Manimalworld

Goral à longue queue (Naemorhedus caudatus)


Le goral à longue queue (Naemorhedus caudatus) est un mammifère originaire des montagnes d'Asie. Ce bovidé est une des espèces formant le genre Naemorhedus. Le goral à longue queue est aujourd'hui considéré comme une espèce monotypique, aucune sous-espèce ne lui étant attribuée.


Goral à longue queue (Naemorhedus caudatus)
Goral à longue queue (Naemorhedus caudatus)



DESCRIPTION

Le goral à longue queue est une chèvre sauvage mesurant entre 80 et 120 cm de long, de 55 à 80 cm de haut pour un poids allant de 22 à 32 kg. Le dimorphisme sexuel est minime, bien que les mâles soient légèrement plus grands que les femelles. Les deux sexes disposent d’une paire de cornes qui sont fortement annelés. Celles des femelles sont plus petites que celles des mâles.

LLe pelage est de couleur brune avec des nuances de gris. La couche externe de la fourrure est épaisse. Généralement, la queue touffue est de couleur brun foncé ou noire.


Naemorhedus caudatus
Naemorhedus caudatus

HABITAT

L'aire de répartition du goral à longue queue se situe à l'est de la Russie, dans le nord de la Chine et en Corée. La principale population à l'état sauvage se trouve aujourd'hui en Russie, où il existe une population d'environ 600 individus. En Russie, le goral à longue queue vivait auparavant le long de presque toute la moitié sud de Sikhote-Alin, (c'est-à-dire l'ensemble du territoire du Primorié et la partie méridionale du Khabarovsk) et à l'extrémité sud des rives du Boureïa, bien que sa présence dans cette dernière zone soit incertaine. Actuellement, il occupe surtout le versant oriental de Sikhote-Alin le long des côtes de la mer du Japon, l'extrémité sud de Sikhote-Alin et le long de la frontière sino-russe dans la région du Khasan. Sa distribution dans ces régions est inégale, car les gorals sont confinés aux pentes rocheuses, aux forêts de feuillus de montagne, du niveau de la mer à environ 1 000 m d'altitude.

En Chine, on le trouve au nord-est du pays, et s'étend le long de la montagne Xiao Hinggan Ling, le long du cours inférieur du Sungari et rivières de l'Amour à l'est du Jilin et Heilongjiang Jiang, et à l'est du Liaoning. En République démocratique de Corée, on en sait peu de la distribution récente de cette espèce. Il est probable qu'elle se produise (ou se produisait) dans les montagnes Hamgyong qui se trouvent au nord-est du littoral et dans les montagnes du sud-ouest Taebaek et qui se prolongent en République de Corée. Il est également possible que l'espèce soit présente dans les montagnes Nanghim dans la partie centre-nord de la Corée du Nord. Ce sont des extensions des montagnes Changhai de Jilin (Chine). En République de Corée, son aire de répartition est limitée aux montagnes Seorak à l'extrémité nord des monts Taebaek.

Le goral à longue queue vit dans les régions montagneuses escarpées occupant parfois les forêts de conifères, près des falaises, mais séjourne principalement dans les terrains accidentés et les terrains rocheux. Ces zones sont parfois couvertes de feuilles persistantes et de forêts de feuillus, en particuliers sur les crêtes herbeuses à des altitudes allant de 500 à 2 000 m.


Naemorheduscaudatusmap
Carte de répartition du goral à longue queue

BIOLOGIE

Le goral à longue queue est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose de divers végétaux comme les herbes, de jeunes pousses, de feuilles d'arbustes, de noix et parfois de fruits.

On sait peu de choses sur la reproduction du goral à longue queue. Mâles et femelles atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de 3 ans. Les accouplements ont généralement lieu en début d'hiver. Les mâles en rut se déplacent sur de longues distances sur des terrains accidentés afin de trouver le plus de femelles possible à féconder. La période de gestation est de l'ordre de 250 à 260 jours, après laquelle la femelle met au monde entre 1 et 3 petits (généralement 1). À l'état sauvage, le goral à longue queue a une espérance de vie de 10 à 15 ans. En captivité, le maximum est de 17 ans.

La taille moyenne d'un domaine vital est généralement de 40 hectares. Les mâles occupent des territoires de 22 à 25 hectares pendant la saison de reproduction. L'espèce vit généralement en petits groupes de 4 à 12 individus et les vieux mâles sont généralement solitaires. Ce bovidé est principalement diurne. Il est plus actif en début de matinée et en fin de soirée, mais peut être actif toute la journée par temps couvert.


Goral à longue queue 01
Le goral à longue queue est un animal herbivore

MENACES

En Russie, la principale menace pesant sur le goral à longue queue est le braconnage. En Corée, les principales menaces sont la perte d'habitat due à l'exploitation forestière, l'agriculture et le braconnage. En Chine la chasse pour sa viande et ses cornes, la dégradation de son habitat ainsi que la concurrence avec le bétail domestique pour la nourriture.


Goral à longue queue en captivité
Goral à longue queue en captivité

STATUT ET CONSERVATION

Le goral à queue longue est considéré comme une espèce menacée. Il est inscrit dans la catégorie Vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l'IUCN ainsi qu'en Annexe I de la CITES.

En Russie, l'espèce est répertoriée dans la catégorie I de la Red Data Book russe. Ce bovidé est présent dans cinq réserves naturelles où il est intégralement protégé. Des programmes d'élevage en captivité sont menés dans les réserves de Lazo et Sikhote-Alin. Les mesures de conservation proposées pour la Russie sont 

1) Réintroduire le goral dans des zones appropriées autrefois habitées par l'espèce

2) Agrandir la taille de la réserve de Sikhote-Alin pour inclure la zone sud le long de la côte

3) Interdire aux bateaux de s'approcher de rives protégées, en gardant une distance d'au moins 500 m

En Corée du Nord, deux zones proposées comme réserves de biosphère, la réserve du mont Myohyung Nature (37 500 ha) située à 180 km au nord-est de Pyongyang et la réserve du mont Paektu. Ces réserves proposées se situent à la frontière de la réserve de biosphère de Changbaishan à Jilin (Chine). Son statut en Corée du Nord est indéterminé. Les mesures de conservation proposées pour la Corée du Nord sont :

1) Études de l'état de la population par le suivit de sa distribution

2) Le développement des actions de conservation

En Corée du Sud, le goral vivant près du fleuve Amour a été désigné comme un trésor naturel par la préservation du droit des biens culturels en 1968, tandis que la chasse a été intégralement interdite dans l'ensemble du continent entre 1972 et 1981. Les mesures de conservation proposées pour la Corée du Sud sont :

1) Réévaluer entièrement la situation de l'espèce

2) Déterminer la faisabilité de fournir une protection adéquate à travers l'application de mesures de protection actuelles, la création de zones protégées, ou les deux.

3) Déterminer si l'élevage en captivité peut également être nécessaire. Cependant, sans une protection adéquate de l'habitat, cette mesure serait essentiellement académique

En Chine, le goral à longue queue est classé comme une espèce de classe II. Il vit dans la plupart des réserves naturelles situées dans son aire de répartition en Chine du Nord et les régions du nord-est de la Chine.

La validité taxonomique de cette espèce et sa relation avec les autres espèces du genre Naemorhedus doivent être évaluées.


Long tailed goral
En anglais, le goral à longue queue est appelé Long-tailed goral

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communGoral à longue queue
English nameLong-tailed goral
Español nombreGoral de cola larga
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleCaprinae
GenreNaemorhedus
Nom binominalNaemorhedus caudatus
Décrit parAlphonse Milne-Edwards
Date1867



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

Goral à longue queue 02
Le goral à longue queue

VOIR AUSSI


- Goral de l'Himalaya

- Goral gris

- Goral roux


SOURCES