Manimalworld

Topi (Damaliscus korrigum)


Le topi (Damaliscus korrigum) est un mammifère appartenant à la famille des bovidés dans le genre Damaliscus. Autrefois considéré comme une sous-espèce de sassabi (Damaliscus lunatus), cette antilope est aujourd'hui répertoriée comme une espèce distincte.


Topi (Damaliscus korrigum)
Topi (Damaliscus korrigum)



DESCRIPTION

Le topi est une grande antilope mesurant entre 1,50 et 2,05 m de long, de 1 à 1,30 m de hauteur à l'épaule, pour un poids allant de 75 à 160 kg. La taille de la queue varie entre 40 et 60 cm. Généralement, les femelles sont plus grandes que les mâles. Les cornes, présentes chez les deux sexes, sont fortement striées et mesurent environ 72 cm de long.

La couleur de son pelage est d'un roux uniforme avec des taches noires aux fesses et aux épaules. La queue est assez courte, atteignant à peine les jarrets, avec une crête de poils noirs sur le tiers inférieur. Des taches noires sont également visibles sur le visage. En apparence, le topi se rapproche du bubale, mais se distingue de lui par son arrière-train plus bas que les épaules.


Damaliscus korrigum
Damaliscus korrigum

HABITAT

L'aire de répartition du topi se situe en Afrique. Il est notamment présent au Ghana, Bénin, Togo, Nigeria, Cameroun, Tchad, République centrafricaine, Soudan, Ouganda, Éthiopie, Kenya, Tanzanie, Somalie et Rwanda. Ce bovidé préfère les habitats de prairies arborées évitant néanmoins les hautes herbes et les zones d'herbes trop courtes.


Damaliscus korrigum map
Carte de répartition du topi

ÉCOLOGIE

Le topi est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire comprend la plupart des espèces de graminées, en sélectionnant les pousses verdoyantes parmi l'herbe sèche. Il se nourrit essentiellement le matin et en fin d’après-midi. Si l'alimentation qu'il consomme contient suffisamment d'eau, le topi n'a pas besoin de boire régulièrement. Par contre, lorsque l'herbe est trop sèche, il doit boire au moins tout les deux jours.

Lorsqu'ils ne migrent pas, les mâles établissent de petits domaines appelés leks. Les mâles dominants occupent le centre du lek et subordonnent la périphérie de celui-ci. Ils marquent leur territoire avec leurs excréments et restent bien droit, prêt à se battre avec n'importe quel mâle qui tente d'y pénétrer. Les femelles en chaleur qui entrent dans les arènes seules ou en groupe s'accouplent avec les mâles situées au centre. Après une période de gestation d'environ 9 mois, la femelle met au monde un seul veau pesant environ 11 kg. La maturité sexuelle est atteinte vers 18 mois chez la femelle et vers 3 ans chez le mâle, mais il ne pourra pas prétendre à la reproduction avant l'âge de 4 ans. L'espérance de vie du topi est estimée à environ 12-15 ans.

Les topis sont des animaux grégaires vivant en troupeaux de 15 à 30 individus, parfois des centaines au cours des migration saisonnières lorsqu'ils recherchent de la nouvelle herbe pendant les premières pluies. Lors de ses migrations, les topis se mêlent à d'autres espèces telles que les zèbres, les gnous et les bubales. En cas de danger, cette grande antilope compte sur sa rapidité pour échapper aux prédateurs. Très rapides à la course, les topis peuvent courir jusqu'à 70 km/h en moyenne avec des pointes à 95 km/h.


Topi 02
Portrait du topi

PRÉDATEURS

Les principaux prédateurs naturels du topi comprennent entre autre les lions, les léopards, les guépards, les hyènes, les lycaons et les chacals. Les individus en bonne santé n'ont pas grand chose à craindre de la plupart d'entre eux, mais les animaux malades, trop jeunes, faibles, blessés, âgés ou une femelle au terme de sa gestation sont des proies potentiellement faciles pour les grands carnivores. En matière de vitesse, seul le guépard est capable de rivaliser avec le topi, mais ce félin s'attaque surtout aux jeunes (nouveau-nés et adolescents). Les adultes sont trop forts pour un guépard solitaire et les mères défendent farouchement leurs petits.


Topi 03
Gros plan du topi

MENACES

Bien que nombreux et répandu, le topi a été éliminé dans de nombreuses régions de son ancienne aire de répartition principalement à cause de la chasse et la dégradation de son habitat dû principalement à l'expansion de l'élevage. Ces menaces ont été plus marquées chez la sous-espèce vivant en Afrique de l'Ouest. Des douze pays dans lesquels le topi se produisait auparavant, il a maintenant disparu de quatre d'entre eux.


Damaliscus korrigum korrigum
Damaliscus korrigum korrigum

STATUT ET CONSERVATION

Le statut actuel du topi doit encore être validé, car pour le moment il apparaît sur la Liste rouge de l'IUCN comme une sous-espèce de sassabi et que les anciennes sous-espèces attribuées à ce dernier ont été rattachées au topi. Les différents statuts de chacune d'entre-elles sont :

* Damaliscus korrigum jimela : Préoccupation mineure (LC)

* Damaliscus korrigum korrigum : Vulnérable (VU)

* Damaliscus korrigum topi : Quasi menacée (NT)

La majeure partie des populations de topis se produisent dans des parcs nationaux tels que le parc national des Virunga en République démocratique du Congo, le parc national Queen Elizabeth en Ouganda, le parc national de l'Akagera au Rwanda, le Masai Mara au Kenya et le parc national du Serengeti en Tanzanie.


Topi 04
Topi au Masai Mara

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît trois sous-espèces distinctes de topi :

* Damaliscus korrigum jimela

* Damaliscus korrigum korrigum

* Damaliscus korrigum topi


Topi 01
Topi femelle et son petit

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communTopi
English nameTopi
Español nombreTopi
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleAlcelaphinae
GenreDamaliscus
Nom binominalDamaliscus korrigum
Décrit parWilliam Ogilby
Date1836

Topi 05
Le topi est une espèce grégaire vivant en groupe

VOIR AUSSI

* Sassabi

* Tsessebe de Bangweulu


SOURCES