Manimalworld

Gazelle rouge (Eudorcas rufina)


La gazelle rouge (Eudorcas rufina) est un mammifère ongulé appartenant à la famille des bovidés (Bovidae). Cette gazelle forme, avec deux autres espèces, le genre Eudorcas. L'espèce n'est connue que par trois spécimens, tous achetés sur les marchés d'Alger et d'Oran. Le dernier a été acquis en 1894.


Eudorcas rufina
Une photo serait la bienvenue



DESCRIPTION

La gazelle rouge est un mammifère connu uniquement grâce à trois spécimens conservés dans un musée. La longueur de son corps est d'environ 1,40 m avec une queue de 16 cm. Cette gazelle est globalement similaire à la gazelle à front roux. La couleur du pelage est brun rougeâtre clair avec une étroite bande noire parcourant le long des flancs entre les pattes avant et arrière. Une autre bande plus claire placée au dessus de la bande noire est également visible. Le dessous est blanc, et le croupion blanc est bordé par des bandes sombres faiblement exprimées sur les hanches. La queue est rousse avec une pointe noire.

Les sabots sont nettement plus gros que ceux la gazelle à front roux. Le centre du visage est riche en couleur fauve, bordée de chaque côté par des stries pâles indistinctes, partant des yeux jusqu'au museau. Le sommet de la tête, les joues et les côtés du cou sont pâles. Les cornes du spécimen mâle mesurent 29 cm de long, et divergent légèrement, car elles courbent vers l'arrière du front, puis légèrement vers le haut à l'extrémité.


HABITAT

Les trois spécimens de gazelles rouges ont tous été recueillis en Algérie, d'où la supposition que cette espèce vivait en Afrique du Nord. La couleur vive de son pelage a également conduit à la conclusion que ce bovidé ne résidait pas dans les déserts mais plutôt en bordure des forêts du nord-ouest de l'Algérie. Pourtant, à ce jour, aucune de ces suggestions n'a été authentifié.


STATUT

N'ayant jamais été observée à l'état sauvage, le statut de la gazelle rouge n'est actuellement pas encore très clair. L'espèce fut déclarée éteinte (EX) sur la Liste rouge de l'IUCN, en 1996. Néanmoins, son classement fut revalorisé, en 2008. Aujourd'hui, la gazelle rouge apparaît dans la catégorie Donnée insuffisante (DD) jusqu'à ce que son statut taxonomique soit clairement validé.


TAXONOMIE

Déclarée comme sous-espèce de gazelle à front roux par Ellerman et Morrison-Scott en 1951, la gazelle rouge fut reclassée comme espèce distincte, sur la base de la morphologie du crâne, par Gentry en 1964. Elle a été considérée comme tel par la plupart des auteurs. Cependant, il existe un doute concernant la validité de ce taxon. Bien que les trois spécimens connus aient été achetés sur les marchés d'Afrique du Nord, les routes commerciales ont pu apporter les échantillons à travers le Sahara, et ils pourraient en fait représenter des gazelles à front roux inhabituelles.


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communGazelle rouge
English nameRed gazelle
Español nombreGacela roja
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleAntilopinae
GenreEudorcas
Nom binominalEudorcas rufina
Décrit parOldfield Thomas
Date1894



Satut IUCN

Données insuffisantes (DD)

SOURCES

Ultimate Ungulate

Wikipédia anglais

The IUCN Red List of Threatened Species

The Integrated Taxonomic Information System