Manimalworld

Saola (Pseudoryx nghetinhensis)


Le saola (Pseudoryx nghetinhensis), ou boeuf du Vu Quang, est un mammifère herbivore appartenant à la famille des Bovidae et unique représentant du genre Pseudoryx. Découvert au Vietnam en 1992, il est considéré comme étant le dernier grand mammifère découvert depuis la découverte du kouprey en 1936.


Saola (Pseudoryx nghetinhensis)
Saola (Pseudoryx nghetinhensis)



DESCRIPTION

Le saola est un ongulé mesurant environ 1,50 m de long, de 80 à 90 cm de hauteur d'épaule, pour un poids allant de 80 à 100 kg. Mâles et femelles portent de longues cornes élancées pouvant atteindre 52 cm de longueur, presque droite, mais avec une légère courbe vers l'arrière.

Le poil brillant court varie d'un marron presque noir, étant généralement plus pâle sur le ventre, avec une fine ligne noire s'étendant vers le bas depuis la colonne vertébrale et des taches blanches sur le côté du cou de certains individus. La queue est divisée en trois bandes de couleur : brun au sommet, crème au milieu, et noir vers la fin. Une bande de couleur crème marque la croupe, et des bandes blanches entourent les jambes, juste au-dessus des sabots. Le visage brun a un motif frappant des taches et des barres blanches, dont les longues et fines rayures verticales sur les joues et les arcades sourcilières, et des taches sur le nez et le menton.


Pseudoryx nghetinhensis
Pseudoryx nghetinhensis

HABITAT

Le saola se rencontre uniquement dans les montagnes de la cordillère annamitique du Vietnam et de la République démocratique populaire Laos. La plupart des dossiers mentionnent le sud de la Ca River Song au Vietnam, bien qu'une population au nord a également été trouvée. Au Laos, l'espèce vit loin à l'ouest de la province centrale Bolikhamxay. L'habitat convenable est, ou était, probablement plus abondant au Vietnam qu'au Laos, mais la densité des populations humaines beaucoup plus élevée du Vietnam a considérablement réduit l'habitat et le nombre de saola dans l'habitat qui reste. La gamme altitudinale de ce bovidé est de 200 à 1 200 m.

L'espèce se rencontre dans les forêts denses et humides à feuilles persistantes. La préférence de l'habitat semble être très spécifique, à savoir avec peu ou pas de saison sèche. On ignore s'il peut ou non vivre dans d'autres types de forêts. Ainsi, de nombreux secteurs de l'aire de répartition présumée du saola au Laos et au Vietnam ne sont pas appropriés en raison de la prédominance de forêts avec des saisons sèches marquées, de forêts de calcaire, etc...


Pseudoryx nghetinhensis map
Carte de répartition du saola

ÉCOLOGIE

En raison de la découverte relativement récente du saola et de la difficulté pour le détecter, on en sait peu sur l'écologie de cette énigmatique espèce. Il n'a été photographié dans la nature qu'à trois reprises, et aucun biologiste n'a pour le moment rapporté avoir vu l'animal à l'état sauvage. Une grande partie de ce que nous savons sur le saola provient d'informations fournies par les populations vivant dans son aire de répartition.

Les habitants signalent que l'espèce est généralement solitaire, bien qu'il y ait quelques rapports indiquant qu'il voyage parfois en petits groupes, peut-être au cours de la saison de reproduction. La plupart des informations sur la reproduction proviennent d'une seule femelle gestante tenue brièvement en captivité dans le nord du Laos, mais qui est malheureusement décédée après quelques semaines. Les calculs effectués à partir de la taille du fœtus de la femelle, ainsi que toutes les autres données à ce jour suggèrent que le saola se reproduit de manière saisonnière entre la fin août et mi-novembre au Laos. Si tel est le cas, les naissances coïncideraient avec le début de la mousson, quelque part entre avril, mai et juin dans le nord du Laos.

Cette unique captive est aussi la source de la plupart des informations comportementales du saola. Il apparaît principalement diurne ou crépusculaire, l'activité se concentrant souvent tôt le matin et tard dans l'après-midi. L'espèce est peut-être territoriale, et pourrait marquer son territoire avec le parfum provenant de sa grande glande maxillaire. Son régime alimentaire se compose de petites plantes à feuilles, de feuilles et de tiges de figuiers et d'herbes charnues.


Boeuf du Vu Quang
Le saola est également appelé Boeuf du Vu Quang
© David Hulse / WWF

MENACES

Après sa découverte relativement récente, le saola est maintenant le centre d'attention parce qu'il est en grand danger d'extinction. Ce bovidé vit sur une aire plutôt petite où il est de plus en plus menacé par la perte de son habitat et, en particulier, par la chasse et la prise au collet. Les chasseurs poursuivent intensivement les animaux précieux en Asie de l'Est pour la médecine traditionnelle et les métiers de la viande de brousse, et bien que le saola lui-même n'ait apparemment qu'une valeur limitée et n'est pas poursuivi agressivement, il est tué accidentellement dans la poursuite d'autres espèces.

Auparavant, les chasseurs ont également essayé de capturer le saola en raison de l'intérêt intense que provoquait cette nouvelle et étrange espèce. Malheureusement, plus d'une douzaine de saolas connus pour avoir été capturé et détenu en captivité ont tous été mal conservé, et à l'exception de deux qui ont été rapidement relâchés dans la nature, tous sont mort quelques jours ou semaines après leur capture. Actuellement, il n'y a aucun spécimen en captivité dans le monde. Le plus récent dossier de capture de cet animal date de novembre 2010. C'était un mâle adulte capturé par des villageois dans le nord du Laos en août 2010, et détenu par eux pendant plusieurs jours avant qu'il ne meure.

La destruction progressive de son habitat naturel est une autre menace majeure. En effet, les forêts disparaissent et se fragmentent au profit du développement d'infrastructures (comme les routes et les barrages), l'empiètement agricole et l'exploitation minière. Au Laos, la chasse est facilitée par la création de routes forestières, qui fragmentent les parcelles de forêts restantes et font que la faune est plus accessible aux chasseurs. En particulier, la nouvelle route de Hô Chi Minh au Vietnam qui traverse les montagnes Annamites est une source de profonde préoccupation, car elle tranche sur la longueur de l'aire de l'espèce au Vietnam et des routes de desserte s'étendent directement au Laos.


Saola 01
Gros plan du saola

STATUT ET CONSERVATION

Bien que récemment découvert, le saola est déjà considéré comme une espèce hautement menacée. Il est actuellement inscrit dans la catégorie En danger critique (CR) sur la Liste rouge de l'IUCN ainsi qu'en Annexe I de la CITES.

Le saola se trouve dans un certain nombre de zones protégées dans lesquelles les initiatives de conservation ont été mises en œuvre. Au Vietnam, dans la réserve naturelle de Quang Vu, où le Saola a été découvert, le ministère des Forêts a annulé ses opérations forestières, et des enquêtes et autres activités de conservation ont également été menées dans la réserve naturelle de Pu Huong, en coopération avec l'université de Vinh du Vietnam. En outre, dans le parc national de Pu Mat, de nombreuses enquêtes sur la distribution et l'écologie des saolas ont été réalisées entre 1998 et 2003, dans le cadre du projet de foresterie sociale et de protection de la nature. Le Ministère des forêts au Vietnam a également émis une interdiction sur les captures, le commerce, ou la détention de cet animal rare, compte tenu de son apparente incapacité à survivre en captivité.

Au Laos, l'espèce jouit d'une protection dans le parc national de Nakai-Nam Theun, le plus grand parc national hébergeant des saolas. La Wildlife Conservation Society travaille avec des partenaires des gouvernements provinciaux et de l'industrie pour protéger l'espèce dans des domaines clés situés au nord et au sud en dehors du parc.

Le Saola Working Group a été formé en 2006 par l'IUCN Species Survival Commission's Asian Wild Cattle Specialist Group pour protéger les saolas et leur habitat. Cette coalition compte environ 40 experts des départements des forêts du Laos et du Vietnam, l'Institut vietnamien de l'écologie et des ressources biologiques, l'Université de Vinh, les biologistes et les écologistes de la Wildlife Conservation Society et le WWF.

Et pourtant, en dépit de ces efforts de conservation, l'avenir de ce bovidé énigmatique demeure incertain. Nous sommes maintenant à un moment de l'histoire où une petite fenêtre subsiste encore pour sauver cet animal remarquable de l'extinction totale.


Saola 02
Saola juvénile

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communfont-weight:bold;">Saola
Autre nomBoeuf du Vu Quang
English nameSaola
Vu Quang ox
Español nombreSaola
Buey de Vu Quang
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleBovinae
GenrePseudoryx
Nom binominalPseudoryx nghetinhensis
Décrit parDung, Giao, Chinh, Touc
Arctander et MacKinnon
Date1993



Satut IUCN

Danger critique (CR)

Vu Quang ox
En anglais, le saola est appelé Vu Quang ox

SOURCES