sur les genoux.


Camelus dromedarius
Camelus dromedarius

HABITAT

L'aire de répartition du dromadaire se situe dans les zones arides ou désertiques chaudes d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et du Proche-Orient. Les plus importantes populations de dromadaires d’Afrique sahélienne vivent en Somalie, au Soudan et en Éthiopie. On le trouve également dans tous les pays bordant l'Océan Indien, depuis le désert du Néguev et la péninsule arabique jusqu’en Inde dans le désert du Rajasthan. Ce camélidé à également été introduit en Australie où il a réussi à s’acclimater et à se reproduire.


Camelus dromedarius distribution
Carte de répartition du dromadaire

ALIMENTATION

Le dromadaire est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose de plantes épineuses, d'herbes sèches, et de plantes halophytes (plantes salées). Si la végétation est bien verte le dromadaire peut se passer de boire, trouvant dans les plantes l'eau suffisante pour son métabolisme. Quand il peut boire, il peut ingurgiter une centaine de litres d’eau en une une dizaine de minutes. L'animal a des besoins en sel très importants qui lui permettent de stocker et fixer l'eau.


dromadaire 01
Gros plan du dromadaire
Auteur: Kerri-Jo Stewart

REPRODUCTION

Pendant la saison de la reproduction, les mâles font la cour aux femelles en tordant leur bouche, secouant leur tête et en émettant des sons. Les naissances ont lieu en hiver ou pendant la saison des pluies, la présence de nourriture étant nécessaire pour permettre aux femelles de nourrir leurs petits. Ils écartent les autres prétendants en cherchant à les faire tomber. Après une période de gestation comprise entre 12 et 13 mois, la femelle donne naissance à un seul petit qui est capable de marcher quelques heures après être né. La mère l’allaite jusqu'au sevrage vers l'âge de 1 à 2 ans, mais le jeune reste auprès d’elle pendant 2 ans. Les femelles atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de 3 ou 4 ans et les mâles entre 5 et 6 ans. Les dromadaires vivent entre 40 et 50 ans.


Dromadaire 02
Dromadaire femelle et son petit

COMPORTEMENT

La capacité du dromadaire à survivre dans des conditions désertiques extrêmes sans eau pendant de longues périodes n'est concurrencée par aucun autre animal. Les nombreuses adaptations physiologiques du dromadaire lui ont même valu le titre de "vaisseau du désert". Ce camélidé trouve la majeure partie de l'eau nécessaire à sa survie dans sa nourriture. Lorsque l'eau est disponible, qu'elle soit douce ou saumâtre (salée), il peut boire jusqu'à 57 litres en une fois. L'un des éléments anatomiques qui distinguent nettement le dromadaire des autres ruminants est la nature du pied. Dépourvu de sabots, ce qui le range dans le groupe des digitigrades et non des onguligrades, le dromadaire a un pied large et élastique, bien adapté à la marche sur des sols sableux.

Le dromadaire est un animal grégaire qui vit en troupeaux constitués de petits groupes de femelles et de juvéniles menés par un adulte dominant. Le mâle empêche les contacts entre les chamelles de son troupeau et les mâles errants. Il est le membre dominant du groupe familial et dirige la famille à l'arrière tandis que les femelles marchent devant.

Le dromadaire doit sa réputation aux énormes services qu’il a rendus et rend encore en tant que bête de somme ou de monte. Son utilisation pour les travaux agricoles est ancienne, mais celle de sa production laitière est moins connue et plus récente.


Dromadaire 03
Le dromadaire est un animal grégaire vivant en groupe
Auteur: Mark A. Wilson

HISTOIRE

L'ancêtre du genre Camelus est apparu il y a 50 millions d'années. Il y a 25 000 ans, un groupe de camélidés aurait rejoint l'Asie en traversant le détroit de Béring qui était gelé. Ceux resté en Amérique ont évolué en lamas, vigognes et guanaco. Le groupe parti en Asie donnera deux espèces : le chameau de Bactriane qui vit dans les déserts froids d'Asie centrale, et le dromadaire parti vers l'ouest et le soleil. À son arrivée en Arabie 2 000 ans avant J.C. il est domestiqué. Il continue son chemin vers l'ouest et arrive dans le Sahara, une longue collaboration avec les nomades va commencer.


Dromadaire 04
Troupeau de dromadaires au Maroc

SAVIEZ-VOUS QUE ?

* Le dromadaire est un animal précieux que ce soit pour les populations nomades ou sédentaires. En effet, l'utilisation de ce camélidé ne se limite pas qu'aux transports de marchandises ou d'hommes, car il sert également pour labourer les champs, tirer l'eau des puits, faire tourner les meules à grains, etc. Sa fourrure sert à fabriquer des couvertures, des sacs, divers lainages et des cordes. Sa chair et sa graisse sont utilisées pour l’alimentation, son lait est très nourrissant et ses excréments remplacent avantageusement le bois en tant que combustible.

* Deux fois par an, les Touaregs Kel Owey, qui pratiquent le commerce du sel gemme extrait des mines de Taoudeni au nord du Mali, forment une caravane appelée l’azalaï. Ils transportent les plaques de sel sur un millier de kilomètres au rythme de 40 km par jour, depuis les lieux d’extraction jusqu’à Tombouctou ou sur d’autres marchés de la zone sahélienne. La caravane de dromadaires qui relie les salines de Fachi et Bilma au Niger jusqu’à Agadez est appelée taghlamt. Une caravane de 45 dromadaires peut ainsi acheminer 4 500 kg de sel. Celles qui assurent le transport du sel gemme sont fortes de 3 000 à 20 000 bêtes, afin d’affronter le désert et les pillards et de résister aux raids des Toubous venus du Tibesti.


Dromadaire 05
Caravane de dromadaires en Algérie
Auteur: Florence Devouard

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communDromadaire
Autre nomChameau d'Arabie
English nameDromedary
Arabian camel
Español nombreDromedario
Camello arábigo
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreTylopoda
FamilleCamelidae
GenreCamelus
Nom binominalCamelus dromedarius
Décrit parCarl von Linné (Linnaeus)
Date1758

Dromedary
En anglais, le dromadaire est appelé Dromedary

SOURCES