Manimalworld

Gazelle de montagne (Gazella gazella)


La gazelle de montagne (Gazella gazella) est une gazelle largement mais inégalement répartie dans la péninsule Arabique. Ce bovidé est l'une des dix espèces appartenant au genre Gazella.


Gazelle de montagne (Gazella gazella)
Gazelle de montagne (Gazella gazella)



DESCRIPTION

La gazelle de montagne est une petite gazelle mesurant de 98 à 115 cm de long pour un poids allant de 16 à 30 kg. La queue mesure de 8 à 13 cm. Les deux sexes sont dotés de cornes qui mesurent entre 5,8 et 29 cm de long. Le dimorphisme sexuel est visible chez espèce, tant par la taille et le poids que par la taille des cornes.

De toutes les espèces du genre Gazella, la gazelle de montagne est la plus mince. Son cou et ses jambes sont relativement plus longs. La robe est fauve à brun foncé sur le dos, le cou et la tête, tandis que le ventre et les fesses sont d'un blanc pur. Ces tons sont séparés sur les flancs d'une étroite bande noire. Le poil est court, lisse et brillant en été, qui reflète une grande partie du rayonnement solaire. En hiver, le pelage est plus long, dense et étanche à la pluie et non brillant, permettant aux gazelles de résister aux fortes pluies hivernales dans le nord d'Israël, bien que les variations saisonnières du pelage soient moindres chez la sous-espèce vivant dans le désert. Le visage compte deux bandes blanches bien visibles s'étendant depuis les yeux vers les narines avec des bandes brun foncé à noires, associées généralement avec une tache noire sur le museau au-dessus du nez.

Les cornes du mâle sont assez longues, droites et épaisses, légèrement en forme de lyre et annelées. Généralement, celles des femelles sont plus courtes, non annelées, de forme irrégulière, et souvent pliées, tordues ou cassées. Les mâles des sous-espèces du Nord ont des cornes plus longues que le celles vivant au sud du désert, et ceux de la région du golfe persique ont les cornes les plus courtes.


Gazella gazella
Gazella gazella

HABITAT

Autrefois, la gazelle de montagne était plus répandue sur l'ensemble de la péninsule Arabique et également en Égypte, en Jordanie, au Liban et en Syrie. Mais de nombreuses anciennes populations ont, maintenant, complètement disparu. Actuellement, la gazelle de montagne se produit le long de la côte de la Mer Rouge et dans les montagnes de l'Asir en Arabie Saoudite, dans les îles Farasan dans la Mer Rouge au large de la côte sud-ouest de l'Arabie saoudite, le long de la côte et des montagnes du Yémen, Oman et dans les Émirats Arabes Unis. Apparemment, les gazelles iraniennes de l'île Forur dans le Golfe Persique sont également l'une des sous-espèces de gazelle de montagne. Deux populations de ce bovidé se produisent en Israël. L'une vit dans les collines et les montagnes de la partie nord du pays, et une petite population vivant dans le désert dans la partie sud de la vallée du Rift Arava.

La gazelle de montagne vit dans les montagnes de basses altitudes, parfois en terrain très raide, mais évite les zones rocheuses. Elle préfère les hauts plateaux, les reliefs accidentés, les collines et les vallées entre les montagnes et les habitats ouverts ou les zones de forêts. Elle se produit également dans les régions désertiques et les dunes côtières. En Arabie, elle réside habituellement sur ​​les terrains accidentés des lits de montagne, les gorges et les collines.

La gazelle de montagne peut résister à des conditions climatiques sévères. Elle vit notamment dans la vallée du Jourdain, le désert de Néguev et les déserts de Nefoud et Dhofar, où la température en mi-journée peut atteindre 45°. On la trouve aussi dans le nord d'Israël où les températures sous zéro ne sont pas rares les nuits d'hiver et la neige peut couvrir le sol pendant plusieurs jours.


Gazella gazella map
Carte de répartition de la gazelle de montagne

ALIMENTATION

La gazelle de montagne est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose de graminées, d'herbes et d'arbustes. Sa nourriture est très variable et dépend de son habitat. Dans la péninsule arabique, la répartition des gazellesest étroitement liée à la distribution de l'acacias. Cependant, en Arabie la gazelle de montagne vit principalement sur le feuillage des lits des oueds et des gorges. Seules quelques plantes sont totalement ignorées. Même les plantes toxiques rejetées par la plupart des herbivores sont mangées par cette gazelle.

La gazelle de montagne semble être bien adaptée physiologiquement à vivre dans les conditions extrêmes du désert. En effet, ce bovidé peut se passer d'eau pendant de longues périodes et trouver des plantes succulentes et des gouttes de rosée lui fournissant une source d'eau adéquate. Elle n'accumule pas de réserves de graisses importantes, même dans les conditions les plus favorables.


Gazelle de montagne 01
La gazelle de montagne est un mammifère herbivore

REPRODUCTION

Chez la gazelle de montagne, l'accouplement a lieu en début d'hiver d'octobre à novembre, mais peut avoir lieu toute l'année si la nourriture est disponible. Après une période de gestation de 180 jours, la femelle met au monde un seul petit. Elle se sépare du troupeau plusieurs jours avant la naissance et reste seule après la naissance pendant au moins 2 mois.

Le nouveau-né est nidifuge. Ilpeut se lever et marcher peu de temps après sa naissance. Néanmoins, pendant les premières semaines, il passe une bonne partie de la journée allongé recroquevillé, les yeux fermés dans sa cachette. La mère reste à proximité et garde son petit, attaquant les petits prédateurs (renards) ou essaye d'éloigner les grands prédateurs (chacal, loup). Après 3 à 6 semaines, le jeune commence peu à peu à accompagner sa mère et commence à se nourrir de nourriture solide. La période d'allaitement peut durer 3 à 4 mois.

Alors que les femelles peuvent rester avec leur mère toute leur vie, les mâles quittent le troupeau maternel dès l'âge de 6 mois pour se joindre à un troupeau de jeunes mâles célibataires. Les femelles peuvent procréer à l'âge d'un an, mais plus fréquemment à 2 ans. Les mâles peuvent s'accoupler à l'âge de 15-20 mois, mais en réalité, ils participent rarement à la reproduction avant d'avoir réussi à s'accaparer un territoire, c'est-à-dire pas avant l'âge de 3 ans. L'espérance de vie de cette gazelle est de 13 ans en captivité et pas plus de 8 dans la nature.


Gazelle de montagne 02
La gazelle de montagne est une espèce menacée
© Al Wabra Wildlife Preservation

COMPORTEMENT

La gazelle de montagne vit en petits groupes de 3 à 8 individus. La structure sociale est constituée de mâles territoriaux solitaires, qui restent et gardent leur territoire toute l'année, des groupes temporaires ou permanents composés d'une ou plusieurs femelles avec leurs jeunes et, des groupes de jeunes célibataires mâles. Les mâles se battent pour le contrôle des territoires, mais les conflits frontaliers entre 2 voisins sont plus ritualisés que violents. Cependant, dans les combats pour un territoire avec un adversaire plus jeune voulant prendre possession de son territoire, les mâles peuvent infliger des blessures graves à leur adversaire et même lui briser les jambes. La gazelle de montagne est un animal diurne, mais peut être nocturne dans les régions où l'activité humaine est intense.


Gazelle de montagne 03
Gros plan de la gazelle de montagne
© Les zoos dans le monde

PRÉDATEURS

La gazelle de montagne est la proie de bon nombre de prédateurs tels que le renard roux, le chacal, le guépard, le léopard, le loup gris, le caracal, la hyène, le chien et l'homme.

Les cornes de la gazelle de montagne sont l'arme de défense la plus utilisée contre les prédateurs. Elles sont utilisées pour rabouter les petits prédateurs. Cette gazelle a également une vue perçante et peut courir très rapidement. La prédation par les carnivores ne semble pas affecter de manière significative les populations de gazelles. L’homme est, sans aucun doute, le pire ennemi de la gazelle de montagne.


Gazelle de montagne 04
La gazelle de montagne est la proie de beaucoup de prédateurs
© Lior Kislev

MENACES

Les menaces pesant sur la gazelle de montagne varient selon les régions où vit l'espèce. Les principales causes de son déclin sont la perte d'habitat et la chasse. Les terres ont été converties en terres agricoles, en pâturages pour le bétail, en villages et en routes. La détérioration de l'habitat a eu un impact majeur sur Gazella gazella acaciae en Israël, où la nappe phréatique a baissé en raison de l'abstraction des sources d'eau souterraines pour l'agriculture. Aujourd'hui, il ne reste plus qu'une vingtaine d'individus de cette sous-espèce et la consanguinité est une menace majeure pour cette gazelle. En outre, les loups et les chacals en Israël s'attaquent de plus en plus à cette sous-espèce rare, ainsi qu'à une autre de Palestine (Gazella gazella Gazella). La gazelle de montagne continue d'être chassée dans la majeure partie de son aire de répartition pour sa peau, sa viande et ses cornes pour les trophées.


Gazella gazella gazella
Gazella gazella gazella

STATUT ET CONSERVATION

La gazelle de montagne est actuellement considérée comme menacée. Elle est inscrite dans la catégorie Vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l'IUCN.

La taxinomie de cette gazelle a été vivement débattue dans le passé, des populations ayant été décrites comme des espèces indépendantes, plus tard rebaptisées en sous-espèces de la gazelle de montagne (gazelle d'Arabie - gazelle de la reine de Saba), puis, plus tard, à nouveau décrites comme espèces indépendantes. Pour compliquer les choses, un certain nombre de populations de gazelles dans la péninsule arabique ne sont pas considérées comme pures, mais plutôt le résultat d'un croisement entre deux ou plusieurs espèces ou sous-espèces inconnues. Bien que les scientifiques décrivent actuellement 6 sous-espèces de gazelles de montagne, la recherche génétique récente a démontré que la taxinomie de cette espèce doit être considérablement changée.

La gazelle de montagne est légalement protégée en Israël, en Arabie Saoudite et à Oman, mais ces lois ne sont pas toujours suivies. Elle se produit dans plusieurs aires protégées, notamment en Arabie Saoudite, à Oman dans le même sanctuaire que l'oryx et en Israël. L'habitat actuel dans la vallée de l'Arava est protégé, et l'alimentation supplémentaire est fournie et la végétation naturelle irriguée. Cependant, une évaluation de contrôle des prédateurs dans la zone est recommandée.


Gazella gazella cora
Gazella gazella cora
© Les zoos dans le monde

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît six sous-espèces de gazelle de montagne :

- Gazella gazella acaciae

- Gazella gazella cora

- Gazella gazella darehshourii

- Gazella gazella farasani

- Gazella gazella gazella

- Gazella gazella muscatensis


Gazella gazella acaciae
Gazella gazella acaciae

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communGazelle de montagne
English nameMountain gazelle
Español nombreGacela arábiga
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleAntilopinae
GenreGazella
Nom binominalGazella gazella
Décrit parPeter Simon Pallas
Date1766



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

Mountain gazelle
En anglais, la gazelle de montagne est appelée Mountain gazelle
© Lior Kislev

SOURCES